Tati Assurances

Décryptage de l’offre

Publié le : 11/02/2012 

Tati, l'enseigne à bas coûts s'est lancée dans l'assurance en ligne des particuliers en auto, moto, habitation et prévoyance (décès, invalidité). Une offre conçue en partenariat avec des assureurs déjà établis comme le géant américain Metlife, mais aussi Gan Eurocourtage et L’Équité (Generali). Premières analyses de l’assurance habitation.

 

La multirisque habitation de Tati Assurances propose quatre formules (Éco, Contact +, Confort, Sérénité) de qualité honnête et d'étendue de plus en plus grande, mais dont le tarif ne nous a pas paru étonnamment compétitif. Pourtant, les assurances en ligne sont en moyenne 20 % moins chères que les traditionnelles, notamment parce que l'assureur n'a pas (ou peu) de commission à verser à un intermédiaire. De fait, dès lors qu'il fait appel à l'un des principaux assureurs classiques, Gan Eurocourtage en l’occurrence, pour porter les risques des contrats habitation qu'il commercialise, Tati Assurances ne peut casser les prix.

En ce qui concerne le devoir d'information et de conseil du vendeur, il s’applique bien entendu aux contrats commercialisés en ligne. Si un consommateur subit un sinistre et s’estime mal indemnisé par Tati Assurances, il pourra parfaitement assigner la société en justice. Et la jurisprudence de la Cour de cassation est formelle : toute clause ambiguë d'un contrat d'assurance doit profiter à l'assuré. La présentation des exclusions, circonstances dans lesquelles la garantie ne s'applique pas, joue aussi. Si elles ne sont pas écrites en caractères distincts, l'assureur sera obligé d'indemniser l'assuré lésé. Or Tati Assurances n'aura pas la maîtrise du règlement des sinistres. Cette responsabilité incombera à son assureur, qui, au passage, demande déjà à tout candidat s'il a subi des sinistres responsables dans les deux années précédentes. Or, Gan Eurocourtage vient d’être mis en vente par Groupama, son actuel propriétaire.

Si au bout d'un an ou deux, les résultats de son contrat habitation s'avéraient bons, l'acquéreur pourrait se montrer plus conciliant au moment des indemnisations. Si en revanche, ils sont dans le rouge, il serrera la vis des indemnisations, augmentera les tarifs lors des renouvellements ou résiliera en fin d'année les contrats des clients sinistrés, dits à risques.

Tati Assurances présente donc les défauts de ne pas être un assureur en propre. Ses tarifs et sa solidité dépendent de ses partenaires.

Parmi les points faibles que nous avons pu remarquer :

– La responsabilité civile de l'assistante maternelle et l'assurance scolaire ne sont accessibles qu'en option payante en formules Éco et Contact +.

– Le bris de matériel électronique (ou de véranda) est assurable en option payante en formule Contact +, mais pas en formule Éco.

– Ces deux formules, ainsi que la Confort, supportent une franchise (somme restant toujours à la charge de l'assuré) de 100 € par sinistre.

Fiche technique d’une simulation de contrat habitation de Tati Assurances

Contact + (formule n°2 sur les 4 formules proposées)

Garantie : Multirisque habitation

Assureur : Gan Eurocourtage

Cotisation annuelle TTC pour le locataire d'un appartement de 3 pièces, à Boulogne (92), ayant un conjoint et 2 enfants ; un capital mobilier de 20 000 €, dont 4 000 € d'objets de valeur parmi lesquels 2 000 € de bijoux (50 % maximum) : 365,86 € (sans les garanties vol, vandalisme et détérioration, la formule Éco coûte 242,56 €).

La cotisation peut être payée semestriellement (123,54 €) ou mensuellement (20,96 €).

Garanties adaptées à un logement et des biens courants :

– Responsabilité civile à l'égard des tiers

– Protection juridique et recours contre des tiers

– Incendie et risques annexes

– Tempête, neige, grêle

– Accidents électriques

– Dégâts des eaux et gel

– Catastrophes naturelles et technologiques

– Bris de glace

– Vol, vandalisme et détérioration

Service inclus : assistance à domicile.

Quelques pièges à éviter dans les assurances habitation

Certains contrats :

– exigent que toutes les fermetures soient utilisées, même pour une absence d'une demi-journée. Ce qui est juridiquement abusif ;

– prétendent couvrir l'introduction clandestine. Puis, lorsqu' un vol survient ainsi, l'assureur demande à l'assuré de la prouver ;

– n’assurent que les vols par effraction, oubliant ceux par agression, ruse, fausse clé, fausse identité, fausse fonction…

– imposent l'installation de systèmes d’alarme, blindages, verrouillage onéreux et inutiles si vous habitez un logement de type courant, dans un environnement tranquille ;

– conseillent d'assurer un meuble ou un tableau de famille ancien en « valeur agréée » – incontestable par l'assureur – en oubliant de préciser que leur contrat limite cette valeur à 2 ou 3 ans.

Alain Farshian