Black Friday Un moment de consommation frénétique

Black Friday

Un moment de consommation frénétique

Publié le : 01/12/2022 

Les premiers chiffres du bilan du Black Friday montrent que le cru 2022 devrait dépasser 2021 au niveau mondial avec 65 milliards de dollars de recettes. Opportune opération de soutien au pouvoir d’achat, ou diabolique machine à fabriquer ou entretenir des besoins artificiels ?

 

L’hyperconsommation générée a clairement un goût amer. Plusieurs opérations de terrain sont d’ailleurs venues rappeler les conséquences environnementales désastreuses de ce type d’opération, que ce soit à Dijon où l’entrée d’un entrepôt Amazon a été bloquée par des militants d’Extinction Rebellion, ou à Paris où une ONG a malmené durant un spectacle, devant le Forum des Halles, une tonne de vêtements. Les consciences sont-elles suffisamment interpellées ? De plus en plus de marques se sont par ailleurs engagées dans le « green Friday », cette alternative durant laquelle les entreprises adhérentes s’engagent à ne pas proposer de réductions à leurs clients.

Au-delà des arnaques et promo bidons sur lesquelles nous ne cessons d’alerter, ce marketing commercial effréné a en effet un bilan carbone déplorable : génération de publicités et de courriels annonçant les promotions, gaz à effet de serre engendrés par la myriade de livraisons, kyrielles d’emballages, sans parler du cycle de vie des produits achetés… Le « vendredi noir » porte bien son nom.

Le stress sur le pouvoir d’achat est un allié puissant pour amener les consommateurs à négliger la question de la réalité de leurs besoins, et à les polariser sur la bonne affaire, réelle ou supposée. Pour amortir le coût de la débauche publicitaire, il faut bien vendre, vendre et vendre. La sobriété ne résiste pas à la sublimation de la croyance que « le bonheur c’est d’avoir ».

Alors, réjouissons-nous que des initiatives anti-Black Friday se fassent de plus en plus nombreuses et originales. Et restons confiants dans la capacité des consommateurs à retrouver un minimum de lucidité, indispensable tout à la fois à la sauvegarde du pouvoir d’achat (en échappant au festival de l’achat inutile) et à celle de la planète !

Alain Bazot

Président de l'UFC - Que Choisir