Scie multi-usage EasyCut 12 Prise en main de la mini-lame de découpe de Bosch

Scie multi-usage EasyCut 12

Prise en main de la mini-lame de découpe de Bosch

Publié le : 06/07/2017 

En remplaçant la lame traditionnelle par une minichaîne, Bosch propose avec sa nouvelle scie multi-usage EasyCut 12 une mini-scie rapide et efficace. Mais cette mini-lame innovante demande un temps d’adaptation et des précautions d’usage particulières.

 

Bosch propose une nouvelle gamme d’outillage à main utilisant la solution NanoBlade (comprendre nano-lame). En fait, Bosch adopte le principe de la tronçonneuse en remplaçant la traditionnelle lame de scie par une mini-chaîne. Une technologie innovante déclinée, pour l’instant, sur deux types d’outils : une scie multi-usage et une scie sauteuse. Nous avons pris en main la scie multi-usage EasyCut 12.

Le fonctionnement de la mini-lame est intuitif et nous avons apprécié sa simplicité d’utilisation. Néanmoins, l’interrupteur de sécurité, situé un peu loin de la gâchette, peut gêner ceux qui ont de petites mains. Ce dernier peut toutefois être actionné par un droitier ou un gaucher. La mini-chaîne, d’une épaisseur de 4 mm et dotée de 42 dents, s’est montrée efficace et rapide. Vendue de 20 à 25 € selon la longueur, la lame se change en un tournemain grâce à son système de fixation rapide très pratique. Contrairement à la lame d’une tronçonneuse, la NanoBlade ne nécessite aucun entretien (pas de graissage ni de tension à surveiller).

photo-1-bosch-scie-easycut-12
Si elle se change facilement, la lame doit être manipulée avec précaution.

Les découpes de branches, de tasseaux et même d’un plan de travail n’ont posé aucun souci lors de notre prise en main. Toutefois, l’utilisation de la mini-scie EasyCut 12 demande un temps d’adaptation et le bricoleur devra changer ses habitudes. En effet, la découpe se fait un peu comme avec une tronçonneuse, en prenant appui sur le sabot pour entamer le travail. L’utilisateur n’a ainsi aucun effort à faire pour retenir la lame qui commence à grignoter le bois. Sur le plan de travail, nous avons ainsi réalisé une coupe plongeante sans effort. Les coupes effectuées ont toujours été précises mais, vu la faible largeur de la lame, il est assez difficile de procéder à une coupe bien droite sur une grande longueur. Il est donc conseillé de prévoir une solution pour guider l’outil afin d’obtenir un résultat impeccable. De même, il faut faire très attention à l’épaisseur du bois à découper. Il faut impérativement que la lame soit plus longue que celui-ci au risque d’avoir à encaisser des rebonds dangereux. L’EasyCut 12 est d’ailleurs conçue pour des épaisseurs de 65 mm maxi.

photo-2-bosch-scie-easycut-12
La scie multi-usage de Bosch en action sur une branche.

L’autonomie de la batterie dépendra du type d’utilisation, de la dureté du bois (la mini-scie dispose d’une gestion électronique de la puissance) et du besoin de puissance. La batterie est amovible et peut être utilisée sur d’autres outils utilisant le système Power for ALL de Bosch, soit 13 modèles.

Notre avis

Simple d’utilisation, légère et polyvalente, la mini-scie EasyCut 12 se révèle efficace grâce à son innovante lame NanoBlade. La manipulation de l’outil demande un léger temps d’adaptation et des précautions particulières notamment lors d’un travail d’élagage.

Prix : 150 € ou 100 € sans batterie.