Durée de vie des DVD

Comment ça marche

Publié le : 28/04/2009 

Infographie d'un DVD pour comprendre le fonctionnement de ce concentré de technologies.

 

Au coeur de cette galette de 12 centimètres de diamètre se cache une technologie de pointe. Un DVD±R est composé de deux disques de polycarbonate entre lesquels sont enserrées une couche sensible, où sont enregistrées les données, et une couche métallique. Lors de la gravure, le rayon laser traverse la couche inférieure de polycarbonate avant de « brûler » la couche sensible de manière à ce qu'apparaissent successivement des alvéoles transparentes (correspondant au codage d'un 0 numérique), et des plats opaques (correspondant au 1). Au moment de la lecture, le laser traverse la couche sensible ainsi brûlée avant d'être réfléchi par la couche métallique puis renvoyé vers la cellule photoélectrique qui se charge de mesurer les variations de luminosité et de les transformer en valeurs numériques (0 ou 1). La couche sensible des DVD±R est composée d'un colorant organique sensible à la lumière alors que celle des DVD±RW (ré-enregistrables) est faite d'un alliage métallique capable de revenir à son état d'origine lorsqu'on le chauffe. Quant à la couche métallique des DVD±R, elle est généralement composée d'argent ou d'un alliage, plus rarement d'or (plus cher mais plus résistant). Sur les RW, il arrive qu'elle soit constituée d'aluminium, facile à appliquer et peu onéreux.

Vincent Erpelding

Rédacteur technique