Retour au Comparatif Additifs alimentaires (329 additifs)

TEST E586 4-Hexylrésorcinol

E586 4-Hexylrésorcinol

Mis à jour le : 23/10/2018

Galerie photo

Comparer

Pour comparer ces produits, cliquez sur le bouton ci-dessous
comparer Supprimer
toute ma sélection
 

Fonction principale

Agent de rétention de la couleur 

Notre appréciation

picto-2-jaune.png
AcceptableAcceptable
Tolérable, vigilance pour certaines populationsTolérable, vigilance pour certaines populations
Peu recommandablePeu recommandable
À éviterÀ éviter
Partager par mail
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie
Sommaire :

Caractéristiques E586  4-Hexylrésorcinol

 
Fonction principale

Agent de rétention de la couleur

Famille

-

Exemples de produits d'emploi

Crustacés non transformés frais ou surgelés

DJA (valeur en mg/kg pc/jour)

Données insuffisantes

Autorisé en bio

Non

Allergie possible

Non

Notre commentaire

Le 4-hexylrésorcinol est employé uniquement dans les crustacés non transformés frais ou surgelés. Il agit comme inhibiteur d'une enzyme responsable de la formation de taches noires sur la carapace des crustacés. Ces taches ne sont pas dangereuses mais elles diminuent la valeur de vente du produit. Les études menées sur cet additif sont contradictoires, suggérant parfois son innocuité, parfois divers risques potentiels (irritations de la peau et des muqueuses, dommages aux reins, au foie notamment). Une étude publiée en 2009 a par ailleurs mis en évidence un potentiel effet oestrogénique de cet additif. Lors de sa réévaluation, l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (Efsa) a convenu qu'il n'était pas possible de fixer de dose journalière admissible (DJA). Compte tenu des niveaux d'usage et d'exposition, l’agence a toutefois conclu que le E586 était toxicologiquement acceptable, tant que le niveau de résidus présents dans la chair ne dépasse pas 2 mg/kg.

 

Partager par mail