Hyundai ix20 1.4 CRDi 90 Blue Drive

Hyundai  ix20 1.4 CRDi 90 Blue Drive

diesel - 90 ch - boîte manuelle - commercialisé en octobre-10

Mis à jour le : 01/06/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Le Hyundai ix20 est un petit monospace offrant un grand volume intérieur. Il rivalise en effet sans problème avec les monospaces compacts tels que la Citroën C4 Picasso, la Volkswagen Touran ou encore la Renault Scénic en termes d’habitabilité. Quatre motorisations sont proposées, dont deux diesels : 1.4 90 ch et 1.6 125 ch pour l’essence, 1.4 CRDi 90 ch et 115 ch pour le diesel. Nous avons choisi de tester la petite motorisation diesel, qui s’adresse aux personnes désirant en premier lieu un véhicule compact mais spacieux et confortable, et dont l’utilisation quotidienne est principalement constituée de parcours routiers.

Avec son design stylé et sa bonne qualité de fabrication, l’ix20 surclasse son clone la Kia Venga, avec lequel il partage la même plate-forme (rappelons que Kia et Hyundai font partie du même groupe coréen). À l’intérieur, le poste de conduite est parfaitement pensé et fonctionnel, l’espace ne fait défaut ni à l’avant ni à l’arrière. La motorisation diesel de 90 ch est suffisante pour une utilisation sage et se montre très agréable en ville grâce à son couple à bas régime. La tenue de route est quant à elle très sûre.

Qualité de vie à bord

Qualité de fabrication, finition

Nettement au-dessus des standards Hyundai, la qualité de fabrication reste pourtant perfectible au niveau de l’assemblage de la carrosserie. Des protections contre les petits chocs font d’ailleurs défaut au niveau des portes et des pare-chocs.

Carrosserie exposée aux rayures par manque de protections.

Les matériaux utilisés à l’intérieur du véhicule sont d’un bel aspect, mais ils sont assez fragiles.

Utilisation quotidienne

L’ix20 possède cinq places, la banquette arrière est coulissante et fractionnable 60/40, mais la place du milieu de la banquette est petite et mérite d’être considérée comme une place d’appoint. Le véhicule embarque 442 kg de charge. Le toit supporte 70 kg de bagages. Une roue de secours de type galette est livrée en série, logée sous le coffre.

Accès, habitabilité

L’accès aux places se fait confortablement grâce aux larges ouvertures de portière et, à l’avant, grâce à la hauteur du seuil et de l’assise du siège. Les verrouillages de porte ouverte sont puissants et efficaces même en côte.

Pour s’extraire du véhicule, chaque place (sauf celle du conducteur) est munie d’une poignée et toit ; la nuit, un éclairage d’accompagnement éclaire la voie pendant quelques secondes quand on s’éloigne du véhicule.

La cabine est spacieuse à l’avant comme à l’arrière, et accueille des personnes de 1,90 m sans problème. Il y a notamment beaucoup de place pour les jambes des passagers arrière. En revanche, la place du milieu arrière est trop petite et ne doit servir que d’appoint s’il s’agit de grands trajets.

Un bon volume à l’arrière comme à l’avant.

Le toit panoramique proposé sur les versions Panoramic Sunsation et Pack Premium de la Hyundai ix20 offre une clarté et une vision de la route vraiment particulières. Mais l’originalité de ce toit réside dans le fait que sa partie avant mobile peut s’entrebâiller ou s’ouvrir quasiment en totalité avec une commande électrique. Et, pour éviter d’avoir trop de soleil sur le crâne en plein été, il peut être occulté grâce à des rideaux. Grâce à lui, la luminosité dans l’habitacle est maximale, ce qui augmente la sensation de bien-être et permet de voyager dans d’agréables conditions.

Poste de conduite, cabine

Le poste de conduite est particulièrement bien conçu et ne demande que peu de temps d’adaptation. L’ergonomie est parfaite, avec un volant (réglable), des pédales et un levier de vitesses idéalement placés.

Un poste de conduite simple et intuitif.

Les instruments sont bien visibles à travers le volant.

La boîte à gants est éclairée, vaste et réfrigérée. De multiples espaces de rangement sont répartis à l’avant comme à l’arrière de la cabine.

Écran haute résolution optionnel.

L’écran tactile du GPS optionnel permet, tout comme les commandes classiques de cet équipement, d’accéder à un menu logique et intuitif.

Coffre

Vu la taille du véhicule, le coffre est d’un volume très raisonnable (385 l), et une fois la banquette arrière rabattue, il devient gigantesque.

Bon volume de coffre : 385 l.

Plancher en position haute.

Siège rabattus, le volume du coffre atteint 825 l.

Le plancher est positionnable sur deux niveaux. En position haute, il s’aligne avec le seuil le coffre, facilitant chargement et déchargement. Sous le plancher se trouvent des petits espaces de rangement totalisant 20 l de volume supplémentaires. En revanche, pas d’espace spécial dans le coffre, ni de filet de maintien.

La grande ouverture rend le coffre spécialement facile à charger, malgré un seuil situé un peu haut (70 cm).

La banquette arrière se rabat facilement une fois les ceintures de sécurité sécurisées sur les côtés.

Confort

Sièges

Les sièges avant, confortables et ergonomiques, assurent un bon maintien latéral, du dos et des jambes. Celui du conducteur est réglable en hauteur. La banquette arrière, assez confortable, dispose d’un dossier inclinable ; l’assise assure un bon support des jambes mais l’absence de relief entraîne une absence de maintien latéral dans les virages.

