Poêle à granulés

Prix et crédit d’impôt : mode d’emploi

30 % de crédit d’impôt sur un poêle à granulés, c’est a priori incitatif. Encore faut-il que le professionnel n’ait pas gonflé le prix en conséquence. Explications et conseils.

 

 

Test Que Choisir : Comparatif Poêles à granulés

 

Poêles à granulés

Les prix des poêles qui figurent dans notre test n’ont qu’une valeur indicative. Il ne s’agit pas de prix réellement payés à un installateur, ils ont été fournis par les fabricants ou relevés en magasin. En effet, ce test ayant été réalisé en partenariat avec plusieurs de nos confrères européens, la plupart des modèles ont été achetés en Italie, le plus important marché du poêle à granulés.

Cela nous permet de comparer les prix entre les deux pays, et c’est instructif : les poêles à granulés sont vendus moins cher en Italie qu’en France !

Ainsi le poêle Invicta Isatis, à 2 700 € chez nous, vaut entre 1 500 et 2 100 € en Italie où il est commercialisé sous la marque Carminetti Montegrappa, un fabricant italien qu’Invicta a racheté.

L’Ecoforest, de 1 500 à 2 000 € en Italie, passe à 2 400 € en France.

Le Palazetti, qu’on peut trouver à 1 750 € de l’autre côté des Alpes, est à 2 900 €.

 

De deux choses l’une :

– ou les fabricants et les installateurs font des marges prohibitives en France ;

– ou ils gonflent le prix du poêle en y incluant les coûts d’installation pour que le client bénéficie du crédit d’impôt de 30 % sur la quasi-totalité de la facture.

Dans le premier cas, l’aide de l’État est captée par les seuls professionnels, dans le second le client s’y retrouve.

Le conseil de « Que Choisir » : lisez très attentivement le devis. Si le prix du poêle est élevé et associé à des frais d’installation conséquents, négociez, marchandez ferme, le professionnel abuse. Comparez toujours plusieurs devis avant de signer.

Le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt transition énergétique de 30 % s’applique aux poêles à granulés.

 

Deux conditions pour en bénéficier :

– il faut acheter l’appareil à l’artisan ou à l’entreprise qui l’installe ;

– ce professionnel doit impérativement être RGE (reconnu garant de l’environnement). En cas de doute, il est possible de vérifier que l’installateur détient la mention RGE sur le site http://renovation-info-service.gouv.fr, dans la rubrique « Je cherche un professionnel RGE ». La liste est tenue à jour. Si le professionnel n’y figure pas, il n’est pas RGE. Vous ne toucherez pas le crédit d’impôt si vous faites appel à lui.

Le crédit d’impôt porte sur le prix de l’appareil, pas sur le coût d’installation. Les frais de main-d’œuvre, de raccordement de conduit ou de tubage ne peuvent pas être pris en compte. Seuls les travaux d’isolation permettent de bénéficier du crédit d’impôt à la fois pour le matériel et les frais de pose (main-d’œuvre).

 

Test Que Choisir : Comparatif Poêles à granulés

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)