Retour au Comparatif Tablettes tactiles (103 tablettes tactiles)

Apple iPad Pro 4G

Apple iPad Pro 4G

128 Go - Autre capacité : 256 Go

Mis à jour le : 18/05/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Traces de doigts visibles à l’écran
  • Pas de ports USB ni de lecteur de carte mémoire
  • Pas de comptes multi-utilisateurs possibles
  • Pas facilement transportable
  • Prix de la tablette et des accessoires élevé

Afin de concurrencer les gammes professionnelles de tablettes tactiles comme la Surface Pro 4 de Microsoft, Apple lance une version géante de sa tablette phare, l’iPad Pro, dotée d’un écran Retina de 12,9 pouces. Plus grande et plus puissante que l’iPad Air 2, l’iPad Pro 4G est vendue au prix fort puisqu’il vous en coûtera 1 249 € pour la version 128 Go. Elle peut en outre être équipée d’un clavier, le Smart keyboard (179 €), et d’un stylet, l’Apple Pencil (109 €). Cette tablette est dotée d’iOS 9.1 et d’un processeur Apple A9X 64 bits cadencé à 2,1 GHz. L’iPad Pro 4G se décline en différentes versions : 32 Go ou 128 Go de stockage, et 3 coloris sont disponibles (argent, or, gris sidéral). Outre la connexion 4G, cette version de l’iPad Pro offre des connexions Wi-Fi (5 GHz et AC), Bluetooth 4.2 et NFC ainsi qu’un récepteur GPS et le lecteur d’empreinte digitale Touch ID, mais toujours pas de lecteur de carte mémoire. Elle est équipée de deux appareils photo (1,2 et 8 Mpx) et permet de filmer en HD 720p. L’écran affiche une résolution de 2732 x 2048 pixels et l’ensemble pèse 738 g.

À la première prise en main, la taille et la finesse de l’iPad Pro surprennent. La qualité de fabrication et d’assemblage est au rendez-vous pour ce modèle haut de gamme. L’appareil photo sur la face arrière effleure le capot sans dépasser. Cependant, à l’usage, la tablette est lourde avec ses 738 g, voire plus de 1 kg avec le Smart keyboard. Si ce n’est pas gênant lors d’un usage à plat sur une table ou sur les genoux, c’est moins commode lorsqu’il faut la tenir à une ou deux mains. De même, le transport sera plus contraignant qu’avec une tablette classique. Heureusement, l’iPad Pro conserve la facilité d’utilisation des iPad. Les boutons, placés à l’identique des autres modèles, sont bien placés et facilement accessibles que ce soit pour allumer l’appareil, fermer une application ou ajuster le volume sonore. Le clavier virtuel profite de la grande taille de l’écran et se montre presque aussi agréable qu’un véritable clavier physique, notamment en mode portrait.

L’écran Retina confirme son bon rendu. Les mesures en laboratoire montrent qu’il est très lumineux, net et très bien défini. Dommage que les traces de doigts soient si visibles et qu’il se montre un peu réflectif, malgré la promesse d’un revêtement résistant aux traces de doigts et antireflet. L’utilisation tactile de l’écran est excellente avec une très bonne réactivité et précision au toucher. Le changement d’orientation de l’écran est quasi instantané.

L’iPad Pro et son processeur A9X se montre extrêmement performant. Il fera tourner sans problème les applications qui nécessitent le plus de ressources. Les transferts de fichiers sont également très rapides et la tablette s’allume en 16 secondes lorsqu’elle est éteinte. De même, le multitâche fonctionne très bien. Passer d’une application à une autre, déjà ouverte, est facile. Il est possible de partager l’écran pour afficher deux applications actives simultanément et  de régler la place de chacune.

L’iPad ne possède pas de port USB ou de lecteur de carte mémoire. Pour transférer du contenu, il faut passer par iTunes ou iCloud.

Côté multimédia, l’appareil photo est décevant même si les clichés sont jugés bons. Les images capturées ont des couleurs sous-saturées et un peu bruitées avec l’appareil photo principal. La caméra frontale manque de détails mais sera suffisante pour un usage Skype ou FaceTime. On regrette que le son ne soit pas assez fort. Les vidéos filmées en HD 720p sont correctes mais avec des couleurs un peu sombres et bruitées. Le son capté, en revanche, est très bon. La qualité audio des haut-parleurs est sensiblement meilleure que sur la plupart des tablettes tactiles testées. Le son est bien équilibré, précis, la stéréo bien audible et offre assez de puissance. Seul bémol, l’appareil vibre légèrement.

La fonction e-mail est excellente. Il est facile de créer un compte puis de l’utiliser. Des comptes préconfigurés sont présents pour iCloud, Exchange, Google, Yahoo, AOL ou Outlook.com. La navigation Internet profite du très grand écran qui apporte un bon confort. Il faut moins zoomer et faire défiler les pages qu’avec une tablette plus petite. En Wi-Fi, la rapidité de la connexion est jugée bonne par le laboratoire. On regrette qu’il soit impossible de créer des comptes multi-utilisateurs afin de séparer le contenu de la tablette lorsque plusieurs personnes sont amenées à l’utiliser.

Le grand écran consomme forcément beaucoup d’énergie et l’autonomie mesurée de la batterie est inférieure aux autres modèles d’iPad. Mais en lecture de vidéo, l’autonomie est tout de même correcte avec 11 h. En navigation Internet, elle baisse à 8 h. Une courte charge de 30 min n’offre seulement que 1 h 19 de temps d’utilisation.

Nous avons testé en laboratoire les accessoires disponibles, à savoir le clavier Smart keyboard et le stylet Apple Pencil. Le clavier, à première vue réussi avec son design travaillé, ne s’incline pas et offre une petite course des touches. L’Apple Pencil offre en revanche un vrai plus. Son capteur de pression intégré permet de tracer des traits d’épaisseur variable, et son capteur d’inclinaison permet de créer des effets d’ombrage, comme avec un crayon. Bien qu’assez long, il se révèle glissant entre les doigts. Sa batterie offre 12 h d’autonomie et se recharge directement grâce au connecteur lightning de l’iPad. Il faut alors manipuler l’iPad avec précaution pour ne pas risquer d’abîmer la connexion avec le stylet.

Globalement, l’iPad Pro offre de bonnes performances et se destine aussi bien à un usage professionnel que domestique. Mais à elle seule, elle ne remplacera pas toutes les fonctionnalités offertes par un ordinateur, notamment car on ne peut pas installer n’importe quel logiciel. Il faut nécessairement passer par la boutique Apple Store pour télécharger et installer des applications.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique