Passe Navigo

Le prix de l'anonymat

Publié le : 04/09/2007 

Les usagers des transports parisiens et franciliens peuvent se procurer, moyennant 5 euros, un passe Navigo Découverte qui, contrairement au Navigo classique, permet de voyager anonymement.

 

Depuis samedi dernier, le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) propose un nouveau titre de transport pour prendre le métro parisien ou le RER : le passe « Navigo Découverte ». Comme le Navigo simple, cette carte dotée d'une puce permet de « charger » des forfaits mensuels et hebdomadaires et de valider un voyage sans avoir à passer de billets dans le portique. Finis les coupons démagnétisés ! Mais là n'est pas son seul avantage. Le passe Navigo Découverte permet surtout de voyager anonymement, car la carte à puce n'est pas reliée à un numéro d'abonné, et empêche de mettre un nom sur un déplacement donné : la liberté d'aller et venir est préservée. L'identité de l'utilisateur - photo, nom, prénom - n'apparaît que sur une carte nominative à part, à présenter uniquement en cas de contrôle.

Le STIF répond ainsi, un peu tardivement il est vrai, à une des réserves que la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) avait émises en avril 2004 à propos du passe Navigo simple, utilisé aujourd'hui par 2 millions de personnes.

Véritable traçage

La CNIL estimait que la conservation pendant 48 heures des caractéristiques des trajets d'une personne identifiée, au prétexte de lutter contre la fraude, était contraire aux valeurs démocratiques. Elle revendiquait par conséquent pour les usagers la possibilité de voyager anonymement, « sans qu'il en résulte un surcoût par rapport au choix d'un passe nominatif ». Message à moitié entendu seulement, puisque le passe Navigo Découverte, disponible dans les stations RATP et les gares SNCF, coûte tout de même 5 euros. Comme la Carte Orange, il ne peut être remplacé en cas de perte ou de vol alors que le Navigo simple, lui, est délivré gratuitement aux Franciliens, et peut être remplacé en cas de perte ou de vol, moyennant 8 euros de frais. Le STIF se défend en affirmant que le coût de fabrication d'un passe quel qu'il soit est de 5 euros, et que la gratuité du passe Navigo classique avait été décidée « pour faciliter le remplacement progressif du coupon magnétique par la technologie des cartes à puce ». Car c'est l'un des objectifs du STIF : supprimer petit à petit la technologie magnétique, notamment les coupons de carte Orange, et généraliser le système Navigo, y compris pour les tickets à l'unité.

Le passe Navigo Découverte se veut donc plus cher, moins pratique (deux documents) que le passe classique et non remplaçable. L'anonymat se paie au prix fort dans les transports franciliens.

Vers la fin de la Carte Orange

À partir du 19 octobre 2007, il ne sera plus possible d'acheter la classique et anonyme Carte Orange dans certaines stations du métro parisien (Télégraphe et Jourdain sur la ligne numéro 11). Une façon comme une autre de pousser les usagers à adopter le passe Navigo...

Anne-Sophie Stamane