Citroën C3 Picasso 1.4 VTi 95

Citroën C3 Picasso 1.4 VTi 95

5 portes - Essence - 95 ch – Boîte manuelle – Commercialisé en décembre 2008

Mis à jour le : 01/06/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Vitesse moteur élevée (boîte à 5 rapports courts)
  • Consommation

Avec seulement 4 m de long, le C3 Picasso offre un volume intérieur impressionnant, modulable avec le coffre, et de grandes ouvertures de porte facilitant l’accès aux places ou la descente des passagers. Le moteur 1.4 essence, agréablement souple, dispose d’un couple appréciable, mais il est mis à rude épreuve avec un véhicule de ce gabarit. Les 5 rapports courts de la boîte de vitesses l’aident dans sa tâche, mais d’un autre côté, on aurait préféré des rapports plus longs pour la conduite sur autoroute, ou bien une 6e vitesse. Au final, le C3 Picasso équipé du moteur 1.4 essence se montre assez gourmand.

Le passage des vitesses est excellent. Il n’existe pas de boîte automatique pour ce véhicule.

En résumé : ce véhicule compact de l’extérieur est spacieux, très commode et accueille confortablement 5 personnes.

Remarque: avec des jantes de 15”, le premier niveau de finition (Attraction) est annoncé avec un taux de CO2 légèrement supérieur à celui des deux autres finitions disponibles équipées de jantes 16” (159 et 157g).

Qualité de vie à bord

Qualité de fabrication, finition

La finition est plutôt bonne. Les protections latérales sont solides mais discontinues et placées un peu bas. Les portières et le coffre s’ouvrent et se ferment en douceur. Les éléments intérieurs en plastique s’ajustent bien et fermement, sans laisser de place aux vibrations.

Les matériaux de la planche de bord et de la console centrale sont variés et plaisants, donnant une impression de haut de gamme. Les sièges sont également impressionnants par la qualité et la finition de l’habillage. Un toit panoramique vitré qui peut être masqué si nécessaire est disponible en option (400euros) sur les versions Confort et Exclusive. Des barres de toit longitudinales sont disponibles en option (250 euros). On peut leur adjoindre des barres transversales pour 153euros de plus.

Les extrémités avant et arrière sont peintes et donc exposées aux rayures. Le compartiment moteur n’a pas de fond pour protéger des salissures et éclaboussements. Ceci cause aussi, combiné avec le soubassement irrégulier, des turbulences propices à augmenter la consommation de carburant.

Le seuil des portières est peint et non protégé. Il est donc exposé aux rayures et aux salissures.

La trappe à carburant doit être verrouillée séparément avec une clé alors que le véhicule est équipé d’un verrouillage centralisé qui aurait pu inclure cette trappe. Enfin, il n’y a qu’une roue de secours d’appoint de type galette, difficilement accessible sous plusieurs couches de planchers et espaces de rangement.

Accès et habitabilité

Le verrouillage des portes est activé par une télécommande pratique. Les arrêtoirs de porte sont suffisamment solides, spécialement à l’avant.

On accède aux places et on sort du véhicule confortablement grâce à la hauteur de la cellule, aux portes bien droites et au seuil placé bas. Même la place arrière centrale est atteinte facilement, car le plancher n’est pas encombré d’un tunnel et l’assise des places arrière est plate et continue. À l’avant, le plancher est éclairé.

L’accès est aisé à toutes les places. La banquette arrière accueille des passagers de 1,85 m.

Les sièges avant ne sont ni trop durs, ni trop mous… un bon compromis. Le support est correct, y compris dans les virages. Mais le dossier et l’assise auraient pu être plus longs pour les personnes de grande taille.

Le siège du conducteur est ajustable en position et en hauteur avec une bonne plage de réglages ; il peut accueillir une personne de 1,90 m maximum, et il reste de la place sous le plafond pour des automobilistes encore plus grands. Combiné avec la bonne largeur de l’habitacle, ceci crée une ambiance très spacieuse et aérée.

Dommage, le siège du passager avant ne dispose pas de ces réglages.

À l’arrière, l’espace est suffisant. Une fois les sièges avant réglés pour un adulte de 1,85 m, il reste assez de place derrière pour les genoux de passagers de la même taille. La hauteur sous plafond est correcte et la largeur au-dessus de la moyenne pour un véhicule de cette catégorie. Néanmoins, trois personnes se sentiront serrées à l’arrière.

Les sièges arrière ont un dossier réglable et procurent une position assez confortable à condition de ne pas être trop grand. Le support des cuisses est lui aussi correct, sauf pour les très grands.

Coffre

Le volume du coffre est de 295 l une fois les sièges arrière avancés au maximum : c’est mieux que la plupart des concurrents du C3 Picasso. Lorsqu’ils sont rabattus, il atteint le volume confortable de 665 l (du sol au bas des vitres).

