Retour au Comparatif Fours encastrables (134 fours encastrables)

De Dietrich DOP1160B

De Dietrich DOP1160B

Noir

Mis à jour le : 02/02/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Durée de préchauffage élevée en mode convection
  • Reliure du mode d’emploi insuffisante (les pages ont tendance à se détacher)
  • Clarté du bandeau de commande : symboles uniquement
  • Éclairage intérieur perfectible
  • Insertion de la grille sur les gradins

Produit phare de sa collection Corium, le four DOP1160 constitue le milieu de gamme de De Dietrich, un cran au-dessus du modèle DOP1140 également testé. Tous deux sont dotés de plusieurs modes de cuisson dont la chaleur tournante ; le DOP1160 est également complété d’un guide de cuisson par le poids (guide culinaire), d’un mode cuisson entièrement automatique (ICS) et d’un mode de cuisson à basse température également automatique. La marque alsacienne met également en avant un système de programmation simplifié Matrics Black and White et décline son four encastrable en quatre coloris : DOP1160X (inox), DOP1160N (noir), DOP1160W (blanc), et DOP1160M (miroir). Notre test vous fait découvrir ce produit multifonction au travers de nombreux essais de performance, de sécurité et d’utilisation.

Comme sur le DOP1140, la température demandée est respectée et régulée dans une plage très proche de la consigne. La cuisson des gâteaux a été réussie, qu’il s’agisse de petits gâteaux ou de génoises. Il est néanmoins dommage que le préchauffage ne soit pas plus rapide, en particulier sur le mode traditionnel (un peu plus de 11 minutes). Tout comme l’utilisation du gril, la cuisson de volailles s’est faite sans souci. Pour ce qui est de la consommation, nous avons mesuré des niveaux tout à fait corrects. En veille, le DOP1160 est même l’un des moins énergivores, grâce notamment à un système de mise en veille de l’afficheur.

Côté utilisation, son large afficheur est relativement bien lisible. Les touches sensitives rétro-éclairées réagissent bien et libèrent le bandeau, permettant un entretien aisé. À l’intérieur, les gradins amovibles se retirent facilement. Il n’est néanmoins pas nécessaire de les ôter avant une pyrolyse, puisqu’ils sont pyrolysables. Sachez qu’un indicateur de salissure vous permet d’évaluer la pertinence d’une pyrolyse. Pas de souci côté sécurité : les températures extérieures sont bien maîtrisées, et le système antibasculement des grilles et des plats fonctionne bien.

Laurent Baubeste

Laurent Baubeste

Rédacteur technique