Concord Ultimax i-Size

Concord Ultimax i-Size

R129 - Enfant de 40 à 105 cm - Siège Isofix(*4*)

Mis à jour le : 20/05/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Risques élevés de blessure en cas d’accident (défaut du siège)
  • Encombrement
  • Espace pour les jambes en dos à la route
  • Présence de HAP dans la housse (faible quantité)

Voici le dernier opus de l’Ultimax, homologué selon le règlement R-129, dont nous avons déjà testé la version Isofix R44-04 par le passé. Le siège Concord Ultimax i-Size est destiné au transport des enfants à partir de la naissance jusqu’à ce que leur taille atteigne 105 cm (4 ans à 4 ans et demi). Ce siège est constitué d’une coque et d’une base Isofix à jambe de force. Attention, la coque n’est pas nomade : elle ne fonctionne pas comme un siège coque qui peut servir de transat ou pour promener l’enfant. C’est simplement un élément du siège que l’on doit démonter pour l’installation dans la voiture, et au moment où l’on change l’orientation d’assise de dos à face à la route ; en aucun cas elle ne doit contenir d’enfant lors de ces opérations, ni en dehors de la voiture.

Notons que l’Ultimax i-Size ne peut pas être utilisé sans les attaches Isofix.

Le siège est conçu pour pouvoir être installé dos à la route tout au long de la croissance de l’enfant (jusqu’à 105 cm), ce que nous conseillons de faire, mais à partir de 15 mois, on peut l’installer face à la route. Dans tous les cas, le siège est inclinable et l’enfant est retenu par un harnais de sécurité à 5 points. L’appuie-tête est réglable en hauteur selon 6 positions et le siège possède un insert pour les nouveau-nés.

Malheureusement, le Concord Ultimax i-Size présente une fragilité : le dossier de la coque s’est brisé et partiellement arraché en choc frontal face à la route lors de plusieurs essais.

Le dossier se brise lors d’un choc frontal face à la route.

En position dos à la route, le système d’inclinaison de la coque s’est cassé lors d’un des essais.

Rupture du siège lors d’un choc frontal dos à la route.

Pour ces raisons, le siège est disqualifié.

En choc latéral, on observe un contact de la tête du mannequin de 3 ans installé face à la route avec la porte, ce qui signifie qu’elle n’a pas été contenue dans le volume de protection du siège.

La tête heurte la portière lors d’un choc latéral.

La qualité de fabrication est par ailleurs excellente, tout le comme le confort, hormis la place pour les jambes pour les grands enfants lorsqu’ils sont installés dos à la route. L’installation du siège et l’utilisation sont simples et aisées, à part l’installation de l’enfant et le bouclage du harnais de sécurité, la coque ne pouvant être utilisée en dehors de la voiture.

Enfin, nous avons détecté une faible contamination de la housse par des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Ces substances indésirables sont cancérigènes, mutagènes et peuvent être toxiques pour la reproduction.

Lars Ly

Lars Ly

Rédacteur technique