Retour au Comparatif Montres connectées (42 montres connectées)

Samsung Galaxy Watch (42mm)

Samsung Galaxy Watch (42mm)

Mis à jour le : 14/04/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Autonomie limitée de la batterie
  • Mise en service fastidieuse
  • Précision moyenne des mesures pour la course

La montre connectée Samsung Galaxy Watch succède à la Gear S3 Classic, également testée. Pour concurrencer l’Apple Watch Series 4, Samsung met en avant le design recherché qui conserve la lunette rotative, les fonctionnalités sport et bien-être, la présence d’un assistant personnalisé et la batterie de longue durée. La montre est disponible en 2 tailles : 42 mm avec un écran de 3 cm et un poids de 62 grammes ou 46 mm avec un écran de 3,3 cm et un poids de 81 grammes (nous avons également testé la Galaxy Watch 46 mm). Ces deux versions possèdent un écran super Amoled de résolution 360 x 360 pixels. La Galaxy Watch relève le rythme cardiaque et peut suivre plus de 39 exercices dont la natation et le vélo. Elle est livrée avec un chargeur sans fil et offre 4 Go de mémoire interne (1,5 Go réellement disponible), une étanchéité à l’eau jusqu’à 50 mètres et elle est compatible avec les smartphones Android (à partir de la version 5.0) et Apple (à partir d’iOS 9.0). Enfin, elle est compatible Bluetooth 4.2 avec NFC, Wi-Fi, possède un récepteur GPS et fonctionne avec le système d’exploitation Tizen.

La Galaxy Watch est une bonne montre connectée. Si vous hésitez entre les versions 42 et 46 mm, il faut savoir que le plus grand modèle s’avère plus précis pour les mesures santé, possède une meilleure autonomie et un plus grand écran. En revanche, elle est plus intrusive pour le confort d’utilisation.

La montre dispose d’une bonne qualité de fabrication avec un écran qui n’est pas sensible aux rayures. La mise en service est aisée mais fastidieuse car il faut installer 4 applications sur le smartphone. L’utilisateur peut ensuite facilement personnaliser sa montre, notamment l’affichage. Il peut activer ou désactiver l’ensemble des notifications mais pas filtrer celles qu’il souhaite. La navigation se fait via les 2 boutons physiques (retour et accueil) et via l’écran tactile. Elle est aisée avec un apprentissage rapide.

À l’usage, la montre peut afficher l’heure de manière permanente ou non, c’est un réglage. Si l’heure n’est pas affichée, il suffit de tourner la lunette rotative, d’appuyer sur un bouton ou de faire un mouvement du poignet.

L’écran est de bonne qualité avec une belle définition et un bon rendu des couleurs. Il offre une grande luminosité permettant de lire dans de bonnes conditions même sous un fort éclairage ambiant. Seul bémol, l’écran est réflectif.

L’application Samsung Gear sert à effectuer les réglages, télécharger des applications ou changer l’interface de la montre. L’installation d’applications est simple à faire et de nombreuses catégories différentes d’applications sont disponibles. Pour les données santé, il faut utiliser l’application S-Health. De nombreuses applications sont téléchargeables dans divers domaines (fitness, jeux, finance, réseaux sociaux, utilitaires…) et de nombreuses interfaces pour personnaliser l’écran de la montre sont présentes.

La Galaxy Watch possède de bonnes interactions avec le smartphone. Il est facile de répondre à un appel et même de communiquer via la montre uniquement. La qualité audio est correcte en émission comme en réception. Il est possible de répondre à un SMS à partir de 23 SMS prédéfinis ou d’un message vocal. Un clavier virtuel est également disponible mais pas facile à utiliser. De plus, l’utilisateur peut piloter le lecteur de musique (sauf sur iOS). Autre restriction avec les utilisateurs d’iPhone, il n’est pas possible de répondre à un message.

La batterie de la montre offre une autonomie limitée à 72 h (3 jours) avec notre cycle d’utilisation prédéfini pour un temps de charge de 3 h. À noter que le chargeur est pratique, il suffit de poser la montre dessus sans avoir de branchement à réaliser.

Pour les données de santé, la montre se révèle très précise pour la marche, que ce soit le podomètre, la distance parcourue, le calcul de calories ou la mesure du rythme cardiaque.

En revanche, en course ces données ne sont que moyennes, sauf le rythme cardiaque qui reste bien précis.

La montre est pratique à utiliser pendant un exercice. La bonne qualité de son écran permet de lire facilement les indications et l’écran. De plus, le confort à l’usage est bon pour cette version.

L’application S-Health sur smartphone est jugée très bonne. Elle offre la possibilité de se fixer des objectifs journaliers, de montrer des graphiques avec les progressions réalisées et les données fournies sont simples à comprendre.

La Galaxy Watch offre de nombreuses fonctions susceptibles d’intéresser beaucoup d’utilisateurs non sportifs. Outre les données santé et sports, il y a les notifications (SMS, réseaux sociaux…), l’alarme, le contrôle de la musique, de la nutrition ou encore le suivi du stress.

Les sportifs apprécieront le large éventail d’activités différentes et la bonne précision des mesures réalisées. Mais comparée à une montre dédiée uniquement au sport, l’application S-Health offre des informations un peu plus limitées.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique