Matelas Comment choisir son matelas

Matelas

Comment choisir son matelas

Face à tous les matelas bien alignés dans les rayons, on se sent vite un peu perdu. À ressorts, en mousse, en latex, à mémoire de forme... le choix, les technologies utilisées et les tarifs sont tellement variés qu’il n’est pas facile de s’y retrouver, que ce soit en magasin ou sur Internet. D’autant que la qualité du matelas est étroitement liée à la qualité du sommeil. Mieux vaut se poser les bonnes questions avant l’achat plutôt que de s’en remettre aux arguments du vendeur ou aux noms ronflants des technologies.

 

Test Que Choisir : Comparatif Matelas

En résumé

  • Essayez le matelas avant de l’acheter, c’est indispensable.
  • Privilégiez l’achat d’un bon matelas pour une meilleure qualité du sommeil.
  • Il existe des matelas à tous les prix, de quelques centaines d’euros à plus de 2 500 €. Mais nos tests montrent que des matelas à moins de 500 € peuvent être meilleurs que des modèles vendus plus de 2 000 €.
  • Méfiez-vous des labels et certifications, ainsi que des traitements « anti ».

Comment bien essayer un matelas ?

essayer matela 0

La clé pour choisir son matelas, c'est de l'essayer ! Il n’existe pas de matelas idéal. Le choix d’un matelas est très personnel et dépend de nombreux critères, parmi lesquels la morphologie, les habitudes, mais aussi le ressenti, un critère très subjectif. Un bon matelas doit être confortable et, surtout, offrir un bon maintien de la colonne vertébrale afin d'éviter tout mal de dos. Pour que nos résultats de tests de matelas s’appliquent au plus grand nombre, nos essais sont effectués avec deux personnes de gabarit opposé, une femme petite et mince et un homme corpulent. Le soutien et l’absence de déformation de la colonne vertébrale sont mesurés en position dorsale et latérale. Mais un matelas qui convient à une personne peut être jugé inconfortable par une autre. Autrement dit, quand on dort à deux, on essaie les matelas à deux avant d’acheter, et en prenant son temps :

  • Allongé sur le matelas, on essaie de passer la main entre ses reins et le matelas. Si on y parvient, c’est mauvais signe : il est trop ferme.
  • Puis on change de position. Si c’est laborieux, il est trop souple ou sa couche à mémoire de forme est trop intense.
  • Enfin, on enfonce le coude dans le matelas. Si le creux reste marqué, on élimine le modèle, il est trop mou.
  • Le choix est ensuite affaire de ressenti, de sensation de bien-être, voire de prix.

 

Le maintien et la fermeté du matelas

Le maintien du matelas ne doit pas être confondu avec sa fermeté. Le maintien correspond à l’affaissement du matelas, à sa résistance à l’enfoncement, mais aussi à sa stabilité et à son amortissement. Un bon maintien de la colonne vertébrale permettra notamment d’éviter les maux de dos.

La fermeté correspond avant tout à la sensation de confort lorsque vous vous allongez sur le matelas. C’est ce qu’on appelle aussi l’accueil. Il dépend de nombreux facteurs tels que le tissu ou l’épaisseur de garnissage de la surface. Il existe différents niveaux de fermeté :

  • Très souple
  • Souple
  • Équilibré
  • Ferme
  • Très ferme

Quel que soit le niveau de fermeté souhaité, il ne faut pas se fier à la mention affichée sur l’étiquette. Comme il n’existe pas d’échelle de fermeté standardisée, chaque fabricant la définit à sa façon. Un matelas « ferme » pour l’un peut être qualifié de « souple » par un autre. La seule bonne façon d’évaluer le niveau de fermeté d’un matelas, c’est de l’essayer. À noter que de nombreux fabricants présentent des tableaux mettant en relation morphologie et fermeté du matelas. Or il n'y a pas de règle absolue ! C'est à chacun de choisir en fonction de ses préférences. L'important est de choisir un matelas qui maintienne bien votre corps et en particulier votre colonne vertébrale.

Un matelas épais est-il plus confortable ?

L'épaisseur et la densité du matelas dépendent avant tout du type de matelas : ressorts, mousse ou latex, de son garnissage, mais aussi de s'il s'agit d'un couchage quotidien ou d'appoint. Généralement, les matelas en mousse et en latex sont moins épais que les matelas à ressorts. Ainsi, les matelas en mousse sont d’une épaisseur moyenne comprise entre 18 et 25 cm. Celle-ci peut varier en fonction des couches (mémoire de forme, par exemple). Entre 14 et 18 cm, ils conviendront davantage à un couchage d’appoint ou à un lit d’enfant. Les matelas à ressorts offrent une épaisseur de 25 cm ou plus.

matelas epais fin

Mais si épaisseur et densité peuvent modifier l'accueil, ce n'est pour autant pas une garantie de qualité et de bon maintien ! C'est pourquoi nous évaluons le maintien des matelas lors de nos essais : on calcule la résistance à l’enfoncement en appliquant une force au centre du matelas, il doit résister sans se compresser fortement. Cet essai renseigne sur la capacité du matelas à amortir les mouvements sans les entraver.

Un surmatelas offre-t-il un meilleur maintien ?

visu guide achat matelas surmatelas

Le surmatelas se pose directement sur le matelas. Il est ensuite protégé par l’alèse et maintenu grâce au drap-housse. Il permet d’apporter plus de confort au niveau de l’accueil et de protéger davantage le matelas. En revanche, le surmatelas ne change rien au niveau du maintien : le maintien de la colonne vertébrale est identique, qu’il y ait un surmatelas ou non.

→ Découvrez les résultats des tests de maintien dans notre comparatif des matelas.

 

Quel garnissage ?

Le garnissage est un élément de confort : il conditionne ainsi l’accueil, permet de réguler la température et d’absorber l’humidité. En revanche, le garnissage n’a aucune influence sur l’indépendance de couchage. Il existe deux types de garnissage : synthétique ou naturel (coton, laine, soie, latex, cachemire...). Si vous avez tendance à beaucoup transpirer la nuit, privilégiez un garnissage en matières naturelles.

 

La ventilation du matelas

Chaque nuit, nous évacuons de l’eau sous forme de transpiration. Une bonne ventilation du matelas permet de mieux le préserver. La ventilation dépend du type de matelas (mousse, ressorts, latex...) et de sa qualité. Si vous avez tendance à beaucoup transpirer, évitez les matelas en viscose ou viscoélastique (à mémoire de forme). Le latex peut en revanche s’avérer intéressant.

→ Découvrez les résultats des tests de ventilation dans notre comparatif des matelas.

 

Mousse, latex ou ressorts ?

Matières - Matelas

 

C’est la différence fondamentale de technologie entre les matelas, les innovations aux noms prometteurs relevant surtout de la surenchère marketing.

Si le choix est éminemment subjectif et si le marché reste dominé par les modèles en mousse, les matelas à ressorts gagnent en confort en rajoutant des épaisseurs de mousse et dans l’ensemble, ils amortissent désormais aussi bien les mouvements que les matelas en mousse. Mais il ne faut pas en conclure qu’ils conviennent à tout le monde : un matelas doit s’essayer et on peut se sentir nettement mieux sur un matelas en mousse ou en latex. De plus, le matelas à ressorts s’associe de préférence à un sommier à ressorts. C’est une dépense supplémentaire qu’on évite en achetant un matelas en mousse lorsqu’on est équipé d’un sommier à lattes.

Les matelas à ressorts ou à suspension

Ressorts ensachés

matelas ressort

Vendus depuis les années 2000, les matelas à ressorts ensachés sont les plus présents sur le marché. Chaque ressort est enveloppé individuellement : chacun réagit donc individuellement en fonction de la pression qu’il reçoit, offrant ainsi une indépendance de couchage. Les sachets évitent également l’effet rebond. Les matelas à ressorts ensachés bénéficient par ailleurs d’une bonne aération.

Ressorts multispires

Les matelas à ressorts multispires ont vu le jour à la fin des années 1960. Ils sont fabriqués à partir d’un fil d’acier continu qui parcourt l’ensemble du matelas. Ils sont réputés pour leur fermeté et leur robustesse. Si vous dormez à deux, les mouvements nocturnes peuvent toutefois rapidement devenir gênants.

