Retour au Comparatif Sièges auto (192 sièges auto)

TEST Cybex Pallas M-fix

Cybex Pallas M-fix
								- Siège auto testé

Groupe 1/2/3 - Enfant de 9 à 36 kg - Siège Isofix

L'utilisation du système d'ancrage Isofix est nécessaire dans tous les cas de figure, parfois coinjointement avec la ceinture de sécurité.

Mis à jour le : 30/11/2015

Prix indicatif :

340 

Galerie photo
Résultats réservés aux abonnés

Test indépendant, sans aucune complaisance, sans pub.

Je m’abonne

Déjà abonné ?
Je m’identifie

Partager par mail
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie

Introduction

Siège auto du groupe 1/2/3 - Testé en juin 2015
Installé face à la route, le siège auto Cybex Pallas M-fix peut héberger des enfants à partir de 9 kg (début du groupe 1) et jusqu’à 36 kg (fin du groupe 3). Pour le groupe 1, l’enfant est retenu par un bouclier d’impact devant lequel se glisse la ceinture de sécurité adulte. Dès le groupe 2, le siège se transforme en rehausseur à dossier et devient identique aux sièges Cybex de la gamme Solution. Siège et enfant sont alors sécurisés par la ceinture de sécurité adulte qui passe devant l’enfant et dont la position appropriée à sa stature est assurée par des guides spécifiques. Dans les véhicules Isofix, le siège peut être arrimé avec les crochets spécifiques qui viennent en complément des systèmes décrits ci-dessus. Le résultat présenté ici concerne l’utilisation en mode Isofix. En groupe 1, le siège devient ainsi semi-universel. En groupe 2/3, l’utilisation des attaches sert principalement à maintenir le siège quand il n’est pas utilisé.
Pour la protection en choc latéral, le Pallas M-fix possède une protection escamotable qui doit être déployée (3 positions possibles) pour venir en butée contre la portière (système LSP Plus). En groupe 1, le Pallas M-fix peut être mis en position allongée (même quand l’enfant est déjà installé), et l’appuie-tête possède 3 réglages supplémentaires destinés à adapter la position de la tête de sorte qu’elle ne s’affaisse pas si l’enfant s’endort. Pour accueillir les tout-petits, la coque est livrée avec un insert qui est déjà installé sous la housse. Il faut le retirer quand l’enfant atteint l’âge de 2 ans environ (selon son gabarit).
Pour suivre l’évolution de la taille de l’enfant, le dossier est réglable en hauteur ; il dispose pour cela d’une poignée unique.

L’avis du testeur complet est réservé aux abonnés

Extrait de notre évaluation

Résultats réservés aux abonnés

Test indépendant, sans aucune complaisance, sans pub.

Je m’abonne

Déjà abonné ?
Je m’identifie

Premiers critères évalués Notes obtenues
Siège pivotant RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Sécurité RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Commodité d'emploi RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Installer et attacher le siège RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Installer et attacher l'enfant RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Nettoyage RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Confort, ergonomie RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Santé et environnement RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Partager par mail