Enquête

Fibre optique Ça bouge dans les campagnes

Fibre optique

Ça bouge dans les campagnes

Publié le : 21/02/2019 

Alors qu’elle couvre plus de 80 % des bâtiments des grandes villes, la fibre optique « jusqu’à l’abonné », appelée aussi FTTH (fiber to the home) commence à peine à arriver dans les zones rurales. Grâce aux réseaux d’initiative publique (RIP) lancés par les départements et les régions, des habitants de petites communes, de villages et même de hameaux isolés profitent déjà de débits pouvant atteindre plusieurs centaines de gigabits par seconde et de la télévision en très haute définition. Ces « privilégiés », que nous avons rencontrés, font encore office d’exception, mais avec l’accélération du déploiement de la fibre, la majorité des habitants des zones rurales pourront, d’ici quelques années, profiter de la même qualité d’Internet qu’en ville, avec juste pour différence le choix du fournisseur d’accès. Orange, Free, SFR et Bouygues étant le plus souvent absents des zones rurales, les habitants n’ont souvent d’autre choix que de se tourner vers des FAI plus confidentiels, comme Vidéofutur, Ozone, Nordnet, Coriolis, K-Net, Wibox et quelques autres. Nous avons cherché à savoir si on pouvait avoir confiance dans ces opérateurs alternatifs et ce que valaient les offres qu’ils proposent.

 
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.