Sièges auto

Glossaire

Mis à jour le : 29/05/2009 

De B comme « bouclier d’impact » à U comme « universel/semi-universel ».

 

B

Bouclier d’impact

Siège du groupe 1 avec bouclier d’impact.
Siège du groupe 1 avec bouclier d’impact.
« Le bouclier d’impact est un dispositif fixé devant l’enfant, destiné à répartir les forces de retenue sur la plus grande partie du haut du corps de l’enfant en cas de choc frontal. » (Extrait du règlement no 44, ou R44, sur les dispositifs de retenue pour enfants à bord des véhicules à moteur). Le bouclier d’impact est généralement maintenu par la ceinture de sécurité adulte (voir photo ci-contre), mais il est parfois maintenu par une sangle spécifique attachée directement au siège.

 

 

 

 

 

 

D

Dispositif de retenue pour enfant (DRE)

C’est le terme officiel pour désigner les sièges auto, de la nacelle au rehausseur.

 

E

Embase (ou base)

Support restant à demeure dans le véhicule, fixé grâce au système Isofix ou à l'aide de la ceinture de sécurité. On vient y enclencher la coque transportable (en général groupe 0+ et parfois groupe 1), qui peut servir par ailleurs de transat.

Siège du groupe 0+ et sa base (de type Isofix avec jambe de force).
Siège du groupe 0+ et sa base (de type Isofix avec jambe de force).

Euro NCAP (European New Car Assessment Program)

Créé en 1997, l'Euro NCAP est un consortium développé par le DOT (Department of Transport), ministère des Transports britannique. Il est aujourd'hui soutenu par sept gouvernements européens, la Commission européenne, des clubs automobiles et des associations de consommateurs représentées par l'ICRT (International Consumer Research and Testing), organisation qui réunit 43 associations de consommateurs à travers 38 pays, dont l'UFC-Que Choisir. Au travers de ses crash tests, l'Euro NCAP est devenu une référence et un catalyseur pour l'amélioration des véhicules en termes de sécurité.

L'Euro NCAP évalue le niveau de protection offert par les véhicules neufs à ses occupants et aux piétons. Les essais dynamiques sont réalisés en choc frontal et latéral contre une barrière déformable, en latéral contre un poteau et en choc arrière pour estimer les dangers du coup du lapin. La protection des piétons dépend de la conception du pare-chocs et du capot (zones plus ou moins agressives pour les jambes et la tête des piétons adultes et enfants). Enfin, la note globale décernée à chaque véhicule tient compte de la sécurité active offerte de série.

 

G

Groupe

Les dispositifs de retenue pour enfants sont classés en cinq groupes définis selon le poids de l'enfant qu'ils peuvent accueillir.

Groupe 0 : de la naissance à 10 kg, soit environ 18 mois.

Groupe 0+ : de la naissance à 13 kg, soit 2 ans et demi-3 ans.

Groupe 1 : de 9 à 18 kg, soit 1 à 5-6 ans.

Groupe 2 : de 15 à 25 kg, soit 4 à 9 ans.

Groupe 3 : de 22 à 36 kg, soit 7-8 à 12 ans.

Certains sièges auto couvrent plusieurs tranches de poids ; ainsi, ils font partie de plusieurs groupes à la fois et on les note comme suit :

Groupe 0/1 et 0+/1 : jusqu'à 18 kg.

Groupe 1/2/3 : de 9 à 36 kg.

Groupe 2/3 : de 15 à 36 kg.

 

H

Harnais

Coque groupe 0+ avec harnais.
Coque groupe 0+ avec harnais.
Le harnais est le système qui retient l’enfant dans les sièges de la plupart des modèles des groupes 0+ et 1. Il s’agit d’un ensemble de sangles qui maintiennent les épaules et le bassin du tout-petit. Les harnais des sièges auto sont à 3 ou 5 points d’attache, ils se verrouillent grâce à une boucle placée entre les jambes de l’enfant.

 

 

 

 

 

I

Isofix

C'est un système qui permet de fixer en un clin d'œil dans le véhicule tout siège muni d'attaches Isofix à partir du moment où le véhicule est équipé à cet effet. Au niveau du siège, l'attache Isofix est constituée de deux crochets placés au bout de deux rails. Ces rails viendront se loger dans deux orifices cachés à la jonction de l'assise et du dossier de la banquette (ou du siège passager avant). Ces orifices guident les crochets vers deux anneaux attachés au châssis du véhicule, appelés ancrages inférieurs Isofix.

Un troisième point d'attache (sangle antirotation ou une jambe de force) vient assurer un maintien du siège en rotation. Ainsi, le siège bébé est attaché très solidement et avec peu de jeu au véhicule. Les attaches Isofix sont décrites dans le règlement R-44-04 (voir plus bas).

