Retour au Comparatif Sièges auto (192 sièges auto)

TEST Britax Römer Kidfix II XP Sict

Britax Römer Kidfix II XP Sict
								- Siège auto testé

Groupe 2/3 - Enfant de 15 à 36 kg - Siège ceinturé + Isofix optionnel

Le siège est attaché au véhicule en utilisant la ceinture de sécurité adulte plus éventuellement deux attaches de type Isofix si le véhicule en est équipé.

Mis à jour le : 24/05/2016

Prix indicatif :

270 

Galerie photo
Résultats réservés aux abonnés

Test indépendant, sans aucune complaisance, sans pub.

Je m’abonne

Déjà abonné ?
Je m’identifie

Partager par mail
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie

Introduction

Siège auto du groupe 2/3 (de 15 kg à 36 kg) - Testé en juin 2016
Le siège Kidfix II XP SICT est un rehausseur à dossier du groupe 2/3 ; il s’installe donc face à la route pour accueillir les enfants pesant de 15 à 36 kg. Ce siège auto peut être simplement posé sur la banquette, ou bien attaché grâce aux deux attaches de type Isofix rigides dont il est équipé, ce qui le rend plus stable. Une fois assis, l’enfant est retenu par la ceinture de sécurité adulte. Le Kidfix II XP SICT possède le rembourrage XP-PAD déjà observé sur le Kidfix XP SICT testé en octobre 2013. Ce coussinet inséré entre l’enfant et la ceinture de sécurité adulte a pour fonction d’absorber une partie de l’énergie en cas de choc frontal. L’acronyme « SICT » (Side Impact Cushion Technology) indique la présence d’un système escamotable d’amortisseurs d’énergie en cas de choc latéral : de part et d’autre du siège se trouve un gros tampon qu’il faut régler (par vissage ou dévissage) de sorte qu’il vienne en butée contre la portière ou le montant arrière de la voiture. À noter que la présence de ces éléments rend le siège un peu volumineux.
Enfin, le dernier-né de la famille Kidfix inaugure le concept de 4e point d’ancrage de la ceinture de sécurité adulte. Dénommé SecureGuard, il est constitué d’un guide de ceinture placé entre les jambes de l’enfant, qui empêche la sangle ventrale de remonter vers l’abdomen en cas de choc frontal et d’éviter le phénomène de sous-marinage.

L’avis du testeur complet est réservé aux abonnés

Extrait de notre évaluation

Résultats réservés aux abonnés

Test indépendant, sans aucune complaisance, sans pub.

Je m’abonne

Déjà abonné ?
Je m’identifie

Premiers critères évalués Notes obtenues
Siège pivotant RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Sécurité RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Commodité d'emploi RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Installer et attacher le siège RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Installer et attacher l'enfant RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Nettoyage RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Confort, ergonomie RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Santé et environnement RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Partager par mail