Pesticides

Le Sénat veut de la pub

Publié le : 14/10/2009 

En autorisant la publicité en faveur des pesticides à destination des particuliers, le Sénat revient sur un des engagements forts du Grenelle de l'environnement.

 

Interdiction de la publicité en faveur des produits phytosanitaires destinés aux particuliers : c'était l'article 40 du projet de loi Grenelle 2, et une excellente nouvelle pour la santé, la protection de l'environnement et la qualité de l'eau. Mais cette mesure directement issue du Grenelle de l'environnement représentait évidemment une horreur absolue pour les fabricants de pesticides. Depuis l'adoption de ce projet de loi en janvier dernier en Conseil des ministres, le lobbying allait bon train. Le Parlement, qui a commencé à examiner le projet de loi, allait donc devoir choisir entre les intérêts industriels d'un côté et la protection des consommateurs de l'autre. Le Sénat a pour sa part tranché le 5 octobre, et c'est en faveur... des industriels ! Le sénateur UMP de la Manche Jean Bizet a présenté un amendement qui, « plutôt que d'interdire les publicités, prévoit leur strict encadrement ». Il a été adopté, les fabricants de produits phytosanitaires peuvent respirer. Les publicités devront certes évoquer les bonnes pratiques d'utilisation, mais on sait par exemple ce qui est advenu des messages visant à prévenir l'obésité sur les publicités alimentaires : c'est surtout la pub que l'on voit, et la valorisation du produit !

La balle est désormais dans le camp des députés, qui examineront prochainement le projet de loi. La protection des consommateurs, de la ressource en eau et le respect d'un engagement du Grenelle de l'environnement sont en jeu, ce n'est pas rien...

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)