COMMENT NOUS TESTONS
Bougies parfumées

Le protocole

Chaque produit est placé dans une chambre d’émission de 1 m3. Des cartouches absorbantes sont installées en sortie de chambre pour piéger les composés organiques volatils (COV), les aldéhydes et les phtalates présents dans l’air lors de la combustion.

→ Test Que Choisir : Comparatif Bougies parfumées

Les analyses

L’air passe au travers de 3 cartouches filtrantes. Une première capte les COV, une seconde les phtalates et une troisième les aldéhydes. Les deux premières catégories de polluants sont identifiées et quantifiées par chromatographie gazeuse couplée à un spectromètre de masse. Les aldéhydes, très volatils, sont dosés par chromatographie liquide haute performance couplée à un détecteur UV.

Les résultats

Les niveaux d’émissions sont ramenés aux teneurs qu’on obtiendrait après 2 h de combustion dans une pièce de 12 m2 et où le renouvellement de l’air serait de 0,35 h-1 (soit un air renouvelé dans une pièce en un peu moins de 3 h).

→ Test Que Choisir : Comparatif Bougies parfumées

Élisabeth Chesnais

Élisabeth Chesnais

Mélanie Marchais

Mélanie Marchais

Rédactrice technique spécialisée

Soutenez-nous, rejoignez-nous

La force d'une association tient à ses adhérents ! Aujourd'hui plus que jamais, nous comptons sur votre soutien. Nous soutenir

image nous soutenir

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter hebdomadaire ! Actus, tests, enquêtes réalisés par des experts. En savoir plus

image newsletter