Ressorts biconiques ou non ensachés

Les matelas à ressorts biconiques ou à ressorts non ensachés sont constitués de ressorts de fil de fer et d’un garnissage en mousse, en coton ou en laine. Contrairement au matelas à ressorts ensachés, les pressions exercées sur le matelas se ressentent sur toute la surface. Les ressorts peuvent par ailleurs faire du bruit. Ce type de matelas n’est donc pas conseillé aux personnes ayant tendance à beaucoup bouger la nuit.

Les matelas en mousse

Matelas en mousse polyéther

Les matelas en mousse polyéther sont des produits d’entrée de gamme. Leur durée de vie est relativement faible. Ils réagissent par ailleurs mal à l’humidité. En revanche, ils conviennent parfaitement pour des enfants ou des couchages d’appoint.

matelas mousse

Matelas en mousse polyuréthane

L’atout majeur des matelas en polyuréthane est son aspect hypoallergénique. En revanche, son principal inconvénient reste sa sensibilité à l’humidité.

Il existe deux types de matelas en polyréthane :

  • à haute densité : ce type de matelas en mousse dispose généralement d’une densité inférieure à 30 kg/m3. Il est à utiliser de manière occasionnelle ;
  • à haute résilience : les matelas à haute résilience sont préférables pour un couchage quotidien. Ils offrent un couchage plus ferme et tonique que les matelas en polyether. Cette mousse est davantage ventilée et plus résistante dans le temps.

Les matelas en latex

Les matelas en latex sont réputés pour leur durée de vie et leur élasticité épousant les formes du corps. Leurs alvéoles offrent une bonne aération. Ce type de matelas est donc intéressant pour les personnes qui transpirent beaucoup la nuit. Ils conviennent également très bien aux personnes souffrant d’allergies, le latex présentant un environnement peu favorable aux acariens. En revanche, les matelas en latex sont généralement assez lourds, la présence de poignées peut faciliter leur manipulation.

matelas latex

Matelas en latex naturel

Le latex naturel est issu de la sève d’hévéa. Les matelas ne sont généralement pas composés uniquement de latex naturel.

Matelas en latex synthétique

Le latex synthétique est un dérivé du pétrole. Il est moins cher que le latex naturel.

 

Faut-il choisir un matelas à mémoire de forme ?

memoire forme

Les matelas à mémoire de forme se composent d’une mousse viscoélastique thermosensible. La mousse viscoélastique peut recouvrir tous les types de matelas, qu’ils soient à ressorts, en latex ou en mousse. Ce type de matelas réagit à la chaleur du corps et s’adapte ainsi à la morphologie de chaque dormeur. En cas de changement de position, le matelas reprend sa forme initiale et se réadapte. Les matelas à mémoire de forme font partie du haut de gamme de la literie, avec des prix souvent élevés. Ils suscitent des avis très tranchés. On vante leur incomparable côté enveloppant qui assure une bonne qualité de sommeil ou on se plaint au contraire d’être engoncé sans pouvoir bouger.

Ces modèles sont aussi sensibles à la température ambiante. La mousse peut ainsi s’assouplir s’il fait très chaud, à l’inverse elle peut durcir s’il fait très froid. La mousse viscoélastique rend également plus difficile l’aération du matelas. Ce type de matelas est donc déconseillé aux personnes qui transpirent beaucoup la nuit.

→ Consultez notre guide d’achat matelas à mémoire de forme pour en savoir plus.

 

Face hiver et face été, utile ?

En général, la face hiver comporte un coutil (l’enveloppe en tissu qui recouvre le matelas) un peu plus épais, voire légèrement plus de garnissage. Mais c’est sans incidence sur le confort, on ne sent pas la différence.

Ceci dit, la face été/hiver présente un intérêt incontestable. Elle incite à retourner le matelas au moins deux fois par an, ce qui évite que le garnissage se tasse au fil du temps. Profiter de l’occasion pour inverser tête et pieds permet aussi de mieux répartir les pressions.

Distinguer les faces hiver et été est aisé : l’étiquette du matelas est cousue sur la face hiver. Vous pouvez également les reconnaître grâce aux matières du coutil. Celui-ci peut être en laine, en coton, en lin, en polyester... Selon le matériau utilisé, il offre un confort différent (robuste, élastique, respirant...). Pensez à bien protéger le coutil en installant une alèse. Pour les enfants en bas âge, vous pouvez opter pour une alèse imperméable. En revanche, c’est déconseillé pour les adultes : c’est inutile, elle empêcherait le matelas de respirer et pourrait vous donner une sensation de chaleur. Privilégiez des matières respirantes comme le coton ou le lin.

