Whirlpool AWM1008 Dreamspace

Whirlpool AWM1008 Dreamspace(*1*)

Frontal grande taille – Capacité maxi de linge (coton) : 11 kg – Essorage : 1200 tr/min

Mis à jour le : 28/09/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Dimensions extérieures : largeur × hauteur × profondeur : 69 × 97 × 80 cm
  • Rinçage insuffisant sur le programme coton
  • Niveau sonore durant l’essorage
  • Non-adaptation de la consommation à la quantité de linge
  • Angle d’ouverture de la porte
  • Lisibilité du texte autour des boutons de commande
  • Lisibilité de l’indicateur de déroulement du cycle (diodes)
  • Lisibilité du mode d’emploi
  • Consommation en veille
  • Impossible de désactiver le signal sonore en fin de cycle
  • Ne peut être encastré sous un plan de travail standard

Le lave-linge frontal « Dreamspace » AWM1008 de Whirlpool est une machine à laver hors norme, tant par sa capacité de lavage (jusqu’à 11 kg de coton) que par ses dimensions extérieures : 69 cm de large, 97 cm de haut et 80cm de profondeur. Il est si grand qu’il est impossible de l’encastrer sous un plan de travail de hauteur standard. Whirlpool décline son lave-linge « Dreamspace » sous plusieurs références : en entrée de gamme, la AWM1005, en version 10 kg ; AWM1007 et AWM1010 (11 kg) ; AWM1009S « Vapeur d’Argent », en version 11 kg coloris gris « silver », possède en complément un programme « rafraîchissement » et une option « antibactérien » utilisant la vapeur.

Nous avons testé la plus courante de ses versions, la AWM1008, ce qui vous donne un bon aperçu des performances de la gamme Dreamspace. Notre test débute par la facilité d’utilisation, qui reste similaire entre les différents modèles.

Bon à savoir : un tiroir de rangement sur lequel vient se poser le lave-linge est disponible en option sous la référence AMC894. Il permet de surélever le lave-linge afin d’améliorer encore l’accès au tambour. Les bidons de lessive peuvent être rangés dans ce tiroir.

L’accessibilité au tambour est bonne grâce à une large ouverture (41 cm). On regrette simplement que sa porte proéminente ne s’ouvre pas à 180°. Le tambour est incliné, ce qui facilité la visibilité. Le hublot en verre est recouvert par un cache en plastique, ce qui évite tout risque de brûlures lors de lavages à très hautes températures. Les bacs à produits sont très faciles à utiliser. Un accessoire supplémentaire, dédié à la lessive liquide, permet de la conserver dans le bac jusqu’au début du lavage. Le marquage des différents bacs est bien visible. Le bandeau de commande est composé d’une manette et d’une série de petits boutons rétroéclairés. Le choix des programmes et des options de lavage est vaste, mais les caractères sur le bandeau sont petits et parfois peu lisibles (police d’écriture trop fine).

Côté lavage, la « Dreamspace » s’est révélée rapide, eu égard à la quantité de linge lavé. L’essorage est aussi un point fort sur ce modèle, alors qu’il n’affiche que 1200 tours/min. En pratique, le diamètre du tambour, élevé sur ce modèle, augmente la force centrifuge, ce qui explique une meilleure extraction de l’eau contenue dans le linge. Le rinçage est cependant très moyen sur ce modèle, en particulier sur le programme coton. Pour améliorer la qualité de rinçage, sélectionnez l’option « rinçage plus », même si cette option vous ferra consommer quelques litres d’eau supplémentaires. La consommation d’eau et d’électricité est très correcte lorsque le tambour est plein, mais elle se dégrade rapidement si on ne charge que partiellement le tambour. La raison est simple : le lave-linge n’adapte pas sa consommation proportionnellement au volume de linge introduit.

Attention à sa consommation en veille : n’hésitez pas à débrancher la fiche électrique entre deux utilisations.

N’oubliez pas d’entretenir votre lave-linge. Le bac à produit se démonte (pour être lavé), le joint de hublot doit être propre et le filtre de vidange est à vider régulièrement. Ce filtre se cache derrière une petite trappe localisée à l’avant du lave-linge. Préalablement au dévissage du filtre, un tuyau vous permet de vider l’eau résiduelle et d’éviter ainsi de vous laver les pieds au passage. Toutes ces opérations sont simples sur ce modèle, excepté la fermeture de la trappe du filtre de vidange et le remontage du bac à lessive.

Laurent Baubeste

Laurent Baubeste

Rédacteur technique