On dispose en plus d’un espace de rangement plat sous le plancher du coffre.

Une fois les sièges arrière rabattus, le volume du coffre est généreux.

Le hayon s’ouvre facilement, laissant place à un large accès au coffre. Le plancher est agréablement bas et complètement plat, même avec les sièges arrière rabattus. Le revêtement doux des différentes surfaces améliore la commodité.

Les deux dossiers asymétriques arrière se rabattent aisément, les repose-tête n’ont pas à être retirés. Le pack Voyage (350 euros, disponible sur les finitions Confort et Exclusive) comprend une trappe à skis dans le dossier des sièges arrière et un dossier du siège passager avant rabattable, ce qui permet de charger des objets très longs.

Pour fermer le coffre, on doit forcément saisir le hayon par l’extérieur et, par conséquent, se salir une main.

Commandes, instruments, rangements

Poste de conduite du C3 Picasso.

Les commandes essentielles sont intuitives et simples et l’on s’y familiarise rapidement. Le volant est ajustable en profondeur et en hauteur. Le levier de vitesses situé assez haut est saisi facilement. Les boutons de réglage du chauffage et de la radio sont fonctionnels et judicieusement placés en hauteur sur le panneau de commandes, dans le champ de vision du conducteur. L’autoradio (optionnel en version Attraction, sinon en série) peut aussi être commandé depuis un satellite au niveau du volant (pas de recherche automatique de station).

La plupart des commandes sont illuminées. L’ordinateur de bord indique, entre autres, la consommation instantanée et moyenne.

Les lève-vitres électriques avant possèdent une commande à impulsion.

Les espaces de rangement sont suffisants à l’avant comme à l’arrière et la boîte à gants est réfrigérée (en option sur la finition Attraction).

L’indicateur de vitesse et le compte-tours sont décalés vers la droite du conducteur.

Nous avons noté que le pied gauche de ce dernier (embrayage) n’a pas vraiment de position de repos confortable.

Bruit intérieur

Le moteur est plutôt silencieux mais on l’entend souvent, car il fonctionne à haut régime. Les bruits de sifflement du vent sont acceptables, même à grande vitesse.

Chauffage, ventilation

La clim manuelle est en option pour la finition Attraction et en série pour la Confort. La clim automatique est en série sur les versions Millenium et Exclusive et en option pour la finition Confort avec le pack Climatisation automatique (470 euros).

Le chauffage réagit rapidement à l’avant0 mais la vitesse de montée en température n’est que satisfaisante. À l’arrière, la performance est un peu moins bonne.

Suspension, amortissement

La suspension et l’amortissement sont réglés plutôt doux. Le véhicule rebondit un peu sur les grosses bosses, mais les petites ondulations sont bien absorbées. Les irrégularités isolées, telles qu’une plaque d’égout un peu enfoncée, sont amorties de manière satisfaisante. Tangage et roulis sont bien maîtrisés pour un petit monospace.

Au volant

Performances

Le moteur fournit un couple plutôt respectable, mais l’on doit souvent rouler à haut régime pour conserver la vitesse de ce véhicule assez lourd. Du coup, les performances de conduite sont bonnes et l’on n’a pas de mal à se maintenir dans le flot de la circulation.

Agrément de la motorisation

Le moteur tourne sans à-coups, mais il bourdonne un peu dès les moyens régimes.

Changements de rapport

Les vitesses sont précises et se passent très facilement. La marche arrière est enclenchée en souplesse et en silence.

Étagement des rapports

Les 5 vitesses sont bien étagées entre elles, la transition est sans à-coups. Les rapports sont un peu courts, ou alors il aurait fallu une 6e vitesse pour une conduite relaxante sur autoroute à moyen régime.

Tenue de route

La tenue de route est juste satisfaisante, la direction, qui restitue peu le contact avec la route, est moyennement accommodante. Lors de notre test d’évitement d’obstacle, le premier tour de volant est suivi en souplesse, mais le véhicule résiste fortement au premier contre-braquage. Après intervention de l’ESP (en option et parfois non proposé) et réduction de la vitesse, le petit monospace redevient bien contrôlable. Globalement, le comportement lors du test d’évitement est sûr, sans risque de déraper ou de se renverser.

Virages

Les virages sont négociés à vitesse limitée à cause du centre de gravité situé assez haut et de la forte inclinaison qui en découle. Par conséquent, il n’y a pas de situation critique. La direction légèrement insensible prévient mal le conducteur des limites du châssis mais l’ESP (quand il est présent) aide à tenir la route quand la vitesse est trop élevée.

