Blackberry Playbook et HTC Flyer Premières impressions

Blackberry Playbook et HTC Flyer

Premières impressions

Publié le : 28/05/2011 

Nous avons pu prendre en main la Playbook de Blackberry et la HTC Flyer, deux modèles très attendus qui n’étaient pas encore commercialisés au moment de notre test actuellement en ligne. Habitués des bons classements dans nos tests de smartphones, RIM (le fabricant de Blackberry) et HTC livrent deux appareils réussis.

 

La HTC Flyer se classe parmi les petites tablettes (7”), plutôt destinées à un usage nomade. Ses finitions soignées lui donnent un aspect haut de gamme assez « classe », comme son écran tactile, lumineux et réactif (il est toutefois assez réflectif, ce qui peut être gênant quand on regarde un film dans une pièce éclairée, par exemple). Le clavier virtuel est pratique, bien que les touches ne soient pas très grandes. Côté logiciel, la Flyer fonctionne avec le système Android, dans sa version pour smartphone la plus récente (curieusement, HTC n’a pas intégré la version d’Android dédiée aux tablettes, Honeycomb 3.0). Le fabricant y ajoute une couche logicielle « maison », baptisée HTC « Sense », qui lui permet de personnaliser le système et donc de se distinguer de la concurrence. La particularité de cette tablette vient de son stylet, qui permet de prendre des notes ou bien de surligner une information sur un site web et de la partager en un clic par e-mail ou bien sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Il est livré avec, mais mieux vaut ne pas l’égarer : seul, il est vendu plus de 50 € chez plusieurs webmarchands !

 

Caractéristiques de la HTC Flyer (données constructeur) :

Écran 7”, 1024 × 600 pixels

Appareils photos : 1,3 Mpx en façade, 5 Mpx à l’arrière

Dimensions : 195,4 × 122 × 13,2 mm, 420 g

Processeur double cœur de 1,5 GHz

1 Go de mémoire vive (RAM)

Stockage : 16 ou 32 Go

Prix : 499 et 649 € (16 et 32 Go)

 

 

La Blackberry Playbook de RIM, elle aussi de 7”, est pointée du doigt car aucune application d’e-mail ni d’agenda n’est installée par défaut. En fait, le constructeur vise dans un premier temps les utilisateurs de Blackberry, qui consulteront les courriels et l’agenda stockés dans leur smartphone en le connectant en Bluetooth à leur tablette. Une version de la tablette corrigeant cette lacune doit être lancée prochainement. Nos premières impressions restent assez positives. L’écran tactile est de bonne qualité, comme le clavier virtuel qui réagit bien. La Playbook fonctionne avec un système d’exploitation propre à Blackberry, qui s’avère clair et efficace. Pas de bouton sur le bord de l’écran pour revenir à l’écran d’accueil ou afficher les applications ouvertes : il suffit d’effleurer l’écran de bas en haut, ou inversement, pour ces manipulations de base. Après un petit temps d’adaptation, la gestuelle s’avère pratique. Petite ombre au tableau : les applications disponibles dans la boutique d’applications en ligne du constructeur ne sont pas compatibles avec la Playbook. Chez Apple, les applications pour iPhone sont compatibles avec l’iPad, mais s’affichent au format du smartphone. Ce ne sera pas le cas chez Blackberry, qui exige un nouveau développement total de toutes les applications.

 

Caractéristiques du Blackberry Playbook (données constructeur) :

Écran 7”, 1024 × 600 pixels

Appareils photos : 3 Mpx en façade, 5 Mpx à l’arrière

Dimensions : 130 × 194 × 10 mm, 425 grammes

Processeur double cœur de 1 GHz

1 Go de mémoire vive (RAM)

Stockage : 16 ou 32 Go

Prix : 499 $ aux États-Unis (16 Go), à confirmer en France

 

12 tablettes tactiles testées

Pour retrouver notre dernier test (mai 2011) de tablettes tactiles (Apple - iPad 2, Acer - Iconia Tab A500, Motorola - Xoom, Samsung - Galaxy Tab 10,1 P7100, Samsung - Galaxy Tab P 1000, Archos - 101 Internet Tablet, Archos - 70 Internet Tablet, Viewsonic - Viewpad 7, Toshiba - Folio 100, MSI - Windpad, Creative - Ziio 10", Viewsonic - Viewpad, cliquez ici.

Camille Gruhier