Pompe à fric

Publié le : 16/09/2019 

Un couple s’engage pour l’acquisition d’une pompe à chaleur lors de la visite d’un commercial à son domicile. Nos deux adhérents signent un contrat d’un montant de 18 900 €, avec crédit dédié. Deux semaines plus tard, réalisant que les dimensions du matériel commandé ne conviennent pas à leur logement, ils souhaitent annuler la vente. Ils s’adressent à l’UFC-Que Choisir de la Haute-Vienne. Le délai de rétraction légal de 14 jours étant dépassé, ils ne peuvent pas revenir sur leur achat, mais la banque ne leur a toujours pas envoyé l’échéancier du prêt. ­L’association locale (AL) leur conseille d’écrire à cette dernière en stipulant qu’ils ­n’accepteraient aucun crédit de sa part, et feraient valoir leur droit à résiliation en cas de réception d’un tableau ­d’amortissement. Ils s’exécutent et transmettent une copie du courrier au vendeur de matériel. Quelques jours après, ils reçoivent une lettre leur indiquant que leur contrat est résilié. Ils ont ainsi économisé près de 20 000 € !