Casualplay Multipolaris Fix

Casualplay Multipolaris Fix

Groupe 1/2/3 - Enfant de 9 à 36 kg - Siège ceinturé + Isofix optionnel(*3*)

Mis à jour le : 20/05/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Graves défauts de protection
  • Visibilité en groupe 1
  • Démontage et remontage de la housse

Le siège auto multigroupe (1/2/3) Casualplay Multipolaris Fix permet de transporter en voiture votre enfant dès qu’il a atteint un poids suffisant, en théorie 9 kg, jusqu’à ses 10-12 ans (36 kg minimum). Nous conseillons de le laisser dans son siège coque le plus longtemps possible.
Dans un premier temps, l’enfant sera maintenu par un bouclier d’impact. À partir de 15 kg, on pourra se passer du bouclier et l’enfant sera simplement retenu par la ceinture de sécurité de l’auto, qui retiendra en même temps le siège. Deux attaches « Fix » de type Isofix viennent en complément pour augmenter la stabilité sur la banquette, et retenir le siège quand il n’est pas utilisé. Mais le Multipolaris Fix peut aussi être installé dans les voitures dépourvues de points d’ancrage Isofix.

Le Multipolaris Fix possède bien des atouts en termes d’utilisation et d’ergonomie, mais il est disqualifié à cause de graves défauts de protection observés durant les crash-tests frontaux et latéraux.

Lors d’un choc frontal du groupe 1 (avec bouclier d’impact) en mode Isofix, le mannequin de 1 an a été partiellement éjecté du siège ; le risque de blessure fatale est donc très élevé.

Éjection partielle du mannequin de 1 an lors du choc frontal, avec attaches Isofix.

Il est cependant intéressant de noter que si les attaches Isofix ne sont pas utilisées, le siège qui est plus libre en rotation a mieux maintenu le mannequin dans le volume de protection. Toutefois, force est de constater que le système de bouclier du Multipolaris Fix présente un défaut de conception.

Lors d’un choc latéral sans le bouclier (groupe 2, enfant de 6 ans), la tête du mannequin a roulé hors du volume de protection pour finir sa course contre la portière. Ce défaut, moins grave que le précédent, a tout de même déclassé le siège pour la protection en cas de choc latéral.

Choc latéral avec mannequin de 6 ans : la tête heurte la portière.

En ce qui concerne la commodité d’emploi, l’installation du Multipolaris Fix est simple et aisée, d’autant que le poids et l’encombrement sont très raisonnables. L’angle entre l’assise et le dossier possède une marge de réglage de 20° afin de pouvoir être adapté à la banquette. Le dossier peut être ajusté en hauteur d’une seule main. L’assise extensible permet d’adapter le support pour les jambes à tous les gabarits, et le siège s’avère spacieux et confortable, notamment grâce à son tissu matelassé.

Pas de souci au niveau des substances indésirables, mais si la housse est lavable en machine, le démontage comme le remontage sont plutôt malaisés.

Remarque :
Le Multipolaris Fix existe en version simplifiée du groupe 2/3. Il est alors dépourvu de bouclier d’impact, et s’appelle Polaris Fix.

Lars Ly

Lars Ly

Rédacteur technique