Qualité des trains régionaux

Quand certains propos déraillent…

Publié le : 09/06/2015 

Le moins que l’on puisse dire est que  lancement de la dernière campagne de l’UFC-Que Choisir sur la qualité des transports régionaux n’a pas laissé indifférent et fait réagir. Nous aurions pu nous attendre au soutien des Régions, en charge des transports régionaux. Si certains élus régionaux ou candidats aux prochaines élections ont effectivement relayé positivement notre appel à la mise en place d’une tarification à la qualité, notamment en région Rhône-Alpes, tel n’est pas vraiment le cas du Syndicat des Transports d’Ile de France. En effet,  le vice-président du Conseil régional en charge des transports, Pierre Serne, s’est fendu de tweets rageurs prenant la défense de la SNCF et de la RATP contre les voyageurs. Pour lui, la piètre qualité dans la région capitale est de la responsabilité des voyageurs, qui ont le mauvais goût de venir se suicider sur les rails ou déposer des colis suspects. A ses yeux, révéler au grand jour, comme nous venons de le faire, que les retards dans les trains d’Ile-de-France touchent plus d’un demi-million de personnes chaque jour serait le « summum de la démagogie et du populisme ».

Il s’agit pourtant d’une œuvre utile, car sans prise de conscience, les conditions de transports resteront durablement dégradées.  Les lourds investissements des collectivités n’ont pas d’effet sur la  ponctualité des trains régionaux, et notamment des TER, qui s’est dégradée en dix ans. L’année dernière, un abonné aura subi en moyenne plus d’un incident (retard ou annulation) par semaine. Et encore ! Les chiffres officiels ne prennent en compte ni les retards de moins de 6 minutes, ni les annulations de train annoncées jusqu’à la veille au soir. Des désagréments durement vécus par les usagers, mais répertoriés nulle part. Dans ce combat au long cours pour une meilleure qualité, j’appelle tous les voyageurs à la mobilisation.

Signez la pétition « Payons en fonction de la qualité » pour que le prix des abonnements au train baisse quand la qualité se dégrade durablement. Et téléchargez l’application gratuite pour smartphones Anti-retards pour signaler facilement tous les incidents rencontrés dans vos trajets en TER, RER et Transiliens, et nous aider ainsi à avancer vers la constitution d’un observatoire indépendant et participatif de la qualité dans les trains régionaux.

La qualité des trains régionaux est un combat. Avec vous, l’UFC-Que Choisir est plus que jamais décidée à le gagner !

Alain Bazot

Président de l'UFC - Que Choisir