Retour au Comparatif Tablettes tactiles (103 tablettes tactiles)

Nokia Lumia 2520

Nokia Lumia 2520

32 Go

Mis à jour le : 18/05/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Autonomie de la batterie en navigation Internet
  • Offre d’applications
  • Qualité haut-parleurs

Avec la Lumia 2520, Nokia lance sa première tablette tactile. Elle fonctionne avec le système d’exploitation Windows 8 de Microsoft (version RT 8.1). C’est le 4e fabricant à l’utiliser, après Microsoft (Surface 2), Asus (Vivo Tab RT) et Acer (Iconia W3-810). Le prix de vente est annoncé autour de 500 euros auxquels il faudra rajouter environ 150 euros pour l’équiper d’un véritable clavier physique.
Grâce à sa compatibilité avec les réseaux mobile 4G (sous réserve de souscription d’un contrat auprès d’un opérateur) et à une belle qualité d’affichage en extérieur, Nokia annonce que la Lumia 2520 est utilisable partout où vous vous trouvez.
La tablette intègre la suite Office (Word, Excel, PowerPoint), la messagerie Outlook et communique avec les smartphones Lumia. Elle dispose d’un écran de 10,1 pouces de diagonale (25,7 cm) avec une résolution 1920 x 1080 pixels et pèse 615 g. La tablette comprend 32 Go de mémoire interne accompagnée d’un lecteur de carte micro SD. Des connexions Bluetooth et NFC sont disponibles ainsi que deux caméras de 0,9 et 5,3 Mpixels.

Pour une première expérience sur le marché des tablettes tactiles, Nokia s’en sort très bien. Si elle ne rivalise pas sur certains critères avec les meilleures tablettes comme l’iPad Air d’Apple, la Lumia 2520 possède de très bons atouts.

Tout d’abord, elle est très facile à mettre en service, même la connexion 4G est facile à configurer. La tablette est rapide à l’allumage (18 secondes depuis l’arrêt complet) et la prise en main est confortable, la tablette étant bien équilibrée.

L’écran tactile, point clé d’une bonne tablette, est soigné. Il se montre réactif et précis, sauf quand on utilise l’environnement « bureau » de Windows. Il peut par exemple être difficile de cliquer sur la petite croix pour fermer une fenêtre. Dans ce cas, il vaut mieux avoir le clavier de Nokia qui comporte un pavé tactile.

La qualité d’image est au rendez-vous. L’écran est suffisamment lumineux, bien qu’un peu moins que ce qu’annonce Nokia. Même sous forte luminosité (au soleil par exemple), la qualité d’image reste bonne ce qui n’est pas le cas de toutes les tablettes. Cela aide bien pour la lecture de livres électroniques (applications disponibles en téléchargement).

Il est possible de créer plusieurs comptes utilisateurs pour notamment séparer le contenu. Un mode sécurité famille est disponible quand on laisse la tablette à un enfant.

La qualité sonore est moyenne, le son est métallique et manque de basse. Un bon casque audio améliorera nettement le rendu.

La qualité des deux caméras est bonne. Les vidéos prises avec la caméra arrière sont claires, lumineuses et avec de bonnes couleurs. Même l’enregistrement du son est bon. Pour la prise de photos, le rendu est net et piquant alors qu’avec l’appareil photo frontal les photos sont correctes mais granuleuses.

Un des points forts de cette tablette est la présence de la suite Microsoft Office, qui permet de lire, créer ou modifier des documents Word, Excel ou PowerPoint. La tablette est donc un bon compagnon dans l’univers personnel comme professionnel.

Pour en faire une excellente tablette, Nokia doit améliorer l’autonomie qui n’est pas au niveau des meilleures tablettes et déçoit en navigation Internet avec seulement 5h d’utilisation. En lecture vidéo, c’est mieux avec 10h.

Enfin, le magasin d’application, Windows Store, s’est amélioré et propose une interface de meilleure qualité. Il reste quand même des manques au niveau de l’offre d’applications, mais l’écart avec le Google Play Store ou l’Apple Store diminue.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique