Antimoustiques Bien choisir son antimoustique

Antimoustiques

Bien choisir son antimoustique

Il est d’autant plus indispensable de se protéger des moustiques que le moustique tigre colonise déjà une bonne partie du territoire. Mais comment choisir entre les différents produits à appliquer sur la peau, les bombes insecticides à pulvériser, les diffuseurs à brancher sur une prise de courant, les spirales à faire brûler, les répulsifs ambiants, les appareils à ultrasons, les produits naturels à base d’huiles essentielles ou les bracelets antimoustiques… et même, depuis peu, les applications pour smartphones ou encore les pièges à moustiques ?

 

Test Que Choisir : Comparatif Antimoustiques

En résumé

  • Il existe de nombreuses solutions pour se protéger des moustiques mais toutes ne sont pas efficaces.
  • Les produits répulsifs éloignent les moustiques, les insecticides les tuent.
  • Les produits les plus efficaces sont à base de DEET.
  • Pour être efficaces, les produits antimoustiques doivent être appliqués généreusement.
  • Mieux vaut éviter les fausses solutions comme les appareils à ultrasons, les huiles essentielles, les pièges à levure…

Il existe deux catégories principales de produits antimoustiques : les répulsifs, destinés à les maintenir éloignés, et les insecticides, qui ont pour mission de les tuer. Leurs fonctions sont donc complémentaires, il est utile d’avoir les deux à portée de main quand on se trouve dans une zone infestée.

Les répulsifs classiques

La famille des répulsifs compte surtout des répulsifs cutanés qui s’appliquent sur la peau. Ils se présentent souvent sous la forme de spray (il faut alors éviter de pulvériser directement sur le visage), mais on trouve aussi des formulations en crème ou gel.

visuel repulsifs antimoustiques classiques

Test Que Choisir : Répulsifs Antimoustiques

Quelle formulation ?

Si les références de répulsifs sont nombreuses, les substances actives utilisées le sont moins. Les produits ont surtout recours au DEET (N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide), à l’IR3535, à l’icaridine, au citriodiol, aux extraits de plantes, à la citronnelle ou aux huiles essentielles.

Les produits les plus efficaces sont à base de DEET à des concentrations de 25 et 30 %. Ils sont recommandés dans toutes les zones où les moustiques risquent de transmettre la dengue, le chikungunya ou le paludisme.

L’icaridine est d’une efficacité correcte.

L’efficacité de l’IR3535 dépend de la composition du produit : un répulsif contenant 20 % d’IR3535 peut être efficace, un autre en contenant 35 % peut ne pas l’être.

Celle du citriodiol, qu’on peut aussi trouver sous le nom de PMD ou d’huile essentielle d’eucalyptus citronné (ou citriodora), est éminemment variable, en fonction de la formulation.

À l’exception du citriodiol, il faut renoncer à tous les produits naturels à base de plantes, que ce soient des extraits, des huiles essentielles ou de la citronnelle : ils ne protègent pas.

Quelle durée de protection ?

Les fabricants sont optimistes, ils promettent 8 heures de tranquillité, parfois plus. En réalité, c’est toujours moins et c’est variable selon les individus et le contexte (pluie, sueur…). Quand un produit est bon, la durée moyenne de protection mesurée lors des tests en laboratoire est plutôt de l’ordre de 4 heures. Plutôt que de se fier aux indications de l’emballage, il faut appliquer une nouvelle couche dès qu’on sent les moustiques approcher, et surtout s’enduire généreusement si on veut une bonne protection.

visuel duree efficacite antimoustiques

Les répulsifs alternatifs

Les substances chimiques efficaces contre les moustiques n’ont rien d’anodin, on peut donc être tenté d’opter pour des alternatives plus douces. Elles sont de plus en plus nombreuses et se vendent souvent en pharmacie ou parapharmacie, ce qui inspire confiance. Les bracelets sont par exemple très tendance et très prisés des parents qui les pensent peu nocifs pour les enfants. Il y a aussi les bougies à la citronnelle, les flacons et les sprays d’essences végétales, géranium ou citronnelle, les plaquettes d’huiles essentielles, les lampes à ultraviolets, les appareils à ultrasons, les porte-clés et, depuis peu, les applis antimoustiques pour smartphones.

visuel bracelets antimoustiques

Test Que Choisir : Bracelets Antimoustiques

Tests à l’appui, Que Choisir peut cependant affirmer que leurs allégations antimoustiques ne sont guère fondées. Il est inutile de s’en équiper. Les ultrasons, ça ne marche pas, qu’il s’agisse d’un appareil à brancher, d’un dispositif portatif à poser sur soi ou d’une appli de smartphone. Les huiles essentielles non plus. Les bracelets n’évitent pas les piqûres, la bougie à la citronnelle non plus.

Quant aux plantes, géraniums ou autres, elles n’empêcheront jamais des femelles moustiques affamées de sang de piquer.

 

Les insecticides

Comme ils doivent tuer les moustiques, il leur faut des molécules chimiques adaptées. Ils utilisent des substances actives nocives pour la santé, il faut donc en faire un usage modéré.

Les bombes

Les bombes aérosol qui contiennent un insecticide de la famille des pyréthrinoïdes sont d’une efficacité redoutable. Sur les étiquettes, au paragraphe « Composition », ces substances se repèrent à leur nom qui se termine en « thrine » (transfluthrine, tétraméthrine…).

bombe aerosol antimoustiques

Les diffuseurs électriques

Les diffuseurs électriques qui se branchent sur une prise de courant sont parfois efficaces, parfois moins. Tout dépend de leur composition, même si tous utilisent aussi des pyréthrinoïdes comme substance insecticide. Acheter au hasard en magasin en se fiant aux ingrédients ne garantit pas l’efficacité. De plus, ils diffusent de l’insecticide en continu, on le respire toute la nuit.

diffuseurs anti moustique electrique

Les répulsifs ambiants

Spirale à brûler

Les spirales à brûler qui contiennent une molécule de la famille des pyréthrinoïdes sont efficaces pour tenir les moustiques en respect, mais elles doivent être utilisées exclusivement en extérieur et, pour une bonne protection, il faut se trouver à proximité immédiate.

spirale anti moustique

Plaquettes longue durée

Les répulsifs domestiques sont souvent des plaquettes longue durée à poser sur un meuble. Les modèles à la citronnelle ne servent pas à grand-chose, leur efficacité est très faible.

LED ou ultrasons

Seuls les répulsifs ambiants qui libèrent des substances actives reconnues pour leur efficacité ont une chance de tenir des moustiques éloignés. Les dispositifs à LED ou à ultrasons ne sont pas efficaces.

visuel repulsifs antimoustiques ambiants

Test Que Choisir : Répulsifs ambiants

 

Les pièges à moustiques

Apparus il y a peu pour le grand public, ils suscitent beaucoup de questions. Afin d’être efficaces, ils doivent impérativement émettre un mélange d’odeurs simulant la présence humaine. Parmi les pièges à moustiques de notre test, le mieux noté de notre test a piégé 70 % des moustiques, c’est un moyen efficace de réduire leur population.

Mais attention, un piège n’évitera jamais les piqûres. Les femelles moustiques se dirigeront toujours d’abord vers les personnes pour prendre leur repas de sang, avant de s’en aller pondre dans le piège. Poser un piège à côté de la table du dîner est donc la pire erreur qu’on puisse commettre !

visuel pieges antimoustiques

Test Que Choisir : Pièges à moustiques

 

Test Que Choisir : Comparatif Antimoustiques

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)