Fers à repasser

Glossaire

Publié le : 20/11/2008 

De A comme « anti-gouttes » à V comme « vapeur continue ».

 

A

Anti-gouttes

Présent sur certains fers, le système anti-gouttes consiste en une valve qui obture l'arrivée d'eau quand la température de la semelle n'est pas suffisante pour produire de la vapeur. Ce type de « fuite » est en effet plutôt gênant lors du repassage.

Auto-nettoyage

Le calcaire est décollé grâce à un choc thermique. Lorsqu'on actionne la touche adéquate, une grande quantité d'eau arrive dans la chambre de vaporisation et « pulvérise » le calcaire. Les résidus sont évacués par les trous de la semelle.

Autonomie

C'est le temps pendant lequel on peut repasser avec un réservoir rempli. Sur les fers à vapeur classiques, l'autonomie avec un seul réservoir est assez faible, mais comme ils sont remplissables à tout moment, l'autonomie est pour ainsi dire illimitée.

Autonomie illimitée

C'est le cas de tous les fers vapeur, car ils sont remplissables à tout moment. Seuls les générateurs de vapeur à réservoir séparé ont une autonomie limitée.

B

Brûlure

Attention aux risques de brûlures. Les fers doivent être tenus à l'écart des enfants. En fonctionnement, l'utilisateur ne doit pas toucher la semelle. Sur certains générateurs vapeur, elle est large, ce qui augmente le risque de brûlure. Attention également avec les générateurs à réservoir unique : avant de remplir à nouveau le réservoir, il faut attendre que la température de la chaudière diminue un minimum afin d'éviter une projection de gouttes d'eau brûlantes et un jet de vapeur chaude ; ne mettez surtout pas le visage au-dessus de l'ouverture du réservoir.

C

Capacité du réservoir

Elle a son importance sur les générateurs qui n'ont qu'un réservoir sous pression. Dans ce cas, il faut opter pour des capacités proches du litre, qui offrent une autonomie d'au moins 50 minutes. L'autre technologie de générateurs vapeur, celle qui comporte un réservoir séparé, offre une autonomie illimitée, car le réservoir qui n'est pas sous pression est remplissable à tout moment. Dans ce cas, la capacité maximale du réservoir importe peu. Sur les fers classiques, les réservoirs sont de petite capacité (moins de 0,5 l), mais ils peuvent être remplis à tout moment.

Centre de repassage

Voir « table active ».

Cordon vapeur

Sur les générateurs vapeur, c'est un cordon qui relie le fer au générateur et qui délivre la vapeur produite dans la chaudière. Il mesure entre 1,50 m et 2 mètres. Il doit être de longueur suffisante pour permettre une bonne liberté de mouvement, mais la façon dont l'utilisateur installe le générateur joue aussi (au sol, sur un meuble ou directement sur la table à repasser).

Coupure automatique

Certains appareils sont équipés d'une coupure automatique de l'alimentation électrique quand le fer n'est pas utilisé pendant un certain temps. On peut trouver cette sécurité intéressante, mais notre conseil de base reste bien évidemment de ne jamais laisser un fer branché sans surveillance.

D

Débit de vapeur

Les débits de vapeur indiqués par les fabricants dans les caractéristiques techniques des appareils correspondent souvent à une mesure effectuée dans l'air. Pour les fers à vapeur classiques, le débit dans l'air est généralement plus élevé que lorsque le fer est en situation sur la pièce à repasser, car, dans ce cas, la vapeur qui se heurte à plus de « résistance » a plus de mal à sortir du fer. Pour les fers avec générateur, ce phénomène est beaucoup moins important, car la vapeur est éjectée du fer avec une certaine pression.

Débit variable

Les modèles actuels de fers vapeur permettent généralement de moduler le débit de vapeur sortant du fer. Mais l'absence de réglage du débit de vapeur n'est pas vraiment gênante, car l'utilisateur règle bien souvent le débit au maximum et n'adapte pas le degré d'humidité à la nature du tissu. Plus le débit est élevé, meilleures sont les performances. Mais il faut aussi que la puissance de chauffe du fer soit suffisante pour sécher la pièce de linge. En général, les générateurs de vapeur permettent également de moduler le débit de vapeur sortant du fer.

Détartrage

La nature et la fréquence des nettoyages conseillés pour limiter l'entartrage varient d'un fabricant à l'autre, aussi faut-il lire attentivement la notice de son nouveau fer.

Sur les fers classiques, dans la majorité des cas, les notices recommandent le choc thermique (voir aussi « auto-nettoyage ») accompagné du nettoyage de la tige calcaire dans le vinaigre le cas échéant.

