Aspirateur robot Dyson 360 Eye (vidéo) Une première impression en demi-teinte

Aspirateur robot Dyson 360 Eye (vidéo)

Une première impression en demi-teinte

Publié le : 11/07/2016 

Dyson, la marque aux aspirateurs sans sac, fait son entrée sur le marché des aspirateurs robots. Son modèle, le Dyson 360 Eye, est assez différent de ses concurrents. Avant notre test en laboratoire, nous l’avons pris en main, pour nous faire une idée de ses performances d’aspiration et du fonctionnement en mode connecté.

 

D’allure, le 360 Eye, premier aspirateur robot de la marque Dyson, a tout pour taper dans l’œil. Son design, son aspect compact et sa légèreté le distinguent de ses concurrents. Autres différences notables : les chenilles qui lui servent à avancer, et l’absence de brossettes sur les côtés. Il est aussi plus haut que la plupart des aspirateurs robots, ce qui peut être un handicap pour passer sous les canapés ou sous les meubles.
 

Le modèle, prêté par la marque pour cette prise en main, était facile à faire fonctionner. L’installation de la station de recharge n’a posé aucun problème, et l’unique bouton de démarrage nous a rendu la mise en service de l’appareil simplissime. Malheureusement, la suite n’a pas été aussi idyllique. En fonctionnement, en suivant un schéma de quadrillage en carrés concentriques, le robot a bien aspiré les surfaces dégagées, mais s’est montré moins performant pour les débris de riz situés le long des meubles. Il en a systématiquement laissé, ralliant sa base sans leur accorder la moindre attention, et ce à deux reprises. À près de 1 200 € l’aspirateur robot, c’est peu de dire que ce n’est pas satisfaisant. Notre test en laboratoire, sur différents types de sol, nous confirmera ou pas ces négligences.

Nous avons également remarqué une nette tendance à foncer franchement dans le bas des meubles : on peut s’interroger sur les conséquences de ces chocs répétés, à la fois sur l’aspirateur lui-même et sur les surfaces des meubles.

Aspirateur robot et connecté

Comme c’est la mode dans l’électroménager, le Dyson 360 Eye a la particularité d’être connecté, c’est-à-dire qu’il est pilotable à partir d’un smartphone ou d’une tablette. À condition d’avoir du Wi-Fi, le démarrer à distance est donc possible. Le recours au mode connecté est même en réalité obligatoire pour le programmer en différé, l’unique bouton de l’aspirateur ne commandant que le départ immédiat. Sur le papier, la connexion est simple. En pratique, c’est moins évident. Il faut d’abord installer l’application Dyson Link. Vérifiez bien que votre smartphone ou tablette est doté d’un système d’exploitation suffisamment récent ! Ensuite, la procédure est aléatoire. Lors de notre prise en main, nous avons perdu beaucoup de temps à essayer de relier l’aspirateur au Wi-Fi. Mais une fois la connexion établie, l’appareil a répondu parfaitement aux instructions.

Côté entretien, le Dyson 360 Eye s’avère facile à vivre : le réservoir s’ôte et se vide aisément. La brosse principale et les filtres sont également simples à désenclaver, à nettoyer et à replacer.

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)

asstamane

Laurent Baubeste

Rédacteur technique