Apple MacBook Air 13 pouces

Apple MacBook Air 13 pouces

Mis à jour le : 13/08/2021

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Connectiques limitées
  • Pas d’écran tactile

La version 2015 du MacBook Air 13 pouces d’Apple conserve exactement le même design que les versions précédentes : une coque en aluminium gris, très fine sur le devant, plus épaisse à l’arrière (17 mm), un poids de 1,3 kg et une connectique inchangée avec notamment deux ports USB 3.0. L’écran, non tactile, n’a pas non plus changé, avec sa résolution de 1440 × 900 pixels et ses 13,3 pouces de diagonale. Le clavier et le touchpad n’ont pas davantage évolué.
Le système d’exploitation, lui, évolue avec la version OS X Yosemite (10.10.3) qui apporte un design renouvelé, de nouvelles fonctionnalités et un rapprochement avec iOS 8, le système d’exploitation mobile pour iPhone ou iPad. Le MacBook Air fonctionne avec un processeur Intel Core i5 bi-cœur cadencé à 1,6 GHz associé à une carte graphique Intel HD Graphics 6000. Il est compatible avec le Wi-Fi AC, qui permet d’augmenter la portée des réseaux Wi-Fi et offre un débit maximal supérieur à celui des autres normes Wi-Fi.

Le MacBook Air reste un ordinateur portable avec une très belle qualité de fabrication tant sur le choix des matériaux que sur l’assemblage. Il est ainsi à la hauteur d’un appareil haut de gamme.

Les connectiques, bien que limitées, sont un peu rapprochées les unes des autres. Attention donc lorsqu’elles sont utilisées en même temps.

L’ordinateur reste parmi les meilleurs appareils en facilité d’utilisation. L’installation et la mise en service est simple contrairement aux appareils fonctionnant avec Windows qui nécessitent de nombreuses mises à jour. Quel que soit son usage, sur une table ou sur les genoux, le MacBook Air est simple à utiliser.

Le clavier a séduit notre jury. Les touches sont bien agencées, le marquage bien lisible et la réaction du clavier est agréable lors de l’utilisation.

Le touchpad offre toujours de nombreuses fonctionnalités. Outre déplacer la souris ou cliquer, il permet de simplement changer de fenêtre, d’afficher tous les documents ouverts, de zoomer, faire défiler une page ou encore de faire pivoter une photo ou du texte.

Apple a choisi de conserver une résolution de 1440 × 900 pixels contrairement aux autres fabricants qui font la course aux pixels avec des résolutions qui peuvent atteindre 3200 × 1800 pixels. Mais il reste un des écrans les plus appréciés du jury de vision. Il est suffisamment lumineux, offre un bon contraste et même sous un fort éclairage, il reste bien lisible. De plus, il n’est pas très réflectif. En revanche, inutile d’essayer de cliquer directement dessus avec le doigt : il n’est pas tactile.

S’il est plus long au démarrage lorsqu’il est éteint (17 s) que les autres ultrabooks testés, il se rattrape largement sur les transferts de fichiers qui sont rapides et avec sa connexion Wi-Fi elle aussi très rapide. Les performances sur secteur comme sur batterie sont au rendez-vous et même pour les jeux il est à son avantage. Il reste bien silencieux même en usage intensif.

La qualité audio est assez bonne pour un ordinateur portable mais pourrait quand même être meilleure avec notamment un manque de basse. Avec un casque audio, le rendu sonore est bon.

C’est toujours un des points fort du MacBook avec plus de 10h d’autonomie en lecture de vidéo ou en navigation Internet. Ainsi, il offre pratiquement une journée entière d’utilisation sans avoir besoin d’être rechargé.

Tous types de tâches sont possibles avec le MacBook, même celles qui nécessitent beaucoup de ressources. L’excellente autonomie de sa batterie est un vrai plus. Dommage que l’écran ne soit pas tactile et qu’il n’offre pas plus de connectiques comme une sortie HDMI.

Neil McPherson

Neil McPherson

Rédacteur technique