Sur les générateurs de vapeur, les consignes portent davantage sur le rinçage de la chaudière. Souvent, les fabricants préconisent un rinçage toutes les 10 utilisations avec ajout de vinaigre dans certaines proportions, ou le remplacement de la cassette anti-calcaire. En cas d'eau très dure, la fréquence des rinçages doit être adaptée en conséquence.

Mais dans tous les cas, il faut se reporter à la notice de son appareil pour toutes les consignes d'entretien, car celles-ci ne sont pas universelles.

Dispositif anti-calcaire

Voir « entartrage ».

Durée de refroidissement

Elle correspond au temps d'attente avant de pouvoir ranger le fer, c'est-à-dire au temps nécessaire pour que la semelle passe de 200 à 35 °C, après arrêt complet de l'appareil. Elle est de 1 h à 1 h 30 sur les fers classiques et jusqu'à 2 h pour certains fers générateurs.

E

Eau déminéralisée / eau du robinet

Il faut utiliser l'eau conseillée par le fabricant dans la notice du fer. Les générateurs de vapeur sont, pour certains, équipés de dispositifs utiles pour lutter contre le calcaire. Tous peuvent être alimentés en eau du robinet, mais à la longue, certains problèmes peuvent apparaître, surtout si on ne procède pas au nettoyage ou au détartrage comme indiqué dans la notice, en particulier en matière de fréquence.

Si l'eau est chez vous particulièrement dure, les recommandations des fabricants sont très diverses. Certains préconisent l'eau déminéralisée ou distillée, utilisable dans un fer, d'autres la déconseillent fortement : elle serait responsable dans certains cas de coulées brunes. Tout le monde s'accorde pour prohiber l'utilisation d'eau adoucie, d'eau de pluie, de l'eau de dégivrage du frigo, ou encore de l'eau de condensation du sèche-linge.

Encoche

Une semelle munie d'encoches pour le contournement des boutons se révèle pratique, mais notez qu'une semelle fine (de 3 à 4 mm au maximum) permet également de bien repasser sous les boutons.

Encombrement

Quel que soit le modèle de générateur, l'inconvénient par rapport aux fers à vapeur « classiques » est l'encombrement. Certains modèles de générateur sont toutefois moins volumineux que d'autres.

Entartrage

L'eau du robinet contient une certaine quantité de minéraux ; l'entartrage progressif de l'appareil est donc inévitable si celle-ci est dure. Pour éviter cet entartrage qui réduit trop souvent la durée de vie des fers, fers vapeur et générateurs sont équipés de dispositifs anti-calcaire. Tiges anti-calcaire, auto-nettoyage ou résine échangeuse d'ions, ce sont toujours les mêmes systèmes qui coexistent.

Si l'eau du secteur est dure, les recommandations des fabricants sont diverses. Certains préconisent d'utiliser un mélange d'eau déminéralisée et d'eau du robinet (moitié-moitié dans la plupart des cas), ou uniquement de l'eau déminéralisée si l'eau est très dure.

Enroulement du cordon

Disponibles aujourd'hui sur de plus en plus de modèles, les dispositifs d'enroulement du cordon peuvent se révéler bien pratiques pour le rangement. Ces dispositifs ne sont pas limités aux seuls générateurs, ils équipent même certains fers vapeur classiques, mais c'est plus rare. (Voir aussi « rangement du cordon ».)

F

Fer à générateurs

Ou « générateurs de vapeur » ou encore « centrales vapeur ». La vapeur est produite non pas à l'intérieur du fer, comme pour les fers vapeur classiques, mais dans un réservoir d'eau séparé du fer. La vapeur est formée dans cette « chaudière séparée » grâce à une résistance chauffante qui amène l'eau à ébullition. Après la montée en pression, la vapeur peut être directement injectée dans le fer, ce qui limite son entartrage mais, bien sûr, pas celui du générateur. La vapeur est transmise au fer par l'intermédiaire du cordon qui le relie à son réservoir d'eau (ou centrale). Elle ressort du fer par l'intermédiaire des trous de la semelle. Les fers à générateurs possèdent un ou deux réservoirs d'eau. (Voir aussi « autonomie » et « réservoir ».)

Fer classique

Ce sont les fers à repasser simples que nous appelons aussi fers à vapeur car, aujourd'hui, ils produisent tous de la vapeur. On distingue les fers vapeur des générateurs de vapeur (aussi appelés « centrales vapeur »).

Flexible fer-générateur

Dans le flexible qui relie le fer au générateur sont rassemblées l'alimentation électrique du fer et l'arrivée de vapeur en provenance du générateur.

