Couette

Conseils

Une couette n’est pas un produit comme les autres. Son entretien nécessite quelques précautions indispensables. Nos conseils.

 

→ Test Que Choisir : Comparatif Couettes

Lavage, mode d’emploi

À condition de nettoyer régulièrement les housses protectrices, un lavage annuel de la couette est amplement suffisant.

Les couettes synthétiques passent en machine sans problème, pour peu que l’on respecte scrupuleusement les recommandations de lavage indiquées sur l’étiquette. Pour les couettes 140 × 200 cm, on peut utiliser un lave-linge 5 kg standard. En revanche, les couettes de plus grandes dimensions nécessitent un tambour de capacité supérieure (pressing, laverie…). Attention ! Au cours du lavage, un oreiller ou une couette se gorgent d’eau, surtout si le tambour n’est pas très rempli. Il est donc très important d’utiliser un programme d’essorage modéré afin d’éviter que l’enveloppe se rompe et laisse échapper le garnissage. Généralement, le séchage peut se faire en machine. Mettre une balle de tennis dans le tambour permet de redonner du gonflant à la couette.

Avec les couettes naturelles, le lavage en machine est proscrit (sauf par un spécialiste). Une couette en duvet peut se laver à la main et à l’eau tiède, mais il faudra essayer de la faire sécher le plus vite possible, faute de quoi des points de moisissure peuvent apparaître. Malgré toutes ces précautions, il est difficile d’éviter le tassement du duvet au milieu des carreaux. La sagesse est de la faire dégraisser par un professionnel (laverie ou pressing). Attention, le nettoyage doit toujours se faire à l’eau et non à sec.

Enfin, le tissu des enveloppes de couette est traité pour empêcher les fibres ou le duvet de passer au travers. Il ne faut jamais brosser votre couette avec un aspirateur, sous peine d’endommager ce revêtement.

De l’air encore et encore

Qu’elle soit en fibres synthétiques ou naturelles, la couette doit être secouée et aérée régulièrement. Elle doit toujours être protégée par une housse de couette de même dimensions.

Quand changer de couette ?

Au bout de cinq, voire sept ans de bons et loyaux services, une couette est quelque peu flapie. Il est alors temps de la remplacer. La plupart d’entre nous hésitent à jeter leurs vieilles couettes au motif qu’elles peuvent toujours rendre service. À condition toutefois de les stocker dans un endroit sec et dans leur emballage d’origine.

Question sécurité

Les couettes, comme d’ailleurs les coussins et les édredons, ne doivent pas s’enflammer au contact d’une cigarette (décret n2000-164 du 23 février 2000 relatif à la sécurité de certains articles de literie). Notre test montre que les 10 couettes naturelles ou synthétiques du panel sont conformes. En revanche, ces modèles sont recalés au test d’inflammabilité à la petite flamme (briquet, allumette) (norme NF EN ISO 12952-1 non obligatoire pour les couettes).

→ Test Que Choisir : Comparatif Couettes

Florence Humbert