Coronavirus Ne négligez pas les autres problèmes de santé

Coronavirus

Ne négligez pas les autres problèmes de santé

Publié le : 01/04/2020 

L’épidémie de Covid-19 ne doit pas pousser à relativiser des signes inquiétants, ou l’aggravation d’une maladie chronique. En cas de doute, appelez votre médecin.

 

Ne pas prendre rendez-vous par peur d’être contaminé par le coronavirus dans la salle d’attente. Penser que ça peut attendre. Avoir l’impression de déranger, quand les médecins ont fort à faire avec l’épidémie de Covid-19. En ce moment, les raisons de reporter une visite chez le médecin ne manquent pas. D’ailleurs, les autorités ont elles-mêmes incité à s’abstenir, en prolongeant jusqu’au 15 avril la validité des ordonnances arrivées à échéance pour les personnes atteintes de maladie chronique.

S’il y a des situations qui supporteront un délai (vaccin, renouvellement de traitement, etc.), des affections sérieuses peuvent se déclarer ou s’aggraver pendant le confinement. Reporter la consultation risque alors d’entraîner un retard de prise en charge. Des médecins ont alerté sur les réseaux sociaux. En médecine générale, plusieurs motifs justifient de solliciter son médecin rapidement : des douleurs au ventre inhabituelles, une perte de poids sans raisons, l’apparition d’une boule au sein ou dans un testicule, des articulations rouges, enflées ou douloureuses, une éruption ou une lésion cutanée étrange, des maux de tête sortant de l’ordinaire, les chevilles qui gonflent. Un enfant qui boit et urine beaucoup doit tout autant voir un médecin, car il développe peut-être un diabète. Un ORL a également diffusé le document établi par la société française ORL, avec les repères à prendre en compte (1).

Mais globalement, face à tout symptôme qui vous tracasse, un coup de fil au médecin traitant constitue la solution la plus simple, et suffira pour déterminer s’il faut un rendez-vous. Et si c’est la crainte d’attraper le coronavirus qui vous freine, pas d’inquiétude à avoir : les médecins proposent largement la téléconsultation. Quand le déplacement au cabinet est incontournable, des dispositions sont prises pour éviter que les cas présumés de Covid-19 ne côtoient les autres patients : soit ils sont reçus à un autre moment de la journée, soit les rendez-vous sont espacés, et dans tous les cas, le cabinet est désinfecté de façon à ne prendre aucun risque de contamination.  

(1) https://www.orlfrance.org/parcours-du-patient-en-cas-de-probleme-orm/

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)