Samsung Galaxy A6+ 2018

Samsung Galaxy A6+ 2018

Android 8.0.0

Mis à jour le : 08/07/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Sensibilité au réseau médiocre
  • Qualité moyenne des haut-parleurs
  • Qualité audio moyenne en appel
  • Moyen en photo et en vidéo

Aux côtés du Galaxy A6 2018, également testé, Samsung commercialise la version allongée avec le Galaxy A6+ positionné en milieu de gamme. Il dispose d’un design classique, inspiré du Galaxy A8, avec une face arrière en aluminium et un écran panoramique super Amoled 6 pouces de résolution 2220 × 1080 pixels. Le Galaxy A6+ fonctionne avec Android Oreo (version 8.0) et un processeur Qualcomm Snapdragon 450 avec 3 Go de mémoire RAM et 32 Go de mémoire interne avec un lecteur de carte micro-SD. Il possède un système de reconnaissance faciale, un lecteur d’empreintes digitales, un double lecteur de carte SIM ainsi qu’une batterie de capacité 3 500 mAh. Il possède des connexions 4G, Bluetooth 4.2 avec NFC et Wi-Fi 5 GHz. Enfin, il est équipé pour la photo d’un double capteur arrière de 16 et 5 Mpixels ainsi que d’un capteur frontal de 24 Mpixels et peut filmer en haute  définition (1920 × 1080 pixels).

Le Galaxy A6+ 2018 est un bon smartphone milieu de gamme qui possède une bonne qualité de construction. L’écran n’est pas sensible aux rayures contrairement à la face arrière qu’il vaut mieux protéger. Il passe avec seulement quelques égratignures le test de chutes et fonctionne après l’essai de résistance à la pluie.

La mise en service du smartphone est aisée. L’assistant d’installation guide bien l’utilisateur pour effectuer les réglages et paramétrer les comptes. Les menus sont agencés logiquement et de nombreux écrans d’accueil sont paramétrables.

Il est possible de déplacer des applications vers la carte mémoire et d’utiliser simultanément les 2 cartes SIM ainsi que le lecteur de carte mémoire.

La reconnaissance faciale fonctionne bien mais manque de réactivité. Elle détecte bien l'utilisateur en extérieur ou quand il a les yeux fermés. En revanche, dans une pièce sombre la détection ne fonctionne pas. Pas de problème rencontré avec le lecteur d’empreintes digitales pour déverrouiller l’écran de veille, mais dommage que le bouton soit situé trop près de la caméra arrière.

La qualité de l’écran du Galaxy A6+ est très bonne mais en retrait par rapport aux meilleurs smartphones. Il offre néanmoins une bonne résolution et un rendu des couleurs bien équilibré. La luminosité est satisfaisante mais pourrait être plus élevée.

En téléphonie, la sensibilité au réseau est médiocre et la qualité audio en appel seulement moyenne. Le A6+ est tout de même jugé très commode pour rechercher un contact, lancer ou décrocher un appel. Mais à la prise en main pendant une communication, il se révèle un peu encombrant.

La batterie est bonne avec 26 h 30 d’autonomie sur notre cycle d’utilisation prédéfini pour un temps de charge de 2 h 30.

En photo, le A6+ s’avère moyen. L’appareil principal à double capteur prend des clichés trop sombres, teintés mais bien détaillés. L’effet Bokeh est présent mais avec un rendu qui manque de naturel. L’appareil frontal prend des photos lumineuses mais les couleurs se révèlent trop pâles.

En vidéo, le smartphone est également moyen. Les images enregistrées sont pâles, surexposées et présentent des problèmes de mise au point. Le son capté n’est pas meilleur : il manque de stéréo, on relève la présence d’artefacts et il se révèle trop métallique.

Le clavier virtuel, dont la taille est réglable, s'avère pratique pour la prise de note et bénéficie du grand écran du smartphone. Les fonctions SMS et e-mails sont ainsi jugées très bonnes. Le navigateur Internet est très commode à utiliser pour surfer avec une bonne vitesse de téléchargement.

Utiliser le Galaxy A6+ comme GPS est possible. Avec les cartes Google Maps, la qualité de guidage est bonne. Dommage que la précision de localisation soit moyenne.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique