Samsung Galaxy Note 8

Samsung Galaxy Note 8

Android 7.1.1

Mis à jour le : 08/07/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Manque de solidité de l’écran et de la face arrière
  • Poids et encombrement

Smartphone de grande taille phare de Samsung, le Galaxy Note 8 va avoir la lourde tâche de faire oublier le fiasco du Galaxy Note 7 et son problème de batterie. Pour ça, Samsung mise sur une phablette au design très proche du Galaxy S8+, avec un dos en verre et un écran aux bords arrondis. Les principales différences sont le stylet et le module photo amélioré sur le Note 8 qui possède un écran super Amoled Infinity de 6,3 pouces, au format 18,5/9 d’une résolution de 2960 x 1440 pixels. Le smartphone fonctionne avec le système d’exploitation Android Nougat (version 7.1.1), un processeur octo-core Exynos 8895 avec 6 Go de mémoire RAM et embarque 64 Go de mémoire interne avec un lecteur de carte mémoire de type micro-SD. La batterie de 3 300 mAh est compatible avec la recharge sans fil (chargeur vendu séparément). Le Galaxy Note 8 est résistant à l’eau et à la poussière, possède un lecteur d’empreintes digitales, un scanner d’iris, une reconnaissance faciale, un connecteur USB type-C ainsi que des connexions 4G, Wi-Fi AC et Bluetooth 5.0 avec NFC. Enfin, l’appareil photo principal de 12 Mpixels cumule un objectif grand angle et un téléobjectif avec zoom optique ainsi qu’une stabilisation optique sur les deux capteurs. Un appareil frontal de 8 Mpixels est présent et il est possible de filmer des vidéos en ultra-haute définition (3840 x 2160 pixels).

Similaire au Galaxy S8+, le Galaxy Note 8 en partage les qualités et les défauts. Mais il offre des fonctionnalités supplémentaires qui peuvent le rendre plus attractif.

Malgré une belle qualité de construction, le smartphone reste fragile : il ne passe pas notre test de simulation de chutes, l’écran comme la face arrière sont brisés. Mais il résiste sans problème au test d’immersion à 1 mètre et confirme son étanchéité. De plus, l’écran comme la face arrière ne sont pas sensibles aux rayures.

Pour la mise en service, un outil est fourni pour pouvoir insérer aisément les cartes SIM et mémoire. Un assistant virtuel vient ensuite en aide afin de réaliser les réglages nécessaires à la configuration.

Outre le classique code à 4 chiffres, le capteur d’empreintes digitales, le scanner d’iris ou la reconnaissance faciale permettront de déverrouiller le smartphone. Le capteur d’empreintes digitales fonctionne bien, mais on regrette qu’il soit placé si près du capteur photo. Quant au scanner, s’il reconnaît bien l’iris de l’utilisateur dans des conditions normales de luminosité ambiante, il ne fonctionnera pas sous un fort ensoleillement. Enfin, la reconnaissance faciale est fortement déconseillée d’un point de vue sécurité : une simple photo peut tromper l’appareil.

Un nouveau bouton, situé sur le côté gauche, fait son apparition sur le Note 8. Il permet de lancer Bixby, le nouvel assistant vocal qui permettra de meilleures interactions avec le smartphone.  Mais à ce jour, il ne fonctionne qu’en anglais, chinois ou coréen.

Le stylet livré avec le smartphone s’avère très pratique pour la prise de notes et la reconnaissance d’écriture fonctionne parfaitement. Son usage est une aide appréciée.

La navigation dans les menus est très bonne. Ils sont agencés de manière logique et l’utilisateur pourra paramétrer de nombreux écrans d’accueil. Bon point, il est possible de déplacer des applications sur la carte mémoire.

La qualité de l’écran est excellente. Le Galaxy Note 8 est à la pointe et rivalise avec les autres smartphones premium comme le Galaxy S8 ou l’iPhone 7. Il offre un très bon contraste, ainsi que d’excellentes résolution et lisibilité. Cependant, cette dernière est limitée sur les côtés à cause de l’effet miroir provoqué par l’arrondi de l’écran. À noter, les très bonnes précision et réactivité de l’écran pour son usage tactile.

En téléphonie, la sensibilité au réseau et la qualité audio en appel sont bonnes. Pas de souci pour lancer un appel, mais une fois à l’oreille, il se révèle lourd et imposant.

La batterie est jugée bonne avec 24h30 d’autonomie avec notre cycle d’utilisation prédéfini pour un temps de charge correct de 1h40.

L’appareil photo est un des points forts du Samsung Galaxy Note 8. L’appareil arrière, avec son second objectif, permet d’avoir un zoom de bien meilleure qualité que sur la plupart des smartphones. Seul l’iPhone 7 Plus rivalise. Ainsi, les photos sont bien détaillées, avec un excellent rendu des couleurs. L’effet bokeh (mise au point sur le visage et flou progressif en arrière-plan) est réussi. Même en faible luminosité ambiante, le rendu est agréable : avec flash, les photos sont nettes avec un bon rendu des couleurs ; sans flash, elles affichent de nombreux détails mais sont légèrement bruitées. L’appareil frontal pour les selfies est bon également. Les clichés sont nets mais un peu trop clairs et avec un flash encore efficace.

En vidéo, le Galaxy Note 8 est aussi à son avantage. Les images sont nettes quelle que soit la résolution. Dommage que des sauts de luminosité soient observés en mode 4K ou en full HD à 60 images/seconde. Le son capté est excellent en étant fidèle et clair. Les effets stéréo sont bien présents.

Le baladeur MP3 se distingue avec des écouteurs de la marque AKG fournis et délivrant un son de bonne qualité.

Pas de problème avec les fonctions SMS et e-mail : le grand clavier virtuel permet une bonne saisie à deux mains. Pour l’utiliser d’une seule main, il est possible d’ajuster sa taille. C’est pratique, mais à la longue le poids de 190 grammes du smartphone se fait ressentir. Le stylet sera ici très utile.

La navigation Internet est très rapide en 4G comme en Wi-Fi et la lecture de pages sur le grand écran est confortable.

Utiliser le Galaxy Note 8 comme GPS est possible. Avec les cartes Google Maps, la qualité de navigation est excellente avec une bonne précision de localisation.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique