Retour au Comparatif Voitures SUV et 4x4 (216 SUV, Crossover et 4x4)

Mini Countryman 143 ch Cooper SD

Mini Countryman 143 ch Cooper SD

5 portes - Diesel - 143 ch - Boîte manuelle - Commercialisé en mars 2011

Mis à jour le : 01/06/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Poste de conduite perfectible ;
  • Taille du coffre ;
  • Accessoires nombreux et chers.

Le crossover Mini Countryman est une Mini « gonflée » : il est plus large que la version originale, possède 4 vraies places (plus une place d'appoint) et 5 portes. Son aspect baroudeur ne prendra vraiment son sens que si vous optez pour la version à 4 roues motrices (dénommée ALL4), car la Countryman est aussi proposée en « simple » traction avant. En motorisation Diesel (1,6 l de cylindrée), 3 puissances sont proposées (90, 112 et 143 ch). Nous avons testé une Countryman à 2 roues motrices, en 143 ch, et boîte de vitesses manuelle à 6 rapports.

Agile, nerveuse et sûre, la Mini Countryman Diesel 143 ch est un vrai plaisir à conduire. Son intérieur est confortable et original mais le design du poste de conduite s'est fait au détriment de certaines fonctionnalités. Intérieur et extérieur sont personnalisables à souhait grâce à une très longue liste d'accessoires et de packs, mais attention à la note finale qui grimpe très vite. Accessible à partir de 29 600 euros, la Mini Countryman Diesel 143 ch est l'un des véhicules les plus chers dans la catégorie des petits SUV.

Qualité de vie à bord

Extérieur/intérieur

Derrière son aspect 4x4, la Countryman ne peut cacher son pedigree : les traits caractéristiques de la Mini apportent toujours leur côté ludique et sympathique qui séduisent le public depuis de nombreuses années.

Avec sa carrure de 4x4, la Countryman prend du muscle.

L'assemblage de la carrosserie de la Mini Countryman est soigné. Celle-ci possède un soubassement bien caréné et d'inhabituelles protections de passage de roues en plastique. Les packs et options permettent de personnaliser le look à volonté avec entre autres de nombreuses et luxueuses garnitures chromées. L'accès à bord est confortable à l'avant comme à l'arrière, grâce notamment à la hauteur idéale des sièges.

Malgré la petite taille du véhicule, l'accès aux places est relativement aisé.

L'habitacle frappe par son design original, notamment au niveau du cockpit où instruments et aérateurs aux formes rondes semblent être d'inspiration futuriste.

Un intérieur original.

À l'avant, un rail central astucieux permet de fixer et de déplacer des objets. Nous avons particulièrement apprécié l'éclairage indirect à plusieurs coloris possibles, émis depuis la console centrale, les garnitures de portières et le ciel de toit, et le système audio optionnel Harman Kardon d'une qualité exceptionnelle, transformant l'habitacle en petite salle de concert.

Le volume de l'habitacle est satisfaisant à l'avant et correct à l'arrière pour 2 personnes dont la taille peut atteindre 1m80 dans les meilleures conditions de confort.

Poste de conduite

À l'instar de la carrosserie, l'intérieur est assemblé avec précision. Mais qu'en est-il de la fonctionnalité du cockpit ? Les commandes principales sont bien réparties et ergonomiques. En revanche, le design ludique est fait au détriment de la commodité des instruments. En effet, le seul cadran placé derrière le volant, donc facile à lire, héberge non pas l'indicateur de vitesse mais le compte tours dont la fonction est de moindre importance. L'indicateur de vitesse se trouve quant à lui logé autour du gros écran du système de navigation au niveau de la console centrale, donc en dehors du champ de vision direct du conducteur. Pour connaître la vitesse du véhicule, le regard du conducteur devra quitter la route et se concentrer sur la petite pointe de flèche mais malgré cela, la vitesse ne sera lue qu'avec une faible précision (de l'ordre de 20 km/h). Certes, la vitesse est rappelée de manière plus précise au centre du tachymètre mais l'affichage digital de 15 mm de haut est trop petit pour être fonctionnel.

Cockpit original mais instruments répartis étrangement.

C'est le tachymètre et non l'indicateur de vitesse qui tient la place principale.

Enfin, notons que les commandes satellites logées sur la colonne de direction nous ont paru peu pratiques car manquant de fermeté.

Confort

Les sièges sport qui équipent notre exemplaire sont plutôt fermes mais confortables, et ils procurent un bon maintien latéral à l'avant comme à l'arrière. Les sièges arrière sont coulissants, suffisamment hauts, l'assise est orientée confortablement et ils possèdent un dossier inclinable.

La châssis plutôt rigide absorbe bien courtes et longues bosses et les imperfections isolées de la route sont perçues par les passagers de manière supportable. La caisse s'incline peu dans les virages et les changements d'allure. En charge, le véhicule reste très agile.