Direction

La direction est spontanée sans être nerveuse, et d’une précision suffisante. Comme on l’a vu, elle transmet assez peu au conducteur le contact avec la chaussée. L’effort de braquage est faible bien que la direction se recentre avec énergie.

Les manœuvres sont aisées, mais le diamètre de braquage est un peu grand (11 m).

Freinage

Ce modèle freine court: depuis 100 km/h, le C3 Picasso s’arrête en 37,5 mètres (moyenne sur 10 mesures successives, véhicule chargé à moitié et pneus standard). Il n’y a quasiment pas d’effet d’échauffement. Le freinage est sensible et la force de freinage est bien maîtrisée.

Champ de vision

L’assise du conducteur légèrement surélevée procure une bonne visibilité du trafic. Les gros rétroviseurs extérieurs électriques assurent un excellent champ de vision arrière.

Le véhicule obtient un bon score à notre test de champ de vision à 360°, car les piliers avant ne sont pas aussi massifs que d’habitude sur ce type de petit monospace. En revanche, les piliers arrière gênent la vue.

L’encombrement avant est facilement estimé par le conducteur. Les repose-tête arrière peuvent être descendus complètement si les places ne sont pas occupées, ainsi ils ne gênent plus du tout le champ de vision arrière.

Avec le pack Urbain (en série sur la finition Exclusive, sinon proposé à 492 euros pour la version Confort), le véhicule est équipé d’un détecteur sonore de proximité arrière pour l’aide au parking et de rétroviseurs dégivrants et rabattables électriquement. L’aide au stationnement avant est en option sur toutes les finitions.

Les larges piliers arrière obstruent le champ de vision. Les repose-tête arrière sont rabattables.

Sécurité

Le C3 Picasso a été testé par l’Euro NCAP en avril 2009 et a obtenu un score global de «4 étoiles 2009». Voir le score détaillé dans l’onglet dédié au crash-test.

Équipements de sécurité

L’équipement de série sur toutes les versions comprend: airbags frontaux et latéraux conducteur et passager, rideaux de tête avant et arrière (sauf pour l’Attraction qui n’en dispose qu’en pack optionnel), ceintures de sécurité avant à double prétensionneur et limiteur d’effort, ceintures de sécurité arrière avec limiteur d’effort, attaches Isofix avec sangle antirotation aux places arrière latérales, régulateur et limiteur de vitesse (sauf pour l’Attraction qui n’en dispose qu’en pack optionnel), avertisseur d’oubli de ceinture de sécurité aux places avant (optique et acoustique), ABS, le répartiteur de force de freinage et freinage d’urgence.

L’ESP (système de contrôle électronique de stabilité), bien utile dans les virages brusques, n’équipe en série qu’une seule version, et n’est souvent pas disponible même en option pour les autres.

Sécurité passive

Les poignées de porte extérieures permettent une forte traction pour une ouverture d’urgence de porte déformée en cas d’accident.

Les repose-tête avant sont prévus pour protéger les personnes d’une taille allant jusqu’à 1,90 m. Malheureusement, le véhicule échoue au test Euro NCAP du choc arrière.

Aux places arrière, les repose-tête plutôt étroits ne sont efficaces à 100 % que pour les personnes faisant moins de 1,70 m.

Lors du choc frontal, le thorax du conducteur a heurté le volant malgré l’airbag et le C3 a été pénalisé.

Protection des enfants

Les sièges arrière sont bien adaptés au montage de sièges enfants et les places latérales sont équipées d’attaches Isofix, tout comme celle du passager avant (pour une installation dos à la route uniquement). Bien entendu, l’airbag frontal du passager avant peut être désactivé grâce à un interrupteur : c’est une opération à faire obligatoirement avant d’installer un siège enfant à l’avant.

La protection assurée est très bonne, comme en atteste le crash-test Euro NCAP.

Protection des piétons

Lors de l’essai Euro NCAP, nous constatons que la face avant du véhicule (pare-chocs, angle du capot) est bien conçue pour ne pas blesser les piétons mais que la surface du capot, au contraire, ne présente quasiment aucune zone assez souple pour amortir le choc avec la tête d’un piéton.

Environnement

La consommation est moyenne, avec 7l/100km tous parcours confondus, et un taux d’émission de 168g/km de CO2 lors de nos essais (donné pour 157g).

En ville, nous mesurons 8,5l/100km, 5,5l/100km en parcours extra-urbain et 7,8l/100km sur autoroute.

Les émissions de rejets polluants sont très faibles, au global et pour chacune des substances mesurées.

Yves Martin

Yves Martin

Lars Ly

Lars Ly

Rédacteur technique

:

Crash Test

Évaluations
Résultat
Protection des occupants adultes
Protection des enfants
Protection des usagers de la route vulnérables
Aide à la sécurité