Télé non livrée

Publié le : 29/06/2010 

Un habitant de Montargis (45) achète sur Internet une télé pour 1 914 euros. Trois mois passent mais pas de livraison alors que le chèque a été encaissé. Sans réponse à ses appels et ses courriers recommandés au site Web, le client contacte l'UFC-Que Choisir de Châlette-sur-Loing, qui écrit au vendeur pour exiger une livraison sous 8 jours. En vain. L'association appelle le vendeur et exige le remboursement de la commande avec les intérêts dus. Une semaine après, le client reçoit un chèque de 1 914 euros, sans les intérêts au taux légal prévus par la loi.

Jean-Paul Geai