Matelas - Face hiver

 

Les matelas anti-acariens et antibactériens

Peu importe qu’ils assurent protéger des acariens ou des microbes, la plupart des matelas qui s’affichent « anti » font l’objet d’un traitement chimique par des substances biocides, classées pour leur nocivité.

Que Choisir recommande plutôt d’opter pour un sommier à lattes, de passer régulièrement l’aspirateur sur le matelas, d’éviter de surchauffer la chambre et d’aérer le lit tous les matins, fenêtre grande ouverte.

 

Que valent les labels et certifications des matelas ?

Oeko-Tex 100, Sanitized, Confiance Textile... Ces labels et certifications interdisent l’emploi de métaux lourds et de substances classées cancérogènes. En revanche, ils ne protègent pas des allergies et des irritations cutanées dues aux traitements des matelas !

Oeko-Tex 100

oeko tex 100

Le label Oeko-Tex 100 dispose d’une charte très permissive… Elle autorise des substances biocides allergisantes tels que les isothiazolinones.

Confiance Textile

confiance textile

Confiance Textile se base sur Oeko-Tex 100 et est, par conséquent, également très permissif.

Sanitized

sanitized

Sanitized utilise des traitements chimiques sur ses matelas. Cette marque a ainsi recours à diverses substances à éviter :

  • le pyrithione de zinc, un composé chimique utilisé comme agent antifongique et antibactérien très irritant pour la peau ;
  • la perméthrine, un insecticide pouvant provoquer des irritations de la peau et des voies respiratoires, également suspecté d’être un perturbateur endrocrinien ;
  • des isothiazolinones, des biocides à l’origine d’allergies cutanées.

 

Les dimensions du matelas

Matelas une personne

Les dimensions standard d’un matelas une personne sont de 90 x 190 cm. Il existe également des lits simples de 90 x 200 cm qui conviendront davantage aux adultes de grande taille.

Matelas deux personnes

Les dimensions standard d’un matelas deux personnes sont de 140 x 190 cm. Toutefois, les matelas de 160 x 190 cm sont de plus en plus présents dans le commerce et tendent à s’imposer comme des tailles standard.

Pour plus de confort, il est également possible de trouver des matelas un peu plus longs (140 x 200 cm et 160 x 200 cm) voire encore plus larges (180 x 200 cm).

Privilégier les tailles standard permet de profiter d’un plus grand choix de linge de lit.

visu guide achat matelas tailles matelas

 

Quel sommier choisir ?

Le choix du matelas dépend également du type de sommier.

Sommier à ressorts 

sommier ressort

Le sommier à ressorts est moins ferme que le sommier à lattes. Il offre un soutien robuste et moelleux. Il convient à tous les types de matelas à ressorts (biconiques, multispires ou ensachés). En revanche, il ne convient pas aux matelas en mousse ou en latex.

Sommier à lattes 

sommier latte

Le sommier à lattes offre un soutien ferme et régulier. Il convient à tous les types de matelas.

Sommier à lattes relevables

sommier latte relevable

Le sommier à lattes relevables – manuel ou électrique – est idéal pour les personnes souffrant de problèmes de circulation sanguine ou de varices. Relever la tête peut également faciliter la respiration des personnes allergiques. Enfin, le sommier à lattes relevables offre une meilleure mobilité aux personnes légèrement handicapées. Les matelas à ressorts sont à éviter.

Quel sommier choisir en fonction de votre matelas ?

  Matelas à ressorts Matelas en mousse Matelas en latex

Sommier à ressorts

Oui

Non

Non

Sommier à lattes

Oui

Oui

Oui

Sommier à lattes relevables

Non

Oui

Oui

De nombreux fabricants conseillent de changer matelas et sommier en même temps pour une meilleure longévité de la literie. Toutefois, si le sommier est adapté au matelas et qu’il ne présente aucun signe d’usure, c’est inutile.

