Déodorants et antitranspirants

Déodorants et antitranspirants

Le protocole

Publié le : 23/04/2021 

Éviter la sueur, masquer les odeurs, ne pas tacher les vêtements, c’est bien ; ne pas contenir de substances indésirables, c’est encore mieux. Les leçons de notre test de 17 déodorants et antitranspirants.

 
YouTube conditionne la lecture de ses vidéos au dépôt de traceurs pour mieux cibler la publicité selon votre navigation. En cliquant sur « Autoriser » les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser la vidéo.

Efficacité déodorante

Chaque produit est évalué sur 20 personnes, 24 h après son application, par trois experts « renifleurs ». L’intensité de l’odeur est notée sur une échelle de 1 à 5, l’aisselle non traitée servant de référence pour juger de l’aptitude du déodorant à masquer les odeurs corporelles. Grâce aux outils statistiques, il est possible de dire si les écarts observés sont significatifs et de combien.

Efficacité antitranspirante

Elle est également évaluée sur 20 personnes et une durée de 24 h. La technique employée est la gravimétrie : on mesure la quantité de sueur produite en la récoltant sur des coussinets qui sont ensuite pesés. Les volontaires doivent suer au cours d’un exercice physique (15 minutes de vélo d’appartement dans une pièce chaude). Là encore, l’aisselle non traitée sert de point de comparaison et les outils statistiques permettent de conclure sur la réalité des différences observées.

Absence de traces sur les vêtements

20 volontaires appliquent un tissu noir sous leur bras une fois que le produit a eu le temps de sécher. Ce test est effectué sur deux matières différentes, un mélange coton-Lycra puis un mélange polyester-Lycra. Trois experts évaluent l’aspect du tissu sous un éclairage standardisé. Une seconde évaluation est réalisée après lavage et séchage des tissus.

Test d’usage

30 volontaires évaluent à l’aveugle l’agrément du produit, son parfum, son efficacité et disent s’ils seraient prêts ou non à l’acheter.

Substances indésirables

Elle est analysée par une lecture des étiquettes pour relever d’éventuels ingrédients indésirables comme les perturbateurs endocriniens ou les allergènes.

Emballage (impact environnemental)

La note environnement est principalement basée sur le calcul de la quantité de produit restante dans le flacon à laquelle s’ajoutent 3 autres critères mais qui pèsent moins lourd dans le score : types de matériau employé, PIR ou rapport contenant-contenu et suremballage.

Étiquetage

On note la pertinence des allégations et la justesse de celles qui sont vérifiables (anti-traces par exemple). On juge la lisibilité globale des informations inscrites sur le produit et la clarté (caractères suffisamment gros et contrastés) de la liste d’ingrédients.

Fonctionnement du service de comparaison

Les produits et services sont classés selon les résultats obtenus lors de nos tests à partir d’un protocole établi par nos experts. Les résultats sont publiés selon un classement basé sur les qualités intrinsèques des produits et sur celles des prestations de service, sans aucune autre considération. Nous achetons de façon anonyme tous les produits que nous testons, nous n’avons aucun lien avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs des produits et services testés, à l’exception des autorisations données par Bureau Veritas Certification conformément aux règles de La Note Que Choisir. Notre classement est totalement indépendant, aucune relation commerciale avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs ne peut avoir d’impact sur ce dernier. Les prix indiqués et les informations sur la disponibilité des produits mentionnés sur notre site sont fournis à titre indicatif et sont actualisés tous les jours. L’offre de produits et services étant pléthorique, nous ne prétendons pas pouvoir tester l’exhaustivité d’un marché. Nous sélectionnons les produits et services les plus représentatifs d’un segment de marché.

Gaëlle Landry

Rédactrice technique