Alimentation

Fromages et charcuteries : préservez votre coeur

Dans un souci de prévention des maladies cardio-vasculaires, il est conseillé de consommer avec modération fromages et charcuteries. Car ils présentent souvent deux inconvénients majeurs : des teneurs élevées en sel et en matières grasses. Pourtant, tous ne sont pas à loger à la même enseigne et il existe des différences importantes au sein des deux familles. Le point pour se faire plaisir tout en préservant son coeur.

 

Sel

Repère : pas plus de 6 g de sel par jour pour un adulte.

> Teneur très élevée (de 2,5 à 6 g pour 100 g).

- Jambon sec, saucisson sec, bacon, salami, mortadelle, poitrine fumée (lardons), chorizo.

- Roquefort et la plupart des bleus, feta.

> Teneur élevée (de 1 à 2,5 g pour 100 g).

- Saucisses, pâté, jambon blanc, boudin, foie gras.

- La plupart des fromages : morbier, cantal, parmesan, reblochon, chèvre sec, gouda, cheddar, camembert et toutes les pâtes molles (brie, pont-l'évêque, chaource...).

> Teneur moyenne (de 0,5 à 1 g pour 100 g).

- Rillettes.

- Emmental, comté.

> Teneur faible (moins de 0,5 g pour 100 g).

- Aucune charcuterie.

- Chèvres frais, fromages blancs.

Graisses

Repère : pour une femme, le maximum se situe aux alentours de 75 g de graisses par jour. Parmi elles, les acides gras saturés, majoritairement présents dans le fromage et la charcuterie, devraient être limités à 20 g environ.

> Teneur très élevée (plus de 45 g pour 100 g).

- Rillettes, foie gras, chorizo.

- Aucun fromage n'entre dans cette catégorie.

> Teneur élevée (de 25 à 45 g pour 100 g).

- Saucisses, saucisson, pâté, salami, boudin, mortadelle, poitrine fumée (lardons).

- Chèvre sec et demi-sec, roquefort, pâtes pressées cuites (type comté, emmental), la plupart des pâtes molles.

> Teneur moyenne (de 5 à 25 g pour 100 g).

- Jambon sec.

- Camembert, coulommiers, edam, st-paulin, pont-l'évêque.

> Teneur faible (moins de 5 g pour 100 g).

- Jambon blanc, bacon.

- Chèvres frais, fromages blancs à 20 % de matière grasse (sur extrait sec) et à 0 %.

Bon à savoir

L'étiquetage de la matière grasse des fromages est souvent calculé sur l'extrait sec (fromages débarrassés de son eau). Du coup, le pourcentage est surévalué.

À noter. Nous donnons les teneurs pour 100 g mais les portions sont d'ordinaire moins grosses. Généralement, 50 g pour une tranche de jambon, 40 g pour une part moyenne de fromage, par exemple.

Fabienne Maleysson