Chauffage, ventilation

La vitesse de montée en température de l’habitacle est juste satisfaisante à l’avant, plus lente à l’arrière.

Suspension, amortissement

Le couple suspension-amortisseurs est bien équilibré et le confort est satisfaisant voire bon, même sur très mauvaise route. Les rebonds sont modérés et l’inclinaison est raisonnable dans les virages. Le confort en ville, à vitesse réduite, est excellent.

Bruit intérieur

68 dB(A) mesurés dans l’habitacle à 130 km/h, c’est une valeur de bruit raisonnable. Jusqu’à 130 km/h, le bruit du vent est faible, mais il augmente au-delà et devient carrément gênant. Quant au moteur, il reste discret quel que soit le régime.

Au volant

Moteur et transmission

Le moteur diesel 4 l de 90 ch est suffisamment puissant pour tracter les 1358 kg de l’ix20 plus son chargement. Le couple de 220 Nm à 1750 tr/min assure une bonne souplesse sur les petits rapports, qu’il faut pousser pour obtenir de bonnes accélérations. Ainsi, le dépassement de 60 à 100 km/h ne se fait qu’en 8,4 s (moyenne du test : 7,3 s, le plus rapide : 5,6 s).

Quelques vibrations se font sentir en permanence dans la cabine, mais elles ne provoquent pas de résonance irritante.

Le passage de vitesses est précis et assez souple ; il peut se faire rapidement malgré la course assez importante du levier. Un indicateur de passage de vitesses équipe l’ix20 en série. L’étagement des rapports est bien réparti sauf pour la 6e, qui est un peu longue et ressemble à un overdrive. Cela convient pour une conduite sage sur autoroute, mais il faudra rétrograder fréquemment en présence de relief.

Tenue de route, direction

L’ix20 est très stable en ligne droite et n’est pas perturbé par le vent ou les ornières. Équipé en série de l’ESP, il reste très sûr même lors des manœuvres d’évitement d’urgence, au cours desquelles il intervient au moment du contre-braquage, mettant hors de danger des dérapages et retournement. Dans les virages négociés à vive allure, l’auto tend à sous-virer légèrement et l’ESP rattrape les situations limites. En charge, le sous-virage est légèrement plus marqué.

La direction est réactive en position neutre et très légère à vitesse réduite. Dans les virages rapides, elle est moyennement précise et informative. Le diamètre de braquage de 11,10 m aurait pu être meilleur vu la petite taille du véhicule.

Freinage

Le freinage est sain, sans effet d’échauffement, réactif et bien dosable. Le véhicule met 37,4 m pour s’arrêter sur revêtement sec, ce qui est un résultat correct.

Éclairage, champ de vision

Le champ de vision est assez bon, bien que les montants arrière très larges empiètent sur la visibilité à 360°. Le conducteur bénéficie d’une bonne vue sur la circulation et l’arrière du véhicule est aisément repérable dans l’espace.

Champ de vision du conducteur à 360°.

Vue vers l’arrière : les montants sont un peu larges…

De série pour cette motorisation, les rétroviseurs sont électriques et dégivrants, et le véhicule est équipé de phares antibrouillard et de projecteurs additionnels en virage qui s’allument lorsque le volant est tourné à plus de 45°.

Les feux halogène éclairent bien la route mais des phares au xénon ne sont pas proposés sur l’ix20.

Sécurité

La Hyundai ix20 n’a pas été testée par l’Euro NCAP mais la Kia Venga, montée sur une plate-forme similaire, l’a été en 2011 et obtenait le très bon score de 5 étoiles sur 5, avec :

– 89 % pour la protection des adultes ;

– 85 % pour la protection des enfants ;

– 64 % pour la protection des piétons ;

– 71 % pour l’aide à la sécurité.

Nous pouvons attendre au moins le même niveau de protection de la part de l’ix20, qui est mieux équipé que le Venga en termes de sécurité.

L’équipement de sécurité installé de série comprend en effet l’ESP, l’assistance au freinage d’urgence, des airbags frontaux, latéraux et rideaux (tout le long de la cabine), mais le régulateur/limiteur de vitesse n’est disponible qu’en option. L’avertisseur d’oubli de ceinture de sécurité équipe toutes les places.

La protection des enfants en cas d’accident est de haut niveau, mais faute de place, l’on ne peut installer que deux sièges à la fois sur la banquette arrière, sur les places latérales, où l’on peut utiliser les ceintures de sécurité ou les attaches Isofix. À la place centrale, la position des points d’ancrage de la ceinture de sécurité ne se prête pas à l’installation d’un siège auto. Enfin, les vitres électriques arrière ne possèdent pas de fonction antipincement alors qu’elles peuvent atteindre une force de plus de 25 kg.

Environnement

Le petit moteur diesel se montre économe, avec 5,1 l/100 km en moyenne dont 6,3 sur autoroute et 4,1 sur parcours routier. Les émissions de rejets polluants sont juste en dessous des valeurs limites, mais il est à noter que les émissions de NOx sont assez élevées.

Le véhicule en résumé

Les +

Rapport taille/habitabilité

Comportement routier sûr

Facilité d’accès à bord

Utilisation intuitive

Garantie 5 ans

Les -

Moteur un peu pataud

6e rapport trop long

Place arrière centrale étriquée

Lars Ly – Décembre 2012

Yves Martin

Yves Martin

Lars Ly

Lars Ly

Rédacteur technique

:

Crash Test

Évaluations
Résultat
Protection des occupants adultes
Protection des enfants
Protection des usagers de la route vulnérables
Aide à la sécurité