Cybex Aton 4 + base Aton Base 2-Fix

Cybex Aton 4 + base Aton Base 2-Fix

Groupe 0+ - Enfant jusqu'à 13 kg - Siège installé sur base Isofix(*5*)

Mis à jour le : 20/05/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Pollution de la housse

Siège auto du groupe 0+ - Testé en octobre 2015
Le siège Cybex Aton 4 du groupe 0+ peut être utilisé seul (ceinturé), avec la base Isofix Aton Base 2-Fix ou avec la base ceinturée Aton Base 2 vendues séparément (respectivement aux alentours de 110 et 100 € sur Internet). La Base 2-Fix est de type Isofix mais elle peut également être ceinturée : nous l’avons testée dans les deux configurations d’installation. La coque Aton 4 dispose de technologies avancées telles qu’une protection latérale renforcée par deux leviers (un de chaque côté) prenant appui contre la portière de la voiture (système LSP), un harnais à 3 points réglable simplement et en même temps que l’appuie-tête selon la taille de l’enfant, et un réglage automatique de la position plus ou moins allongée en fonction de la taille de l’enfant.
Remarque : ceinturée ou Isofix, l’Aton Base 2-Fix doit être installée avec sa jambe de force qui constitue le troisième point d’attache. La base est donc semi-universelle ; la liste des véhicules compatibles est fournie avec le siège et consultable en ligne sur le site du constructeur.

Quand la Base 2-Fix est fixée avec les deux crochets Isofix spécifiques (ce à quoi elle est destinée), les résultats en protection sont d’un niveau satisfaisant : bon en frontal, très bon en latéral. Mais on constate que la protection est nettement meilleure quand la base est juste ceinturée, notamment en choc frontal. En effet, les attaches rigides Isofix font subir au siège une rotation qui a permis un mouvement de la tête en dehors du volume de protection. Sans l’Isofix, le siège plus « libre » de ses déplacements prend naturellement une position plus verticale où la tête du mannequin est mieux maintenue, et pour laquelle les efforts provoqués par la décélération sont mieux répartis sur le dos de l’enfant. Quelle que soit l’installation, attention à ne pas oublier de déployer le système LSP !

Par ailleurs, l’utilisation de la coque et de la base est simple et bien expliquée dans le manuel ; il existe toutefois un petit risque de mauvaise installation de la base.

Enfin, le champ de vision de l’enfant a fait l’objet de quelques critiques de la part de nos experts.

Malheureusement, la housse de l’Aton 4 contient une quantité importante de HAP  (hydrocarbures aromatiques polycycliques), substances potentiellement cancérigènes, ce qui explique le déclassement du modèle, sans quoi ce siège aurait obtenu un très bon score final.

Lars Ly

Lars Ly

Rédacteur technique