Écrans d'ordinateur

Glossaire

Publié le : 20/04/2009 

De D comme « DVI » à V comme « VGA ».

 

D

DVI (Digital Visual Interface)

Cette interface est capable de traiter les mêmes signaux vidéo que l'interface HDMI. Elle ne permet pas, en revanche, de traiter la partie audio du signal. Bien que l'on puisse trouver certains téléviseurs équipés de cette interface, elle est généralement réservée aux moniteurs. Par rapport aux interfaces de type VGA qui équipent depuis longtemps les écrans d'ordinateurs, l'entrée DVI permet, pourvu que votre carte vidéo dispose d'une sortie numérique, de transférer le signal vidéo de l'ordinateur à l'écran sans avoir recours à une conversion en analogique. Les derniers tests que nous avons réalisés nous ont clairement montré qu'une liaison numérique entre l'ordinateur et l'écran améliorait sensiblement la qualité de l'image (par rapport à la même image obtenue via l'entrée analogique de type VGA).

H

HDCP (High-Bandwidth Digital Content Protection)

Protocole permettant de protéger contre la copie les contenus haute définition. Il est ainsi nécessaire, pour visualiser une image haute définition issue, par exemple, d'un DVD Blu-ray, que l'ensemble de la chaîne, carte graphique, écran... soit aussi compatible et accepte le protocole HDCP.

HDMI (High Definition Multimedia Interface)

Cette interface qui supporte de nombreux formats vidéo permet, entre autres, de transmettre de la haute définition et le son associé, le tout en numérique. On la trouve sur tous les téléviseurs faisant mention de la Haute Définition, sur les lecteurs Blu-ray, ou encore sur les décodeurs externes permettant de recevoir la haute définition transmise via la TNT.

On trouve de plus en plus souvent cette interface sur des moniteurs, même si l'entrée DVI demeure toujours plus fréquente dans le domaine informatique. Elle semble vouée, à plus ou moins long terme, à remplacer l'actuelle prise péritélévision.

R

Résolution native

Le terme de « résolution » est ici un peu abusif, il s'agit en fait du nombre de cellules LCD composant l'écran. Il est généralement donné sous la forme nombre de colonnes par nombre de lignes (exemple : 1 680 × 1 050). Cette résolution native donne aussi une information sur le format de l'écran. Par exemple, 1 680/1 050 = 1.6, c'est la résolution d'un écran 16/10, format très fréquent dans les appareils de 22 pouces.

T

Taux de contraste

On nomme généralement « contraste » le rapport des luminances (données en candela par mètre carré) entre deux plages successives. Les fabricants désignent par « taux de contraste » la valeur du contraste lorsque l'on passe successivement du niveau de luminance le plus faible (noir) au plus élevé (blanc). Comme pour le temps de réponse, la mesure de ce taux de contraste prête à discussion, les méthodes utilisées étant loin d'être homogènes. Un paramètre qui est en fait peu pertinent et d'un faible intérêt pour choisir un écran.

Température de couleur

Elle donne un aperçu de la tendance colorée d'un écran. On parle ainsi d'une couleur chaude lorsqu'elle tire sur le rouge (aux alentours de 2 000 °K) et froide lorsqu'elle s'approche du bleu (15 000 °K). Il n'est pas rare que des moniteurs proposent des températures de couleurs différentes suivant que l'on travaille sur Excel ou Word, que l'on regarde un film ou que l'on joue. Ces températures de couleurs prédéfinies sont en général accessibles au travers du menu vidéo.

Temps de réponse

Au travers de la mesure du temps nécessaire pour passer successivement d'un niveau de noir à un niveau de blanc, puis d'un niveau de blanc à un niveau de noir, ce critère est censé vous donner une idée de la fluidité que vous êtes en droit d'attendre de votre écran. Le temps de réponse, c'est un peu une « tarte à la crème » et, avec le taux de contraste, l'un des deux arguments que tout vendeur va vous agiter sous le nez pour vous conseiller un appareil plutôt qu'un autre.

Seul problème, on ne sait jamais comment ce test est réalisé et les informations des fabricants ne sont généralement pas fiables. Les mesures des temps de réponse que nous avons réalisées sont bien loin de celles annoncées.

V

VGA (Video Graphics Array)

Ce n'est pas tout à fait exact, mais c'est généralement sous ce terme que l'on désigne l'entrée analogique d'un moniteur (VGA est en réalité un mode de transmission associé à une résolution de 640 × 480 pixels, non un connecteur). Le connecteur VGA qui est constitué de 15 broches est encore disponible sur tous les écrans d'ordinateur, même s'ils sont aussi équipés d'une prise DVI ou HDMI. On notera, sur la base de nos résultats de tests, que la qualité de l'image issue de l'entrée VGA (information analogique) est toujours sensiblement moins bonne que celle issue d'une entrée DVI ou HDMI (information numérique).

Camille Gruhier

François Palemon

Rédacteur technique

Contacter l’auteur(e)