Diabète Surveiller pour mieux traiter les complications

Diabète

Surveiller pour mieux traiter les complications

Mal soigné, le diabète abîme tout l’organisme. La plupart de ces complications surviennent après plusieurs années, le plus souvent de manière silencieuse. C’est pourquoi il est important de réaliser plusieurs examens pour les prévenir ou les traiter à temps.

 

Le diabète n’est pas seulement une maladie du sucre. Cette hyperglycémie chronique peut, si elle n’est pas bien soignée, entraîner des complications. Celles-ci peuvent toucher le système cardiovasculaire et plusieurs organes. Une fois le diabète diagnostiqué, des examens réguliers sont essentiels pour détecter ces complications et les traiter rapidement : la plupart d’entre elles ne provoquent pas de symptômes, ou alors trop tard.

Image

Cerveau

Risque Troubles cognitifs, AVC.  
Que faire Contrôler les autres facteurs de risque et consulter un neurologue en cas de troubles cognitifs.

Image

Yeux

Risque Rétinopathie diabétique (lésions dans l’œil) pouvant entraîner une cécité à long terme. 
Que faire Consulter son ophtalmologue tous les 2 ans pour un examen du fond de l’œil et un éventuel traitement. Une fois par an en cas de lésions.

Image

Dents

Risque Infections buccodentaires.
Que faire Accorder un soin particulier au brossage et faire un suivi annuel chez un dentiste.

Image

Cœur

Risque Infarctus et insuffisance cardiaque. 
Que faire Contrôler et traiter les autres facteurs de risque.

Image

Reins

Risque Insuffisance rénale : le diabète est la première cause de dialyse.
Que faire Maintenir la glycémie aussi stable que possible. Consulter un néphrologue en cas d’anomalie sanguine ou urinaire, sur conseil du médecin généraliste.

Image

Jambes

Risque Paresthésies (engourdissements, fourmil­lements), artérite des membres inférieurs, perte de sensibilité. 
Que faire Marcher aussi souvent que possible.

Image

Pieds

Risque Perte de sensibilité avec risque d’infection augmenté. 
Que faire Procéder à un examen des pieds une fois par an auprès d’un médecin. Faire faire un soin des pieds au moins une fois par an par un podologue. Ne pas marcher pieds nus, veiller à l’hygiène, surveiller ses pieds chaque jour et consulter systématiquement en cas de plaie ou de difficulté à couper ses ongles.

Bon à savoir. En cas d’infection (urinaire, pulmonaire ou cutanée), il faut consulter. Des troubles de la sexualité peuvent survenir. Chez la femme : moindre lubrification vaginale et risque accru d’infections vaginales et urinaires (mycoses, cystites). Chez l’homme : trouble de l’érection. 

Audrey Vaugrente