Impossible d’acheter une ampoule au hasard, l’interdiction des modèles à incandescence complique le choix en magasin. Il faut choisir entre fluo compacte, LED ou halogène. Les culots, formes et puissances ne facilitent pas la tâche. Nos conseils pour faire l’achat qui convient. 

 
SOMMAIRE

 

Test Que Choisir : Comparatif Ampoules basse consommation

 

Les ampoules LED

Les ampoules LED sont multi-usages, elles conviennent indifféremment à toutes les pièces. Elles s’allument instantanément, supportent les allumages répétitifs, peuvent être utilisées en extérieur sans aucun problème, même en plein hiver. Elles consomment aussi peu que les fluo compactes, sans avoir leurs inconvénients. Que Choisir les a longtemps déconseillées en raison de leurs prix prohibitifs, désormais c’est fini. Les tarifs ont chuté de façon spectaculaire, les LED se rentabilisent facilement compte tenu de leur durée de vie.

Il y a du choix en magasin pour des éclairages courants, jusque dans les 1500 lumens, soit l’équivalent de 100 watts en ampoule à incandescence.

Avantages

 

  • Faible consommation d’électricité

  • Durée de vie

  • Convient à tous les usages

Inconvénients

 

  • Absence de rentabilité quand le prix est prohibitif

  • Risque pour les yeux avec certains modèles

Nos conseils

Afin de limiter les risques liés au spectre bleu des LED, toxique pour la rétine, préférez les ampoules avec un verre opaque. Si la LED est apparente, mettez-la dans une lampe avec abat-jour ou parois non transparentes. Ainsi le spectre de la lumière bleue sera plus diffus. Si vous n’avez pas de filtre de lumière (abat-jour…), placez l’ampoule à plus d’un mètre des regards. Même dispositif pour les spots ou autres lampes dont le flux lumineux est dirigé.

 

 

Ampoule fluo-compacte

Les fluo compactes

On les appelle aussi ampoules basse consommation. Les lampes fluo compactes ont été mal aimées pour leur lumière d’un blanc froid et leurs formats volumineux, mais ces défauts de jeunesse appartiennent au passé. La plupart offrent une lumière chaude, identique à celle des ampoules à incandescence, et les formats se sont multipliés, on trouve de tout, du réduit à la forme traditionnelle. Elles consomment peu, cinq fois moins que les ampoules à incandescence, et durent en principe longtemps, elles se rentabilisent donc assez vite à l’usage.

Le plus difficile, c’est de trouver la fluo compacte idéale. Elle s’allume instantanément, convient à toutes les pièces, y compris si les allumages sont incessants, et tient la durée de vie annoncée. Certaines concilient toutes ces qualités, mais les tests de Que Choisir effectués en laboratoire prouvent que ce n’est pas le cas de tous les modèles. Certaines ampoules éclairent au bout de 15 ou 20 secondes, ce n’est pas tolérable partout, ou ne supportent pas les allumages incessants, elles lâchent alors trop vite dans un lieu de passage. Le choix de la bonne fluo compacte est donc délicat, il faut lire les indications des emballages avec attention. 

Avantages

 

  • Faible consommation d’électricité

  • Durée de vie

  • Rentabilité rapide

Inconvénients

 

  • Inadaptées au froid, à éviter en extérieur l’hiver

  • Allumage lent avec certains modèles

  • Cycles d’allumages/extinctions limités avec certains modèles

 

 

Ampoule halogène

Les halogènes

C’est la version améliorée des ampoules à incandescence. Les halogènes sont tout aussi pratiques mais elles consomment beaucoup, quatre fois plus d’électricité que les fluo compactes et les LED à éclairage égal, même quand elles se disent « éco halogènes ». Elles tiennent au maximum 2 000 heures, contre 6 000 heures minimum pour les fluo compactes et plus pour les LED, il faut donc les changer plus souvent. Les tests de Que Choisir démontrent qu’elles coûtent nettement plus cher à l’usage.

Depuis que le prix des LED a chuté et que leurs formats se sont diversifiés, les ampoules halogènes, éco ou pas, n’ont plus d’utilité objective. 

Avantages

 

  • Convient à tous les usages, intérieur et extérieur

  • Allumage instantané

Inconvénients

 

  • Forte consommation d’électricité

  • Coût d’usage élevé

  • Faible durée de vie

 

 

Gare aux spots LED

 

Ampoules et spots LED

En 2010, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) sortait un rapport inquiétant sur les risques des LED pour les yeux, et tout particulièrement pour la vue des enfants. En cause, leur forte proportion de lumière bleue, qui « conduit à un stress toxique pour la rétine » notamment pour les enfants, soulignait l’Anses, car « leur cristallin reste en développement et ne peut assurer son rôle efficace de filtre de la lumière ». S’y ajoutait le risque d’éblouissement et d’inconfort visuel. Aussitôt, Que Choisir lançait un test afin d’évaluer la dangerosité des LED. Conclusion, les spots avec diodes apparentes présentent un risque réel.

 

À noter, contrairement aux spots, les ampoules LED en verre dépoli ou en plastique, sans diodes apparentes, ne présentent aucun risque pour les yeux. Il faut préférer les ampoules d’un blanc chaud, les lumières froides étant plus riches en couleur bleue.  

La loterie de la durée de vie des ampoules

 

Attention, les fabricants n’ont pas l’obligation de respecter la durée de vie qu’ils affichent, qu’il s’agisse de leurs ampoules fluo compactes ou de leurs LED. C’est une aberration absolue. Il est ainsi autorisé par la réglementation de commercialiser des ampoules qui n’atteignent pas 6 000 h de durée de vie, alors que le packaging en annonce beaucoup plus. Il suffit qu’une lampe fluo compacte sur deux atteigne la durée de vie de 6 000 h pour être en conformité avec la réglementation ! Au 1er septembre 2016, ce taux passe à 70 % pour ce type d’ampoule. Pour les LED, ce taux est de 90 % depuis le 1er mars 2014.

Le flux lumineux, c'est-à-dire la lumière émise, est aussi autorisée à diminuer dans le temps. À partir de 6000 h, les lampes LED sont autorisées à n’éclairer que 80 % de ce qu’elles promettent. Les allégations seraient alors trompeuses mais acceptables selon la réglementation !

Les industriels n’ont donc aucun effort à faire sur la qualité ou le contrôle de fabrication. La réglementation encourage la tromperie, en quelque sorte. Pour le consommateur, acheter une fluo compacte ou une LED présente donc un vrai risque. Le modèle peut lâcher avant la durée de vie promise, sans que l’acheteur n’ait aucun recours. Que Choisir déconseille donc l’achat d’ampoules onéreuses. 

Test Que Choisir : Comparatif Ampoules basse consommation