Retour au Comparatif Aspirateurs balais (103 aspirateurs balais)

Electrolux Ergorapido 12v ZB2935 ZB2932 ZB2933 ZB2934

Electrolux Ergorapido 12v ZB2935 ZB2932 ZB2933 ZB2934

Mis à jour le : 11/07/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Autonomie limitée à puissance maxi
  • Aspiration des poussières sur tapis et moquettes
  • Aspiration des poussières dans les fentes d’un parquet
  • Largeur d’aspiration trop faible
  • Nettoyage des bordures : la brosse n’aspire pas au-delà de sa largeur
  • Émission de poussières dans l’environnement
  • Turbo-brosse non amovible
  • Ne tient pas debout sur le sol sans la station de charge
  • Entretien du filtre moteur
  • Visibilité du témoin de charge de la batterie
  • Réservoir de faible capacité

L’Ergorapido d’Electrolux est un aspirateur 2 en 1, à la fois balai pour l’entretien des sols et à main pour les meubles, sièges et recoins difficiles d’accès. Il se veut donc polyvalent et maniable avec sa brosse motorisée et articulée à 180°. Il est doté d’un système d’aspiration cyclonique, d’un système de nettoyage automatique de la brosse « Brush Roll Clean » et d’un double filtre lavable. Le modèle Ergorapido 12 V annonce une autonomie jusqu’à 20 minutes. Ce modèle est disponible en quatre coloris : Cassis pour le ZB2932, Bleu Lagon pour le ZB2933, Vert Olive pour le ZB2934 et Noir Satiné pour le ZB2935. Le test comparatif de « Que Choisir » vous révèle les avantages et les inconvénients de ce balai 2 en 1.

Bon à savoir : l’Ergorapido Plus Lithium 18 V (jusqu’à 30 minutes d’autonomie) a également été testé.

Efficace sur les sols durs, l’Ergorapido 12 V est en revanche à la peine sur parquets, tapis et moquettes. Par exemple, la poussière logée entre les fentes d’un parquet ne sera pas du tout inquiétée. Les fibres et autres poils d’animaux sont récoltés par la brosse motorisée moyennant parfois plusieurs passages. Le système « Brush Roll Clean », censé nettoyer l’axe de la brosse, ne nous a pas convaincus. Heureusement, cet axe se démonte.

L’aspirateur à main se révèle utile. Un suceur et une brosse additionnelle sont logés dans la station de charge. L’aspirateur de table ne dispose que d’une seule vitesse là où le balai en possède deux. Le réservoir a une capacité limitée et il est fermé par deux filtres coniques, un système visiblement insuffisant puisqu’il laisse ressortir de trop nombreuses particules. La station de charge indépendante permet à l’Ergorapido d’être rangé verticalement. Attention, l’autonomie que nous avons mesurée sur puissance maximale est loin des 20 minutes annoncées (11 minutes !).

Laurent Baubeste

Laurent Baubeste

Rédacteur technique