À noter. Si le matelas est suffisamment épais, le sommier ne modifiera pas les caractéristiques du matelas. Par ailleurs, il existe désormais des matelas respirants qui peuvent être directement posés sur le sol, sans craindre la moisissure. Il n’est alors plus nécessaire d’investir dans un sommier.

 

Comment entretenir son matelas ?

Il est primordial de bien entretenir son matelas tant pour des questions d’hygiène que pour préserver son bon état.

  • Aérez la chambre à coucher chaque matin.
  • Protégez votre matelas à l’aide d’une alèse. Choisissez-en une respirante : favorisez les matières naturelles comme le coton. Pour les jeunes enfants, privilégiez une alèse imperméable.
  • Essayez de préserver une température entre 18 et 20 °C dans la chambre afin d’éviter que les bactéries ne se développent encore plus vite.
  • Tous les six mois, aspirez votre matelas à l’aide de la brosse ou du suceur de votre aspirateur.
  • Nettoyez les taches avec un chiffon légèrement humidifié à l’eau savonneuse. Séchez au sèche-cheveux.
  • Retournez régulièrement votre matelas : inversez la tête et les pieds ; s’il est réversible, changez de face. Attention, certains matelas disposent de zones de support afin de soutenir certaines parties du corps telles que les épaules, le bassin ou encore les mollets. Si vous changez le matelas de face ou inversez les pieds, le matelas ne pourra plus soutenir convenablement ces zones ciblées.

 

Quand faut-il changer de matelas ?

Lorsque le matelas est abîmé, il est important d’en changer afin de préserver votre santé et votre dos. Les signes qui doivent vous alerter :

  • des réveils réguliers avec des maux de dos ;
  • l’empreinte du corps marquée sur le matelas au réveil ;
  • un affaissement important du matelas.

 

Combien coûte un matelas ?

Il est possible de trouver des matelas à tous les prix, de quelques centaines d’euros, comme le matelas à mémoire de forme Ikea Matrand (vendu 349 €), à plus de 2 500 €, comme le matelas Cloud 21 de la marque Tempur (2 521 €). Mais les tests de Que Choisir le prouvent, des matelas à moins de 500 € peuvent être meilleurs en matière de confort, de maintien et de tenue au vieillissement que des modèles vendus plus de 2 000 €. Si le coutil en soie peut expliquer un tarif élevé, il ne garantit en rien le confort ou l’absence d’affaissement au fil des années. Se fier au prix pour faire son choix serait une erreur.

Matelas à petits prix

Si vous êtes à la recherche d’un matelas d’appoint pas cher, préférez un matelas en mousse polyéther. Vous trouverez des matelas d’entrée de gamme à un peu plus de 100 € pour un matelas standard une personne, et autour de 250 € pour un matelas standard deux personnes.

Pour un couchage quotidien à petit prix, préférez les matelas en mousse polyuréthane (budget compris entre 300 € pour un matelas une personne et 600 € pour un matelas deux personnes). Les matelas à ressorts biconiques sont également très accessibles avec des prix commençant à 120 € pour un matelas 90 x 190 cm et à partir de 200 € pour un matelas 140 x 190 cm.

Prix attractifs et fausses promotions

Périodes de soldes, Black Friday ou prix bradés... Les promotions sur les matelas sont très fréquentes. Mais attention aux fausses promos ! Comparez les prix des différents modèles de matelas auprès de plusieurs vendeurs avant de craquer.

 

Où acheter un matelas ?

acheter matelas 0

L’achat d’un matelas peut se faire en magasin ou sur Internet, mais le mieux reste d’essayer avant d’acheter.

En magasin

L’atout principal de l’achat d’un matelas en magasin est la possibilité de comparer et essayer plusieurs matelas. Mais attention au transport ou aux éventuels frais de livraison.

En ligne

De plus en plus de fabricants proposent la vente de leurs matelas en ligne, parfois même de manière exclusive. Parmi les leaders se trouvent la marque américaine Casper, le français Tediber, les britanniques Simba et Eve Sleep ou encore l’allemand Emma Matelas. L’enseigne Conforama a lancé, en 2018, sa propre offre « Bed-in-box » sous la marque Tulo.

