Location de voiture Nos conseils pour une location tranquille

Location de voiture

Nos conseils pour une location tranquille

Chaque année, près de 4 millions de personnes louent un véhicule. Pour que la location se passe au mieux, des précautions sont à prendre avant de récupérer la voiture, pendant la durée de la location mais aussi après la restitution du véhicule. Nos conseils.

 

Avant

Vérifiez prix et suppléments (assurances, second conducteur, GPS, restitution du véhicule dans une autre agence…). Si vous réservez longtemps à l’avance, vous pouvez bénéficier d’une réduction de 15 à 20 %. Le montant du dépôt de garantie ou les frais appliqués en cas de restitution du véhicule hors délais doivent être affichés et figurer sur les sites Web et les dépliants. Certains loueurs demandent une avance sur ­location. Lisez bien le contrat avant de le signer (informations sur le ou les conducteurs, type de véhicule, coût, montant des franchises, date et lieu de départ…). Vous souhaitez aller à l’étranger ? Demandez si c’est autorisé. Faites le tour du véhicule avant de signer sa fiche d’état, signalez rayures, chocs, pneus abîmés, roue de secours absente, climatisation défaillante… Il est conseillé de souscrire une assurance pour réduire le montant de la franchise à votre charge en cas de souci, mais regardez si votre carte bancaire ne vous accorde pas déjà cette garantie.

Bon à savoir

  • En cas de location d’un véhicule sur Internet, le délai de rétractation ne s’applique pas (article L. 221-28 du code de la consommation). Vérifiez les possibilités d’annulation offertes par le loueur le cas échéant et les conditions.
  • Lisez attentivement les conditions générales de location de la société de location afin de prendre connaissance des modalités de souscription et de paiement (ex. : exigence d’une carte de « crédit » ; le payeur, donc le titulaire de la carte bancaire, doit être le conducteur).  
  • Si le contrat impose l’utilisation d’une carte de « crédit », contactez votre banque pour connaître votre situation et les possibilités qu’elle peut vous proposer. Les cartes à débit immédiat sont des cartes de débit. Les cartes à débit différé ou les cartes de crédit renouvelable (dites « revolving »), notamment, sont des cartes de crédit.
  • Vérifiez quelles assurances sont comprises avec votre carte bancaire (dommages, vol du véhicule…).

 

Pendant

Insistez pour qu’il y ait un état des lieux en votre présence. Cela peut être nécessaire pour faire jouer vos assurances personnelles (automobile, habitation, carte bleue).

Prenez des photos, idéalement datées, voire horodatées.

Lisez attentivement le contrat de location pour vérifier l’état et les caractéristiques du véhicule. Cela vous permettra de constater s’il y a des défauts apparents non répertoriés dans le contrat (un feu cassé, une rayure…), ou une erreur de kilométrage, de niveau de carburant, par exemple. Vous pourrez ainsi demander la modification du contrat de location ou le mentionner sur l’état des lieux de remise du véhicule.  

Le contrat peut prévoir d’autres garanties. Elles peuvent varier selon le loueur et le pays. Pour ne pas souscrire d’assurances inutiles, renseignez-vous au préalable sur les garanties ou assurances dont vous bénéficiez personnellement.

Si le véhicule réservé n’est pas disponible, vous pouvez exiger un autre modèle sans supplément de prix, même s’il est de catégorie supérieure. En revanche, si la voiture est de catégorie inférieure, on doit vous rembourser la différence. En cas de problème mécanique, vous pouvez demander un véhicule de remplacement et réclamer les éventuels frais de réparation ou de dépannage.

Attention. Ne jamais faire réparer sans avoir demandé l’avis du loueur, qui vous expliquera comment procéder ; un service d’assistance existe en dehors des heures d’ouverture.

 

Après

Il faut restituer la voiture en bon état, plein d’essence fait, le loueur facturant souvent le carburant plus cher que les stations-service. Si l’agence est fermée, il est quelquefois possible de glisser clés et papiers dans une boîte prévue à cet effet, en indiquant le kilométrage au compteur. Les conditions générales de location peuvent prévoir qu’en cas de remise des clefs dans la boîte aux lettres de l’agence, vous restez « gardien » du véhicule jusqu’à l’ouverture de l’agence. Cela a pour conséquence de vous rendre responsable des dégâts que pourrait subir le véhicule entre le moment de sa restitution et celui de ladite ouverture. Sachez que cette clause a été jugée abusive à plusieurs reprises que ce soit par la commission des clauses abusives ou par les tribunaux à l’initiative de l’UFC-Que Choisir. N'hésitez pas à la contester.

Insistez pour qu’il y ait un état des lieux contradictoire. Cela vous permettra de contester utilement en cas de litige. Si le véhicule ne peut pas faire l’objet d’un état des lieux contradictoire, car l’agence est fermée, prenez des photos, idéalement datées voire horodatées, du véhicule. 

En cas de litige (somme débitée supérieure à celle prévue au contrat, dégradations portées à votre actif, etc.), contactez une des associations locales de l’UFC-Que Choisir.