G

Générateurs de vapeur à réservoir unique

Toute l'eau présente dans le réservoir est chauffée. C'est le réservoir d'eau qui joue le rôle de générateur de vapeur. Le réservoir étant sous pression, il est parfois impossible de l'ouvrir lorsque le fer est en fonctionnement. C'est une sécurité à l'ouverture que comportent certains appareils. Pour d'autres, l'ouverture est toujours possible, mais la prudence est de mise. Dans tous les cas, pour remplir à nouveau le réservoir, il faut attendre que la température de la chaudière diminue un minimum afin d'éviter une projection de gouttes d'eau brûlantes et un jet de vapeur chaude (ne jamais mettre le visage au-dessus de l'ouverture du réservoir !).

Générateur de vapeur

Voir « fer à générateurs ».

Gouttes d'eau sur le sol

Pour les générateurs de vapeur, le débit de vapeur est important. Comme la planche à repasser est généralement constituée d'un caillebotis recouvert de plusieurs couches de textiles, il peut arriver que des gouttes d'eau se forment par condensation sous la planche et tombent sur le sol. Attention aux planchers en bois ! On peut limiter ce désagrément avec une table à repasser de qualité recouverte d'une bonne housse.

I

Indicateur de niveau d'eau

Pratique, il permet de savoir si le remplissage suivant est imminent.

L

Longueur du cordon

Pour les fers vapeur, les cordons de bonne longueur donnent une liberté de mouvement lors du repassage et évitent l'utilisation d'une rallonge. Une longueur de 1,60 à 1,80 m risque de s'avérer un peu courte. Ils peuvent aller jusqu'à plus de 3 m. Sur les générateurs de vapeur, le cordon qui relie la chaudière au secteur doit être suffisamment long pour ne pas avoir à employer une rallonge.

O

Orientabilité du cordon

 Le cordon s'oriente d'avant en arrière, d'un seul côté ou au choix d'un côté ou de l'autre lorsque les marques ont une pensée pour les gauchers. Il existe aussi la liaison rotule qui permet d'orienter le cordon dans toutes les directions. Cette dernière a généralement la faveur des utilisateurs. Certains fers présentent un cordon fixe, mais c'est de plus en plus rare.

P

Performances de repassage

Les performances de repassage résultent d'une combinaison de plusieurs paramètres :

- la température de la semelle ;

- la commodité d'emploi du fer, notamment sa prise en main ;

- le degré d'humidité des textiles à repasser (idéalement de 12 %, programme « prêt à repasser » du sèche-linge) ;

- la quantité de vapeur produite, sachant que le fer doit aussi être capable de sécher le textile humidifié par le repassage.

Poids du fer (« masse » est le terme exact)

- La masse d'un fer n'est pas primordiale pour la qualité de repassage, donc, à performance égale, mieux vaut utiliser un fer plus léger qui permet de soulager poignet, bras et épaule. Un fer pesant n'est a priori pas plus performant qu'un appareil plus léger.

- Les fers très légers peuvent ne disposer que d'un petit réservoir.

Les fers classiques prêts à fonctionner (réservoir rempli) pèsent en moyenne 1 à 1,5 kg. Les générateurs (masse totale de l'appareil) pèsent entre 5 et 6 kg, mais certains dépassent 8 kg.

R

Remplissage du réservoir

Il peut être facilité par un entonnoir ou un gobelet muni d'un bec verseur lorsque l'ouverture du réservoir n'est pas très large. Parfois, l'ouverture au niveau du remplissage est équipée d'un système pratique de type bec verseur. Aujourd'hui, il existe aussi des fers qui se remplissent directement par l'arrière ou des réservoirs amovibles qui permettent le remplissage directement sous le robinet. Sur les générateurs de vapeur, on apprécie également une ouverture plus large ou munie d'un bec verseur, ou encore un réservoir amovible.

Rangement du cordon

Il est plus rare de trouver des systèmes pratiques de rangement du cordon sur les fers vapeur que sur les fers à générateur (de type enrouleur), question de place. Sur les fers vapeur, assez souvent, le cordon peut s'enrouler autour du talon qui est évidé de façon à le recevoir. Un clip de fixation empêchant le cordon de se dérouler est appréciable.

Repose-fer amovible

C'est un accessoire pratique pour ne pas trop chauffer la table à repasser lorsqu'on y pose le fer côté semelle. On s'en sert surtout quand on ne peut pas poser la centrale vapeur directement sur la table à repasser. Au besoin, on peut acheter des petits tapis en silicone prévus pour cet usage (6 euros).

