Xiaomi Mi4

Xiaomi Mi4

Android 4.4.2

Mis à jour le : 17/11/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Absence de 4G
  • Pas de lecteur de carte mémoire
  • Appareil photo décevant
  • Son des vidéos

Le Mi4 est un smartphone du fabricant chinois Xiaomi, spécialisé dans l’électronique et l’informatique. Cette gamme de smartphones comprend plusieurs modèles comme le Redmi 1S, modèle d’entrée de gamme, ou la phablette Redmi Note.
Le Mi4, vendu 345 €, en représente le haut de gamme. À ce prix, le niveau d’équipement est surprenant, rappelant le smartphone OnePlus One. En effet, il dispose d’un processeur quatre cœurs Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz et de 3 Go de mémoire RAM. L’écran 5 pouces (12,6 cm) affiche une résolution Full HD (1920 × 1080 pixels), la batterie est de grande capacité (3 080 mAh) et l’appareil dispose de connexions 3G+ (une version 4G doit arriver prochainement), Bluetooth 4.0 et wi-fi 5GHz. Il offre 16 Go de mémoire interne sans lecteur de carte mémoire. Enfin, l’appareil photo 13 Mpixels filme en ultrahaute définition (3840 × 2160 pixels).

Le Xiaomi Mi4 est un smartphone provenant du marché chinois. Bien qu’il fonctionne sous Android, il faut utiliser Google Installer pour avoir accès aux applications standard d’Android.

Le design du smartphone tout comme la structure du menu ou du clavier rappellent étrangement l’iPhone d’Apple.

L’appareil offre une bonne autonomie (25 h 42 en appel et 5 heures en navigation sur Internet). La sensibilité au réseau est bonne tout comme la qualité audio en appel. L’écran tactile est de qualité, mais la lisibilité n’est pas optimale sur les bords, plus sombres. La luminosité et le contraste satisfaisants permettent une bonne lisibilité même sous forte luminosité.

L’appareil photo est toutefois décevant, car les clichés manquent de netteté et sont bruités. Le zoom numérique ne détériore cependant pas trop le rendu. Les photos en faible lumière avec le flash sont pâles. Les vidéos tournées en ultrahaute définition sont plutôt bonnes, mais légèrement teintées, avec une luminosité variable. Le son enregistré est lui carrément mauvais à cause de gros artefacts, de distorsions et d’un rendu métallique.

La navigation sur Internet et l’envoi de courriels ne posent aucun problème.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique