Windows 8 Un pour tous !

Windows 8

Un pour tous !

Publié le : 17/10/2012 

Les ordinateurs intègrent désormais Windows 8, la nouvelle version du système d’exploitation de Microsoft. Inspiré du logiciel que l’on trouve aujourd’hui sur les smartphones, il est ­déstabilisant. Mais assez convaincant.

 

 

Windows 8 - Doc. Samsung

Lorsqu’il a fait ses premiers pas dans les smartphones, Microsoft a pris une déculottée dont il n’est toujours pas remis. Dans les années 2000, l’éditeur de logiciels semblait tout désigné pour fournir le système d’exploitation (OS) de ces nouveaux appareils et pensait qu’il suffirait de compresser Windows au format téléphone. Erreur ! La totale inadéquation de l’interface avec le petit écran des smartphones d’alors a laissé le champ libre à Apple (iOS), puis Google (Android). Avec le succès qu’on leur connaît aujourd’hui (ils totalisent 82 % du marché des OS mobiles, selon IDC, un cabinet d’analystes). Depuis, Microsoft a développé Windows Phone, un logiciel conçu dès l’origine pour les smartphones. Et, ironie de l’histoire, c’est lui qui a inspiré la dernière version pour ordinateurs de Windows, la 8, lancée le 26 octobre 2012.

Une même interface pour trois familles d’appareils

L’informatique grand public ne se résume plus aux ordinateurs, elle englobe désormais les tablettes tactiles et les smartphones. Avec Windows 8, Microsoft fait le pari de proposer la même interface sur ces trois familles d’appareils, pour que l’utilisateur conserve ses habitudes quand il passe de l’un à l’autre.

Mais avant cela, il faudra qu’il les retrouve, ses habitudes ! Car la nouvelle interface de Windows, que nous avons essayée avant sa sortie officielle (sans tester ses performances réelles), est pour le moins déstabilisante. Elle n’a plus rien à voir, en effet, avec celle des précédentes versions du logiciel (Windows 7, Vista, XP). Le traditionnel « bureau » a disparu au profit d’une présentation en mosaïque, comme sur les « Windows Phone » (les smartphones équipés du système d’exploitation de Microsoft). Chaque dalle fait office de raccourci vers une application (e-mails, contacts, calendrier, navigateur, etc.) que l’on peut disposer comme on veut. Pas d’inquiétude, pour que la transition soit plus douce, une de ces dalles sert à revenir à tout moment à un affichage classique (le menu « Démarrer » a toutefois disparu). Microsoft donne également accès à une boutique d’applications en ligne, le Windows Store (là aussi, comme sur un smartphone). Il est ainsi possible de télécharger une foule de logiciels, selon ses goûts et ses besoins (actualité, météo, jeux, etc.).

L’interface, épurée, est moderne et se révèle pratique une fois apprivoisée. En pointant la souris sur la gauche de l’écran, on fait apparaître les applications ouvertes pour passer rapidement de l’une à l’autre. Et sur la droite, un clic permet d’afficher les principales options et paramètres. L’ergonomie du système est particulièrement efficace sur un écran tactile. Windows 8 a d’ailleurs été conçu pour être piloté du doigt si on le souhaite. Pour parcourir la mosaïque d’applications, par exemple, la page défile de droite à gauche, et inversement (comme sur un smartphone). Plusieurs modèles d’ordinateurs tactiles sont disponibles. Mais gare au prix de cette option, certes pratique mais pas indispensable.

Camille Gruhier