La vente tourne mal

Publié le : 25/09/2018 

Un adhérent de l’UFC-Que Choisir achète, en avril 2016, une paire de roues de vélo de la marque Mavic, pour près de 2 000 €. Suite à un problème sur l’exemplaire avant, il fait jouer la garantie. Le fabricant livre une roue neuve, mais millésimée 2017. Ce modèle étant différent de la roue arrière, datée de 2016, le commerçant lui propose -30 % sur l’achat d’une roue arrière 2017. Pas d’accord, l’adhérent se rapproche de l’UFC-Que Choisir de la Haute-Vienne, qui lui conseille d’envoyer un courrier recommandé demandant l’application des articles L. 217-4 et L. 217-5 du code de la consommation (garantie légale de conformité). Le commerçant fournit alors gratuitement une roue arrière de 2017.