Les sièges Isofix peuvent généralement être installés sans utiliser les attaches spécifiques, ils sont alors attachés avec la ceinture de sécurité adulte et sont universels en mode ceinturé. Ceci permet d'utiliser les sièges Isofix dans un éventuel second véhicule qui n'est pas équipé de l'Isofix.

Les seuls sièges Isofix universels, c'est-à-dire utilisables dans tous les véhicules équipés de places Isofix, sont ceux du groupe 1 installés face à la route, dont le 3e point d'attache est une sangle antirotation. Tous les autres sièges Isofix sont semi-universels ou spécifiques à un ou des véhicules. La liste de ces véhicules doit être fournie par le fabriquant du siège.

 

I-size

I-size désigne la nouvelle réglementation R129 qui va progressivement remplacer le R44-04 à partir de juillet 2013, jusqu’à fin 2014.

La première phase d’entrée en vigueur de l’I-size concernera les sièges Isofix à harnais, équivalents des groupes 0+ et 1 du R44. Mais fin 2014, le texte portera sur tous les sièges auto.

Selon l’I-size, les sièges ne sont plus classés par groupes de poids mais sont homologués selon la taille de l’enfant, qui devra donc être indiquée clairement au moment de l’achat, et en permanence sur le siège. Cela devrait simplifier le choix pour les consommateurs.

Les enfants doivent être installés dos à la route jusqu’à 15 mois, alors que le R44 limite cette obligation à 9 kg, poids parfois atteint quand l’enfant n’a que 6 mois. L’I-size impose également un essai dynamique en choc latéral qui n’est pas prévu par le R44 : les sièges I-size ont donc des chances d’être plus sûrs que ceux homologués selon le R44-04.

Les sièges homologués selon le R44 seront encore autorisés à la vente pendant une certaine période après 2014.

 

J

Jambe de force

Siège avec jambe de force.
Siège avec jambe de force.
C'est un système qui permet d’empêcher la rotation du dispositif de retenue pour enfant lors d’un choc frontal. Il est constitué un montant de hauteur réglable qui s’appuie contre le plancher du véhicule. La jambe de force vient généralement en complément d’attaches Isofix.

 

 

 

 

 

 

N

Nacelle

Nacelle (groupe 0).
Nacelle (groupe 0).
Une nacelle est un système de retenue dans lequel l'enfant est en position allongée. Les nacelles sont du groupe 0 et s’installent sur la banquette arrière du véhicule, avec la tête de l'enfant orientée vers le milieu. On peut souvent installer les nacelles sur un châssis pour former un landau.

 

 

 

R

Règlement R44

Le règlement no 44 ECE/ONU de Genève, appelé plus simplement R44, est le texte qui définit les prescriptions uniformes d'homologation des dispositifs de retenue pour enfants à bord des véhicules automobiles (voir « Sièges auto – La réglementation »). Il est transposé en droit français par les arrêtés des 25 et 26 janvier 1995 pris en application du code de la route. Tout dispositif de retenue pour enfant doit être conforme à ce règlement afin de pouvoir être vendu en France et dans les pays de l'Union européenne. Aujourd'hui, ce texte en est à son 4e amendement, le R44-04. Il sera remplacé progressivement à partir de juillet 2013 jusqu’à décembre 2014 par le règlement R129, aussi appelé I-size.

 

Rehausseur

Rehausseur avec dossier.
Rehausseur avec dossier.
On appelle rehausseur les systèmes de retenue du groupe 2/3 car ils sont destinés à rehausser les enfants de sorte que la ceinture de sécurité adulte s’adapte à leur morphologie. Il existe des rehausseurs avec et sans dossier ; nous déconseillons l’utilisation de ces derniers car la protection qu’ils assurent est insuffisante en cas de choc latéral ou arrière.

 

 

 

 

 

 

 

S

Sangle antirotation

Appelée aussi “top tether”, la sangle antirotation est l’élément de certains sièges Isofix qui a pour fonction de limiter la rotation du siège lors d’un choc frontal. Cette sangle solidaire du système de retenue est attachée à un point d’ancrage du véhicule appelé « ancrage pour fixation supérieure Isofix », qui se trouve dans le coffre ou derrière le dossier du siège ou de la banquette sur lequel est installé le système de retenue.

 

T

Top tether

Voir « sangle antirotation ».

 

U

Universel/semi-universel

- Systèmes de retenue universels : ils sont utilisables dans tous les véhicules et sont homologués sur banc d'essai.

- Systèmes de retenue semi-universels : ils subissent une série d'essais dynamiques sur banc d'essai, puis le fabricant doit vérifier que le siège peut être installé dans chaque véhicule de la liste qu'il va publier dans le mode d'emploi.

Lars Ly

Rédacteur technique