Réservoir amovible

Sur les générateurs de vapeur, un second réservoir qui n'est pas sous pression permet le remplissage à tout moment. Ce réservoir est aussi parfois amovible, ce qui permet de le remplir directement sous le robinet et facilite aussi la vidange. Certains fers classiques sont aujourd'hui équipés d'un réservoir amovible.

Réservoir séparé

Sur les générateurs de vapeur, un second réservoir qui n'est pas sous pression permet le remplissage à tout moment. Ce réservoir est aussi parfois amovible. Dans le cas d'un réservoir séparé, ce n'est qu'une petite partie de l'eau du réservoir qui est chauffée. Toute l'eau n'est pas chauffée en une fois ; une partie de l'eau est amenée vers un plus petit réservoir où la vapeur se forme. Contrairement aux fers à réservoir unique, ceux-ci peuvent être remplis à tout moment, puisque le réservoir séparé n'est pas chaud (ou sous pression). Dans ce cas, la capacité du réservoir est moins grande, mais l'autonomie de ces appareils peut être considérée comme illimitée.

Résine anti-calcaire

Ces cassettes anti-calcaires contiennent des billes de résine échangeuse d'ions qui fixent une partie du calcaire contenu dans l'eau et évitent la formation de tartre à l'intérieur du fer. La tendance actuelle est à l'implantation directe des résines échangeuses d'ions dans l'appareil car, souvent, l'utilisateur ne change pas la cassette selon les indications de la notice.

S

Semelle

Les semelles des fers sont généralement faites d'aluminium, mais elles peuvent être émaillées, revêtues, brossées, etc., et en inox. Il n'existe pas de corrélation directe entre le matériau de la semelle et les performances de repassage, que ce soit en termes de qualité ou de durée. En effet, un grand nombre de paramètres tels que la température de la semelle, le niveau de débit de vapeur, la maniabilité du fer, l'utilisation du surplus vapeur, du spray... influent également sur les résultats.

Semelle de fer additionnelle

Cet accessoire est destiné au repassage de textiles délicats et fragiles sans changement du réglage du thermostat quand celui-ci est sur température élevée. Cela évite d'attendre que la semelle du fer refroidisse, mais attention à ne pas se brûler quand on retire l'accessoire.

Spray

L'usage du spray (éjection d'eau) facilite le repassage. Il permet de venir à bout des boutonnières, des faux plis et des textiles rebelles comme le lin. La pulvérisation du spray doit être fine pour ne pas trop mouiller le linge. Les générateurs de vapeur ne sont pas équipés de spray.

Surplus vapeur

Disponible sur certains fers et générateurs de vapeur, c'est l'éjection brusque d'une grande quantité de vapeur. Cette fonction est utile pour le repassage des tissus très froissés.

T

Table active

Ou « centre de repassage ». Ce sont des planches à repasser sophistiquées qui présentent différentes fonctionnalités. Soufflantes, aspirantes et chauffantes, elles doivent faciliter le repassage. L'aspiration doit aider à sécher le linge, à le plaquer sur la table et à éviter les remontées de vapeur vers l'utilisateur. La soufflerie doit permettre de repasser le linge délicat sur un coussin d'air en évitant de marquer les coutures. Le plateau chauffant doit participer au séchage de la housse et permettre en conséquence de repasser sur une housse plus sèche. Elles sont vendues équipées ou non du fer. Sans le fer, comptez dans les 300 euros ; avec le fer, à partir de 450 euros.

Table à repasser

Les tables à repasser simples sont vendues entre 20 et 115 euros. La table comportant une grille métallique type « caillebotis » devra être revêtue d'un molleton très épais, puis d'un feutre synthétique, et enfin d'une housse coton.

Tige anti-calcaire (ou boisseau)

Ce pointeau placé entre le réservoir d'eau froide et la chambre de vaporisation débouche mécaniquement le conduit d'admission de la chambre. La tige s'extrait du fer préalablement débranché et vidé. Elle se nettoie en trempant quelques heures dans du vinaigre blanc ou du jus de citron. Les notices renseignent sur la fréquence à laquelle il faut procéder à cette opération.

V

Vapeur continue

Avec cette fonction disponible sur certains modèles de générateur, l'éjection de vapeur se fait en continu. Il est inutile d'appuyer sur une gâchette pour obtenir de la vapeur. Mais attention, si certains trouvent cette fonction utile, méfiance, car la vapeur en continu, c'est très chaud. Sinon, il faut actionner la commande pour avoir la vapeur, mais le geste devient très vite une habitude.

Gaëlle Landry

Rédactrice technique