Retour au Comparatif Aspirateurs balais (103 aspirateurs balais)

Electrolux ZB3106 Ergorapido Lithium TurboPower

Electrolux ZB3106 Ergorapido Lithium TurboPower

Mis à jour le : 11/07/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Électro-brosse non amovible
  • Stabilité verticale précaire en dehors de la station de charge
  • Faibles performances d’aspiration des poussières sur tapis et moquettes
  • Très faibles performances d’aspiration des poussières dans les fentes d’un parquet
  • Faible largeur d’aspiration
  • Très faible nettoyage des bordures (aspiration sur les côtés de la brosse)
  • Autonomie limitée
  • Réémission de poussières fines (entre 0,3 et 0,4 µm) significative
  • Faible capacité du réservoir à poussière
  • Accès au filtre moteur délicat
  • Brosse principale non amovible
  • Rangement difficile
  • Mode d’emploi perfectible

Electrolux présente sa gamme « Ergorapido Lithium TurboPower » comme 2 aspirateurs en 1 : un balai et un à main. Tous deux sont rechargeables et utilisables sans fil. Sortis au printemps 2015, les ZB3105 (blanc glacier) et ZB3106 (bleu métallisé) sont équipés de batteries lithium « TurboPower » de 14,4 V. Leur autonomie est annoncée à 30 minutes pour un temps de charge de 4 heures. Ces deux modèles remplacent les Ergorapido ZB3004, ZB3005 et ZB3006 qui étaient équipés de batteries NiMH 14,4 V. Parmi les caractéristiques et accessoires communs aux ZB 3105 et 3106, on retrouve le système de nettoyage de la brosse BrushRollClean, l’éclairage frontal de la brosse ainsi qu’un suceur et une brosse à meubles adaptés à l’aspirateur à main.

Bon à savoir : un modèle similaire existe sous la référence ZB3104. Selon le site web d’Electrolux, il se différentie par l’absence d’éclairage à led à l’avant de la brosse. Les autres modèles de la gamme Ergorapido Lithium déjà testés, les ZB3011, ZB3012 et ZB3013, avec batterie18 V, restent commercialisés en 2015.

Laurent Baubeste

Laurent Baubeste

Rédacteur technique