Pour s’adapter aux spécificités de cet achat, les fabricants proposent généralement une centaine de nuits d’essai. Mais si cette offre rassure, attention aux conditions ! La livraison est généralement rapide et gratuite, mais certaines marques traînent des pieds pour reprendre le matelas et vous rembourser. Mieux vaut donc, dans la mesure du possible, essayer le matelas avant de passer commande, en showroom ou magasin partenaire.

Bon à savoir. Attention aux arnaques ! Ventes en foire, magasins éphémères, ventes à domicile... En ce qui concerne la vente de matelas, les escroqueries sont nombreuses.

Durée de la garantie

La plupart des fabricants garantissent leurs matelas 5 ans en moyenne, et jusqu’à 25 ans pour Ikea. Mais en règle générale, la garantie ne protège pas contre l’usure du matelas. Seuls les défauts de matériaux ou de fabrication sont couverts. La garantie de 25 ans du spécialiste de l’ameublement apparaît donc peu utile, d’autant que la durée de vie d’un matelas est généralement inférieure. La garantie n’est donc pas un critère essentiel à prendre en compte. En cas de défaut, vous êtes en droit de bénéficier de la garantie de conformité d’une durée de 24 mois.

 

Quelles sont les principales marques de matelas ?

Bultex

La marque Bultex, appartenant au groupe Cofel, est née en 1984. Elle revendique des matelas au confort optimal. Elle dispose notamment d’une gamme dédiée aux sportifs avec des matelas qui leur permettraient, selon les dires de la marque, une meilleure récupération.

Merinos

Merinos est une marque française du groupe Cofel. Elle revendique des matelas et sommiers fabriqués en France.

Epeda

Epeda, du groupe Cofel également, prône un savoir-faire « à la française » depuis 1929.

Dunlopillo

Dunlopillo est une marque phare du groupe Adova. Elle se présente comme le « spécialiste du matelas mousse et latex ». Elle revendique par ailleurs une fabrication française.

Treca

Autre marque du groupe Adova, Treca prône « le savoir-dormir à la française ». Ses matelas se veulent haut de gamme. 

Simmons

Simmons, du groupe Adova, revendique la création des matelas à ressorts ensachés. La marque a d’ailleurs breveté la technologie sous le nom de Sensoft Evolution.

Tempur

D’origine danoise, Tempur se veut une marque haut de gamme de matelas, notamment à mémoire de forme. Elle revendique un matériau développé à l’origine par la Nasa dans les années 1970 dans le but d’amortir et de soutenir les astronautes pendant le décollage.

Ikea

Le magasin d’ameublement suédois Ikea propose des matelas à tous les prix.

Emma matelas

La marque Emma a vu le jour en décembre 2015, à Francfort-sur-le-Main en Allemagne. La jeune marque revendique l’utilisation de matériaux de qualité.

Tediber

Lancée en novembre 2015, la marque Tediber est dans un premier temps disponible uniquement sur Internet. Elle a ouvert sa première boutique en janvier 2018.

Eve Sleep

Eve Sleep vend ses matelas uniquement sur Internet. La marque décline sa gamme en différentes versions, le matelas « classic », le matelas « premium », le matelas « hybrid » ou encore le matelas « baby ».

Simba

Simba propose un modèle unique de matelas. Les ventes de la marque anglaise se font exclusivement par Internet.

 

Quel matelas choisir pour bébé ?

visu guide achat matelas matelas bebe

Les critères d’achat d’un matelas pour bébé sont très différents. En règle générale, les matelas sont très fermes afin d’éviter que les nourrissons s’enfoncent et s’étouffent.

→ Retrouvez notre guide d’achat complet des matelas bébé.

Les matelas à eau

matelas eau

Un matelas à eau est constitué d’une poche en vinyle contenant l’eau, d’une couche de mousse ou de fibre et d’une housse enveloppant l’ensemble du matelas. La quantité d’eau peut être ajustée pour offrir un soutien plus ou moins ferme. Le matelas à eau a également la particularité d’être réglable en température afin d’apporter chaleur en hiver et fraîcheur en été. Il est impératif d’investir dans un sommier adapté.

À noter, les matelas à eau n’ont pas des dimensions standard. Cet élément est à prendre en compte pour trouver du linge de lit adéquat. Enfin, le matelas peut être entièrement vidé de son eau. Un point positif, notamment en cas de déménagement.

Test Que Choisir : Comparatif Matelas

Anne-Sophie Bedel

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)