Retour au Comparatif Montres connectées (42 montres connectées)

Apple Watch Series 2 - 38mm

Apple Watch Series 2 - 38mm

Mis à jour le : 14/04/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Autonomie de la batterie très limitée
  • Absence d’altimètre
  • Pas de détection automatique du sport pratiqué

La Watch Series 2 est la deuxième version de la montre connectée d’Apple. Si son design reste dans la continuité de la précédente montre, le géant américain a corrigé certains défauts et apporté des améliorations. La Watch Series 2 embarque ainsi un GPS, une nouvelle version de son système d’exploitation, un processeur bicœur plus performant et devient étanche. La montre est proposée en 2 tailles d’écran (38 et 42 mm) et 3 finitions : aluminium, acier inoxydable et céramique, avec de nombreux bracelets disponibles. L’écran tactile OLED Retina est plus lumineux et affiche une résolution de 340 x 272 pixels pour le modèle 38 mm. L’Apple Watch Series 2 intègre un cardiofréquencemètre, interagit avec le smartphone en affichant de nombreuses notifications et offre la possibilité de piloter le smartphone pour téléphoner ou prendre des photos. Elle envoie à l’utilisateur des messages de motivation, reconnaît de nombreuses activités et permet de suivre ses activités au quotidien et de les partager. Elle dispose également de l’assistant vocal Siri, d’une alarme et des connexions Wi-Fi et Bluetooth 4.0 avec NFC. À noter qu’elle est uniquement compatible avec les iPhone 5 ou plus récents.

L’Apple Watch Series 2 est une montre connectée dotée de bonnes performances et d’une belle qualité de fabrication. Les matériaux sont de bonne qualité et l’écran est bien protégé contre les rayures.

Pour mettre en service la montre, il faut utiliser l’application Watch sur l’iPhone, présente par défaut. Il suffit d’ouvrir l’application pour ensuite démarrer le jumelage en scannant l’écran de la montre via la caméra de l’iPhone. La synchronisation est alors automatique et l’utilisateur peut ensuite configurer et paramétrer la montre. L’écran d’accueil de la montre est personnalisable, l’utilisateur pouvant choisir les données qu’il souhaite y voir apparaître. Les réglages avancés tels que les types de notifications souhaitées sur la montre sont à régler dans l’application Watch sur l’iPhone.

L’installation de nouvelles applications sur la montre est facile à réaliser. Une rubrique spécifique est présente dans l’Apple Store et si une application déjà présente sur l’iPhone possède une version pour la montre, alors elle sera installée.

À l’utilisation, l’Apple Watch s’avère pratique. Elle est manipulable grâce à ses 2 boutons sur le côté, ou via l’écran tactile, et réagit lors d’un mouvement de poignet.

Elle possède d’excellentes interactions avec le smartphone dont elle assure la continuité. Elle affiche toutes les notifications (appels, SMS, calendrier, réseaux sociaux, e-mails) et permet même de téléphoner à condition qu’elle soit connectée à l’iPhone. L’assistant vocal Siri est très utile, pour faire une recherche ou pour dicter un SMS.

Il est donc possible de téléphoner directement via la montre. Par rapport à la première Apple Watch, la qualité audio en appel est meilleure. Le son est clair et suffisamment fort. Le micro présent dans la montre est correct, bien que pas aussi bon que celui de l’iPhone.

Il est possible également de contrôler le lecteur de musique ou bien l’appareil photo du smartphone.

L’écran tactile de l’Apple Watch est réussi. Il offre une bonne définition et lisibilité. Sa grande luminosité permet une utilisation sous un fort éclairage ambiant. À noter cependant qu’il se montre réflectif.

La navigation dans les menus ne pose pas de problème via l’écran tactile, qui se montre précis et très réactif, ou avec les boutons sur le côté. 

Pour les applications santé, l’Apple Watch est la mieux notée du test avec une bonne précision et une excellente reproductibilité des mesures. Dommage simplement qu’elle ne possède pas d’altimètre ou de suivi du sommeil.

Pour la précision des mesures, elle est presque irréprochable concernant les mesures du rythme cardiaque avec seulement 1 % d’écart avec l’appareil de référence au repos, 3 % durant un exercice de faible intensité ou 5 % pendant une activité intensive.

Elle se montre précise également pour le calcul de la distance parcourue, que ce soit lors d’une marche ou d’une course ainsi que pour le calcul des calories dépensées. Seul le podomètre se révèle moyen avec des écarts de l’ordre de 8 à 12 % suivant l’activité.

Les mesures effectuées avec la montre sont donc précises mais aussi reproductibles quelles que soient les activités.

L’utilisation de l’application Watch pour suivre ses activités s’avère pratique. Il est possible de paramétrer les messages de motivation ou les buts à atteindre. De nombreuses activités sont reconnues mais pas automatiquement. Les informations fournies sont bien présentées et compréhensibles mais pas toujours suffisamment détaillées pour les personnes qui veulent suivre de près leurs activités.

Durant une activité, l’utilisateur peut vérifier en temps réel ses progrès à l’écran. Il est assez grand et offre une bonne lisibilité. De plus, la montre réagit très bien quand l’utilisateur tourne le poignet pour allumer l’écran.

Au porté, la montre est agréable. Cette version 38 mm n’est ni trop grande ni trop lourde à porter.

Lors du test de connexion, la montre fait preuve d’une bonne aptitude à conserver la connexion avec le smartphone.

La batterie est certainement le plus gros point faible de l’Apple Watch Series 2. Avec seulement 29 h d’autonomie sur notre cycle d’utilisation prédéfini, il est nécessaire de la recharger presque tous les jours. Cette opération nécessite plus de 2 h 20.

Globalement, pour des personnes non sportives, l’Apple Watch Series 2 est un bon complément au smartphone. Elle est simple à utiliser, interagit parfaitement avec l’iPhone et l’utilisateur peut suivre facilement son activité.

Pour des sportifs, la montre s’avère très précise au niveau des mesures. Elle est compatible avec de nombreux sports dont la natation et le GPS intégré permet de l’utiliser sans que le smartphone soit à proximité. Cependant, elle ne propose pas autant de fonctionnalités que certaines montres spécialement conçues pour les sportifs.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique