Retour au Comparatif Fours encastrables (134 fours encastrables)

Bosch HBA63B255F

Bosch HBA63B255F

Inox

Mis à jour le : 02/02/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Fonction booster (préchauffage rapide) non disponible sur tous les modes de cuisson
  • Fiabilité de la température réelle par rapport à la température demandée
  • Température extérieure durant le mode de nettoyage (84 °C)
  • Clarté du bandeau de commande : symboles uniquement
  • Pas de préconisation de la température
  • Visibilité moyenne du pointeur de la manette « mode de cuisson »
  • Utilisation des touches sensitives (détection parfois défaillante)
  • Visibilité dans la partie haute du four (porte fermée)
  • Insertion de la grille sur les gradins
  • Pas de sécurité antibasculement sur le plat
  • Salissures restantes sur la vitre après la pyrolyse
  • Jaunissement du haut de porte en inox dès la première pyrolyse (non récupérable)
  • Certains accessoires sont pyrolysables mais nécessitent l’achat d’un support optionnel non fourni
  • Gradins de cuisson non pyrolytiques
  • Retrait des gradins de cuisson
  • Possibilité de remonter les gradins de cuisson à l’envers (pas de détrompeur)
  • Traces de doigts visibles sur le modèle inox
  • Absence d’accessoire tournebroche

Le Bosch HBA63B255F est un four encastrable à pyrolyse relativement basique. Contrairement aux modèles dotés de la fonction « Préconisation de température », comme le Bosch HBA64B252F, la température n’est pas suggérée par le four. Six modes de cuisson dont la chaleur pulsée sont disponibles, ce qui en fait un four multifonction apte à cuire plusieurs plats à la fois sur l’un de ses cinq niveaux de cuisson. Nouveauté : les gradins ne sont pas moulés dans la paroi, mais ils sont amovibles. Côté accessoires, le minimum est fourni : deux grilles et un plat (pas de plaque à pâtisserie, ni de tournebroche). Ce modèle est disponible en trois coloris : HBA63B255F (inox), HBA63B265F (noir) et HBA63B225F (blanc). Notre test vous dévoile les avantages et les inconvénients de ce four pyrolyse multifonction Bosch très proche du HBG73B550F, également testé.

Si la sélection du mode de cuisson et de la température est aisée, la programmation d’une durée de cuisson ou d’un départ différé prend plus de temps, par la faute de touches sensitives un peu capricieuses qui ne réagissent pas immédiatement à chaque appui. Il faudra également vous habituer aux symboles utilisés, parfois très similaires, mais symbolisant des fonctions bien différentes. Autre point négatif, la température demandée n’est pas toujours bien respectée. En mode traditionnel par exemple, ce four atteint 160 °C pour 150 °C demandés, 209 °C pour 200 °C demandés et seulement 287 °C lorsque le thermostat est fixé sur 300 °C, son maximum. En mode chaleur pulsée, la température plafonne à 280 °C alors que le thermostat indique jusqu’à 300 °C. La qualité de cuisson est néanmoins bonne que ce soit pour des petits ou de grands gâteaux, en mode traditionnel ou chaleur pulsée, sur un ou deux niveaux de cuisson. Le gril excelle également et la cuisson de volaille ne souffre pas trop de l’absence de tournebroche. Si le nombre de plats fourni en série est un peu chiche, sachez que Bosch en propose en option, sans en faire cadeau cependant.

La température extérieure de la vitre en mode pyrolyse est acceptable mais la sortie d’air peut atteindre 84 °C. L’efficacité de ce mode de nettoyage s’est cependant avérée perfectible. Des traces de graisses non carbonisées restent présentes sur la vitre intérieure. À noter que cette vitre est bombée vers l’intérieur du moufle sur les modèles pyrolyse de Bosch, Siemens ou Neff alors qu’elle est généralement plate sur les autres marques. En inox, le haut de la porte diffère également de ses concurrents chez qui il est émaillé. Ce choix de matière est relativement étonnant puisqu’il a tendance à jaunir dès la première pyrolyse. Les gradins amovibles sont également en inox et doivent donc être retirés avant chaque pyrolyse sous peine de décoloration irrémédiable. Malheureusement leur retrait n’est pas aisé, même si aucun outil n’est nécessaire. Le plat est dit pyrolysable (nettoyable par pyrolyse) mais il vous faudra investir dans un support spécifique, qui n’est pas livré en série (référence 466546). Enfin, comme il est de désormais de coutume chez Bosch, il est impossible de voir depuis l’extérieur un plat situé sur le gradin le plus haut.

Laurent Baubeste

Laurent Baubeste

Rédacteur technique