L'habitacle est insonorisé correctement mais le bruit du moteur Diesel est audible en permanence, sans toutefois devenir irritant. Le vent et le bruit de roulement prennent le dessus aux vitesses élevées (autoroute). À 130 km/h, nous mesurons 70 dB(A).

La chauffage est peu performant car il faut 18 minutes pour atteindre 22°C (aux places avant) dans un véhicule stationné à l'extérieur par -10°C . À l'arrière, il faut compter pas moins de 24 minutes ! La climatisation manuelle est livrée de série, la version automatique optionnelle est précise et performante. Elle possède un filtre à charbon actif qui bloque les mauvaises odeurs et le pollen.

Coffre

L'accès au coffre est très bon : l'ouverture est vaste et le seuil n'est qu'à 66 cm de hauteur. Le plancher se trouve à la même hauteur que le seuil et une fois la banquette rabattue, il ne présente pas de discontinuité ce qui permet de faire glisser le chargement. La forme pratique du coffre permet de charger de gros objets. Seul défaut : le volume. En effet, le coffre ne peut contenir que 210 l de bagages (plus 70 l sous le plancher). Quand la banquette est escamotée, le volume atteint un petit 530 l.

Coffre petit mais bien conçu.

Banquette rabattue : plancher plat et forme cubique optimale.

Au volant

Visibilité

La haute position d'assise permet d'avoir une bonne visibilité sur le trafic et la vision de l'encombrement est aisée grâce à la forme de la carrosserie. Cependant, le champ de vision à 360° du conducteur n'est que moyen à cause de la hauteur de la lunette arrière, et parce que les appuie-tête arrière sont non rétractables et les montants très larges.

Les larges montants réduisent le champ de vision à 360°.

Peu de visibilité vers l'arrière.

L'éclairage xénon est optionnel, tout comme l'éclairage directionnel et l'aide acoustique au stationnement arrière.

Performances

La motorisation Diesel de 143 ch permet de tracter la Mini avec une grande aisance. Très souple en 4e, 5e et 6e vitesses, elle assure des dépassements vigoureux. Le passage de 60 à 100 km/h ne demande pas plus de 5,3 s. Les vibrations sont faibles et le moteur est agréable à conduire, même s'il n'est pas aussi confortable qu'un moteur à essence. À bas et haut régimes, il émet un léger bourdonnement.

La course du levier de vitesses est très courte. Le passage des rapports est satisfaisant mais un peu dur et l'indicateur de changement de vitesse est trop discret. Les 6 rapports sont longs mais très bien étagés. Le régime n'est que de 2400 tr/min à 130 km/h.

Comportement routier

Le châssis rigoureux assure une excellente stabilité directionnelle et une tenue de route sans failles. En situation limite dans les virages, il a tendance à sous-virer mais sans risque de dérapage ou de retournement, grâce à l'ESP.

La direction est très réactive, informative et précise. La démultiplication élevée confère au véhicule une grande agilité mais elle n'est pas parfaitement adaptée à la conduite sur autoroute.

Le freinage sensible et modulable même à grande vitesse permet d'arrêter en 37 m la Countryman lancée à 100 km/h sur route sèche.

Sécurité

La Mini Countryman bénéficie d'un équipement de sécurité complet, avec notamment l'ESP, l'airbag rideau et un contrôle de la pression des pneus. Pour démarrer, le véhicule doit être débrayé. En cas de freinage brusque, les feux de stop clignotent et les feux de détresse s'enclenchent automatiquement si le véhicule doit s'arrêter ou en cas d'accident.

Le véhicule obtient un très bon résultat au test Euro NCAP conduit en 2010, avec :
- 5 étoiles sur 5 ;
- 84 % pour la protection des adultes ;
- 83 % pour la protection des enfants ;
- 63 % pour la protection des piétons ;
- 71 % pour l'aide à la sécurité.

En choc frontal, les jambes des occupants avant sont les zones les plus exposées et leur protection est jugée marginale. En choc latéral, la Countryman obtient le score maximal pour la protection des adultes, mais contre un poteau, le thorax du conducteur subit un enfoncement élevé avec risque moyen de blessure grave. Le bord avant du capot constitue un danger pour les piétons (zone de choc avec les jambes), tout comme la base du pare-brise (zone de choc possible avec la tête des adultes).

Environnement

Malgré sa vivacité, la Coutryman diesel en 143 ch est plutôt sobre. La consommation moyenne s'établit à 5,4 l/100 km, dont 5,8 l/100 km en ville, 4,5 l/100 km sur route et 6,3 l/100 km sur autoroute.

Les émissions de rejets polluants sont raisonnables.

Yves Martin

Yves Martin

Lars Ly

Lars Ly

Rédacteur technique

:

Crash Test

Évaluations
Résultat
Protection des occupants adultes
Protection des enfants
Protection des usagers de la route vulnérables
Aide à la sécurité